samedi 3 juin 2017

LA KABBALE ET L'ENFER - II. A : La loi que Dieu veut que nous suivions pour être sauvés. Preuves que le premier commandement est justifié




Note importante : Je précise que je n'écris pas en langue des oiseaux.

Lien vers la partie 1 de l'article, expliquant pourquoi il faut étudier l'enfer et pourquoi la prédestination est un faux problème : 


Partie II - La loi que Dieu veut que nous suivions pour être sauvés. 

Pour mériter le bonheur infini en union avec Jésus, il suffit d'observer :
- les dix commandements 
- la loi d'amour du prochain donnée par Jésus. 

Or, comme Dieu a organisé le monde de façon logique et harmonieuse, les dix commandements et cette loi d'amour sont à la fois le secret du bonheur personnel et du bonheur de la société. Donc en suivant la loi de Dieu, non seulement nous nous sauvons personnellement, mais en plus nous instaurons le bonheur sur la terre. Nous allons étudier tout d'abord les dix commandements. Le premier commandement étant le plus important, cet article lui est consacré. Les autres commandements seront étudiés dans un autre article. 


A. Preuves que le premier commandement est justifié

Les dix commandements me semblant rédigés en langue des oiseaux, afin de signifier l'inverse de leur sens initial ou un sens différent de leur sens initial, j'ai essayé de les reformuler de façon non gnostique, d'après mes connaissances de langue des oiseaux qui sont encore limitées. 

1) Premier commandement
Aimer uniquement la Trinité chrétienne non gnostique et ne pas avoir d'autres dieux. Faire passer l'amour de Dieu avant tous nos autres amours. Aimer Dieu de toutes nos forces.

Commentaire :

a. Aimer celui qui nous donne une vocation royale.

Il n'est pas difficile d'aimer celui qui nous a créés et veut nous offrir un bonheur infini. C'est à lui que nous devons d'être ce que nous sommes et notre vocation royale. Nous sommes appelés à régner avec Dieu. C'est une vocation sublime, extraordinaire, incroyable, offerte à tous, même au plus petit : 
 "Et il n’y aura plus de malédiction ; mais le trône de Dieu et de l’Agneau sera là, et ses serviteurs le serviront. Ils verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts. Et il n’y aura plus de nuit, et ils n’auront point besoin de la lumière d’une lampe, ni de la lumière du soleil, parce que le Seigneur Dieu les éclairera ; et ils régneront dans les siècles des siècles." (Apocalypse XXII, 3-5)

"Si nous souffrons avec lui, nous régnerons aussi avec lui." (II Tim. II, 12) 



b. Aimer Dieu est un devoir de gratitude. 

Il est normal que nous faisions passer Dieu en premier, puisqu'il nous a donné l'être et que nous n'avons rien fait pour mériter l'existence ni le bonheur qui nous est offert Il n'est pas difficile d'aimer quelqu'un qui veut nous combler de bonheur. 


c. un devoir de raison, à cause de la hiérarchie des valeurs.

Dieu étant l'être premier, il est la perfection infinie. Il est donc normal de préférer la perfection infinie a des amours finis et secondaires. Il faut préférer le créateur aux créatures, l'auteur aux œuvres de l'auteur, le Bien aux biens finis.

Aimer Dieu de toutes nos forces ne peut que nous anoblir puisqu'il n'y a pas d'être plus parfait au monde.


d. le rejet du culte d'Isis et des autres dieux est juste.
Dieu a bien insisté en disant qu'on ne pouvait avoir d'autres dieux que lui, donc on ne peut pas prier à la fois Isis et Jésus. Isis est Satan qui prend un visage féminin. Ce démon doit être rejeté avec horreur, même s'il nous appâte actuellement par des guérisons ou des apparitions faussement mariales ou christiques ou par des prodiges, car Jésus affirme aux pharisiens :
"Le père dont vous êtes issus, c'est le diable, et vous voulez accomplir les desseins de votre père. Il a été homicide dès le commencement, et n'est point demeuré dans la vérité, parce qu'il n'y a point de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, car il est menteur et père du mensonge (Saint Jean, VIII, 43-44)


Isis-Satan  est-elle homicide et menteuse, comme le dit Jésus ? 

Si la réponse est "oui",  alors Jésus et son Père ont raison de nous interdire de l'adorer car elle ne mérite pas notre amour ni notre confiance.

