vendredi 24 juin 2016

Linceul de Turin. Saint Suaire. Jésus est notre espérance.




Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. Jean III, 16



Cette image représente Jésus en train de ressusciter car elle n'est pas due à un pigment ou à du sang mais à une brûlure du tissu en trois dimensions, brûlure réalisée par la transformation du corps de Jésus crucifié en un corps glorieux projetant une lumière éblouissante... La NASA a prouvé que corps de Jésus, pour imprimer cette image est devenu éblouissant comme le soleil et est passé au travers du tissu. Il y a des tâches de sang sur le Saint Suaire de Turin mais ce ne sont pas ces tâches qui composent l'image. Le groupe sanguin du sang du linceul de Turin est AB, comme sur la Sainte Tunique d'Argenteuil et comme pour le miracle eucharistique de Lanciano et tous les autres miracles eucharistiques authentiques. La gnose, même si elle fait parfois semblant de ne pas croire à l'authenticité du saint Suaire, y croit en fait et elle le blasphème en langue symbolique.


Visage de Jésus reconstitué par la NASA d'après le linceul de Turin.


L'image du linceul de Turin est un grand réconfort pour un vrai chrétien qui refuse la gnose. Elle est le résumé de notre foi et elle renforce notre espérance. Jésus a réservé cette image pour la période la plus difficile de l'Eglise de Sardes, afin de stimuler nos forces.


1) C'est l'image que Dieu a voulu laisser de lui. A l'inverse des gnostiques, les vrais chrétiens ont une image de Dieu car notre Dieu s'est incarné pour nous, ce que n'a pas fait Satan-Isis, bien qu'il essaye de copier le plus possible Jésus.


2) C'est une image qui exprime l'amour de Jésus, c'est-à-dire l'amour du seul vrai Dieu pour les hommes. Son corps laisse voir toutes les tortures qu'il a subies pour notre amour : flagellation (100 à 120 coups), couronnement d'épines, crucifixion, coups au visage, barbe arrachée, plaie de l'épaule qui a porté la croix, fracture du nez, peau arrachée en plusieurs endroits du corps.


3) Cette image prouve que Jésus est vraiment mort pour nous et n'a pas fait semblant. La blessure du coeur est en effet une blessure post-mortem. On peut le prouver car l'écoulement du liquide sorti du coeur est un mélange de sang et d'une matière séreuse qui ne remplit le coeur qu'après la mort.


4) Cette image est une preuve de la résurrection car elle suppose que le corps est devenu brûlant et lumineux comme le soleil pendant une durée très courte (si cela avait duré davantage, le tissu aurait brûlé entièrement).


5) On voit comment un cadavre supplicié peut redevenir vivant, beau, puissant, lumineux en moins d'une seconde. Le corps glorieux de Jésus est une image de la gloire qui attend les vrais chrétiens qui l'aiment. Nous souffrons parfois actuellement, nous mourrons peut-être martyrs, mais nous ressusciterons pour régner avec notre Dieu pendant toute l'éternité. 


6) On voit l'amour du seul vrai Dieu, vainqueur du mal et de la mort. 
Cette image nous dit : Confiance. De même que je suis mort humilié et abandonné de tous, dans des souffrances épouvantables et que cela ne m'a pas empêché de ressusciter avec joie, puissance, lumière, force, de même tout semblera perdu et certains chrétiens seront humiliés comme moi mais ils ressusciteront également comme moi et l'Eglise de Philadelphie sauvera beaucoup d'âmes, grâce aux mérites des souffrances des martyrs offertes en union avec ma Passion. J'essuierai toutes les larmes de vos yeux. Pour quelques années, mois ou heures de souffrances vous aurez en retour une éternité de bonheur et d'amour avec moi, en compagnie de ceux que vous aurez sauvés de l'enfer.