Nous avons la preuve que le Fils de Dieu dit vrai par l'étude des autres religions et l'étude de la kabbale. Voici quelques pistes de réflexion, prouvant la véracité de l'affirmation de Jésus :

Moloch

"Moloch" signifie "roi" en hébreu (cf. note 57.9 Bible Vigouroux). En langue des oiseaux, le nom "Moloch" est attribué à Jahvé, car Jahvé est appelé "roi" en langue des oiseaux. L'attribution du nom Moloch à Dieu est la preuve de la mauvaise foi évidente de la kabbale et de son hypocrisie car Jahvé, bien loin de sympathiser avec Moloch, n'a cessé de lutter contre lui. Il suffit de chercher dans l'Ancien Testament toutes les occurrences du mot Moloch et de lire. Parfois Moloch n'est pas nommé mais des noms de lieux consacrés à Moloch où les enfants étaient sacrifiés sont nommés et condamnés. 

Par exemple en Isaïe LVII, 5, LVII, 6 et 9  (voir les notes de Vigouroux. Faire ctrl+F et taper "Moloch") Dieu punit son peuple sévèrement à cause des sacrifices humains à ce Dieu. 

Jérémie XXXII, 35 :
"Et ils ont bâti à Baal les hauts lieux qui sont dans la vallée du fils d’Ennom, pour sacrifier (consacrer) à Moloch leurs fils et leurs filles, ce que je ne leur ai pas commandé, et il ne m’est pas venu à la pensée qu’ils commettraient cette abomination, et qu’ils porteraient Juda au péché."

Daniel XX,31 :  
"par l’oblation de vos dons, lorsque vous faites passer vos enfants par le feu, vous vous souillez par toutes vos idoles jusqu’à ce jour." 


Si Dieu lutte contre Moloch, c'est forcément que Moloch est Satan. En effet, il y a uniquement deux camps : Dieu et Satan, ce dernier prenant des milliers de noms (Moloch, Isis, Vénus etc.). Donc comme Dieu ne ment jamais et ne fait jamais semblant de se combattre lui-même, contrairement à Satan-Isis qui le fait sans cesse (1), c'est que Moloch est Satan-Isis.


Astarté

La déesse Astarté réclamait des sacrifices humains et toute la kabbale est unanime pour dire qu'il s'agit d'Isis, Tanit, Vénus, Aphrodite, Ishtar, Inanna, Lilith sous un autre nom. Inanna a donné en langue des oiseaux "nana". Lilith a donné "Lili". "Nana" et "Lili" signifient "Isis", en langue des oiseaux.


La déesse Cuatlicue

Le culte aztèque adorait la déesse Cuatlicue, liée aux sacrifices humains les plus nombreux de toute la période aztèque. Voici ce qu'enseigne un site en faveur "de la déesse Mère", spirit-science. fr, souhaitant que sa domination revienne (la déesse Mère est un autre nom d'Isis-Satan) :
"Lorsque les Toltèques se sont imposés aux Olmèques et aux Mayas du Vieux-Mexique (an 900 après JC), la Déesse-Mère a été intégrée à la nouvelle religion, et on a inventé les sacrifices humains pour nourrir les nouveaux dieux. De même quand les Aztèques sont arrivés plus tard, ils ont remplacé l'ancien ordre par un nouveau de caractère militariste, intégrant de nouveau la Déesse Mère dans leur cosmologie. C'est alors que le sacrifice humain a atteint son apogée. Les sacrifices aztèques étaient faits par un prêtre revêtu de la peau réelle d'une vieille femme décrite comme représentant la Grande Déesse Mère Cuatlicue, "celle à la jupe de Serpent" [2]. Ses attributs, le serpent et le jaguar, appartiennent tous deux à l'ancienne époque matriarcale de Mexico [3]."

Voici la "Mère Nature Coatlicue", déterrée derrière la cathédrale de Mexico. On a été obligée de la ré-enterrer car les gens lui faisaient des offrandes.


Conclusion : Astarté, Coatlicue, Moloch sont des dieux homicides. Or, comme il y a deux camps et que ces faux dieux appartiennent au camp qui s'oppose à Jahvé, cela signifie qu'ils sont Isis-Satan. C'est le même démon. Donc Jésus a raison quand il dit que Satan est homicide dès le commencement.


Isis-Satan ment-elle, comme l'affirme Jésus ?

Les kabbalistes savent que Satan-Isis ment en se déguisant en Marie. Il savent que c'est Astarté-Isis-Satan la sanguinaire qui apparaît actuellement en prenant des airs de Sainte Vierge douce et aimante. Ils savent également, pour la plupart, que le démon n'évolue pas et reste toujours aussi méchant, contrairement à ce qu'ils font croire aux enfants et aux débutants en kabbale. Donc, oui, Isis ment et toute la gnose, même la moins initiée, le sait et l'approuve.


Mensonges des gnostiques et punition effroyable attachée à ces mensonges

Si les kabbalistes savent qu'Isis ment en faisant semblant d'être bonne moralement ou en se déguisant en Marie, mère historique de Jésus, ils ne savent pas en revanche qu'elle leur ment quand elle leur promet le ciel un jour avec elle. Ils restent aveuglés sur ce point, le plus important, car Dieu ne veut pas les éclairer, en raison des mensonges conscients qu'ils font sur lui, par exemple en le comparant à Moloch ou en lui imputant les crimes de la kabbale


Parfois, les kabbalistes chrétiens calomnient des non gnostiques ou bien font semblant de lutter contre l'homosexualité ou d'autres péchés qu'ils approuvent en réalité, comme la pédophilie, par exemple. Les gnostiques mentent également continuellement, comme Isis, quand ils font semblant d'aimer Jésus et ne rêvent en réalité que messes noires, sacrilèges, blasphèmes. C'est pourquoi Dieu, en punition de leur hypocrisie et de leur attitude mensongère permanente permet qu'ils soient aveuglés par les mensonges du démon qu'ils adorent et qu'ils aillent en enfer, croyant aller au ciel avec Isis. Il juge que ceux qui mentent sciemment sur plusieurs points graves, en union avec Isis, le sachant, le voulant et aimant le crime, voulant éventuellement faire souffrir des innocents pour arriver à leurs fins, ne méritent pas d'être sauvés.


Que faire face à Isis, un démon sanguinaire et menteur ?

Toute personne de bon sens voit qu'il est logique de rejeter un démon qui prend des visages si contradictoires car forcément, ce démon est trompeur. La meilleure preuve de sa nature mensongère n'est-elle pas qu'il refuse d'assumer son identité démoniaque et se déguise en Marie, mère historique de Jésus, depuis des siècles ? S'il ment sur son identité, et enseigne aux prêtres et aux fidèles kabbalistes à mentir sur son identité pourquoi ne mentirait-il pas aux kabbalistes, en leur promettant un bonheur qu'il ne peut leur donner ? S'il fait actuellement, en tant que fausse Sainte Vierge, quelques discours moralisateurs, pourquoi devrions-nous les prendre au sérieux alors que c'est le même démon qui prêche officiellement à Aleister Crowley la haine et le massacre ? Il est évident que les discours moralisateurs de cette fausse Marie ne sont là que pour endormir les kabbalistes à l'esprit christique. 

Un démon menteur et sanguinaire mérite-t-il notre adoration, notre amour et notre confiance ? Non. 

Jahvé a donc raison de nous interdire d'aimer d'autres dieux que lui car tous sont la même entité homicide et menteuse, Satan-Isis-Moloch.


Sujet de méditation pour les plus initiés de la kabbale.

Une dernière réflexion, destinée à ceux qui savent que tous les crimes sont permis, en kabbale : 

Puisque vous êtes assez clairvoyants pour connaître davantage Isis que les autres, puisque vous constatez chaque jour les différents niveaux et degrés de mensonges de la kabbale, qui trompent non seulement les non initiés mais également plusieurs couches d'initiés moins méchants que vous, puisque vous connaissez les pouvoirs magiques de votre démon, capable d'envoyer des fausses apparitions et sensations, puisque vous connaissez sa cruauté et son hypocrisie lorsqu'il fait croire aux gnostiques à l'esprit christique qu'il les aime, alors qu'il les méprise, allez au bout de votre connaissance et de votre raisonnement : sur quelles preuves vous fondez-vous pour penser que le démon trompe la majeure partie de la population, sauf vous ? 


Vous êtes trompés et exploités comme ceux que vous trompez et exploitez. Je fonde ma certitude sur les affirmations de Jésus, qui est Dieu. Il nous a prouvé son amour, sa science, et nous savons qu'il ne peut pas mentir. Isis n'a cessé tout au long des siècles de prouver sa duplicité et sa cruauté. 


A l'argument qui affirme que Jésus ne mentait pas sur la nature d'Isis, mais qu'il n'avait pas prévu la diminution du pouvoir de Jahvé par le culte kabbaliste de la voie humide alchimique, je réponds que les prophéties concernant les cinq premiers sceaux de l'Apocalypse se sont réalisées, ou sont en train de se réaliser, pour le cinquième sceau où nous sommes actuellement. Cela démontre que c'est Dieu qui continue de commander et qu'il avait prévu notre époque ainsi que le culte gnostique qu'il décrit en Pergame et Thyatire. De toute façon, il est absurde de dire que Dieu n'avait pas prévu quelque chose. Il sait tout. Jésus promet que chaque prophétie de l'Apocalypse se réalisera : 
"Ces paroles sont très certaines et vraies"
(Apocalypse, XXII, 6) 
"Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu lui ajoutera à lui les plaies écrites dans ce livre ; et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu lui retranchera sa part du livre de vie, et de la ville sainte, et de ce qui est écrit dans ce livre."
(Apocalypse, XXII, 18-19)


La loi gnostique du plus fort fait choisir le camp des perdants

La vérité, gnostiques, c'est que vous êtes fascinés par les signes réguliers que le démon donne et que, pour certains des pires d'entre vous, vous avez parfois des consolations très agréables, afin de vous encourager dans votre péché. De cette façon, vous oubliez de raisonner. Vous êtes en train de tomber dans le piège annoncé par Jésus qui a dit qu'à la fin des temps, il y a aurait des signes capables de perdre les élus si c'était possible. Oui, Satan-Isis fait beaucoup de spectacle et de sensations, mais ce n'est pas sur cette base que vous devez décider de le suivre, pensant que Jésus a perdu. 

Il faudrait, pour que vous soyez sauvés, que vous cessiez de raisonner en termes de rapports de force, pour choisir votre camp. Raisonnez selon ce qui est bon. En récompense, vous aurez la grâce d'être sauvés par le plus fort, Jésus. Si vous continuez de choisir le camp de la cruauté kabbaliste, croyant qu'il gagnera et qu'il est le plus fort, vous irez en enfer car vous n'aurez pas aimé le bien, le vrai, la justice. Je sais que les mots, vrai, justice, bien, sont attribués à Isis, en langue des oiseaux, mais au fond de vous-mêmes, vous savez que votre démon isiaque, que vous allez vénérer au Puy par exemple, c'est le mal, le mensonge, l'injustice. Vous allez vous prosterner devant un démon qui vous hait, vous méprise, se moque de vous. Vous avez choisi le camp des perdants : "celui qui voudra sauver sa vie la perdra, celui qui la perdra à cause de moi la trouvera." (Matthieu XVI, 25)

Note :

(1) NB : Quand je dis que Satan-Isis fait sans cesse semblant de se combattre lui-même, je pense à tous les exorcismes opérés par les faux saints kabbalistes, aux prêtres exorcistes kabbalistes, aux sorciers africains faisant des annonces pour lever des envoûtements, aux adeptes de la magie dite "blanche" proposant des exorcismes, etc. Le démon aime bien jouer à se chasser lui-même pour faire croire à la puissance de ses amis satanistes et ainsi accroître la diffusion des mensonges de la gnose via ses complices. J'ai connu un exorciste kabbaliste officiel, pratiquant officiellement la magie dite "blanche" qui disait avoir des résultats efficaces en exorcisme. J'en parlerai dans mon étude, afin de montrer par cet exemple que les exorcismes des prêtres kabbalistes sont des mascarades hypocrites, même s'ils marchent parfois, en raison de leur complicité avec le démon.

[2]. Furst Jill Leslie and Peter. Pre-Columbian Art of Mexico. NY, Abbeville Press, 1980.

[3]. Girard Raphael. Esotericism of the Popul Vuh: the Sacred History of îhe Quiche- Maya. Pasadena, CA: Theosophical University Press, 1979.


Lien vers partie I : la prédestination, un faux problème