lundi 23 janvier 2017

SIXIÈME SCEAU DE L'APOCALYPSE, PLUIE DE MÉTÉORITES - PREMIÈRE APPROCHE SUR LA CONFESSION - VIDÉO DE SIMULATION DE LA CHUTE D'UN GROS MÉTÉORITE





Ceux qui n'ont pas lu le grand article sur l'Apocalypse peuvent le lire sur ce lien pour comprendre où nous en sommes dans l'histoire de l'Eglise et pour comprendre certaines règles de lecture de l'Apocalypse. 

Pour résumer cet article, celui-ci démontre que nous sommes actuellement dans la cinquième période sur sept de l'histoire de l'Eglise, dans l'Eglise de Sardes (décrite au chapitre III de l'Apocalypse). 


L'Eglise de Sardes ou la victoire apparemment définitive de la gnose isiaque.

L'Eglise de Sardes est une période correspondant à la trahison des autorités de l'Eglise : trahison du pape, des évêques, des prêtres et de la majorité des fidèles. Cette période correspond à une victoire quasi-complète de la gnose kabbaliste dans l'Eglise. Le clergé est accusé par Jésus de se cacher sous un masque de sainteté. Jésus dit dans la description de l'église de Sardes qu'il ne reste qu'un petit reste fidèle et que cette poignée de fidèles est sur le point de disparaître, de mourir.


La résurrection du vrai christianisme à la période de Philadelphie, un vrai saint Pape non gnostique. 

La sixième période de l'histoire de l'Eglise qui suivra Sardes (la nôtre), loin de voir la mort de l'Eglise, verra au contraire une véritable résurrection de celle-ci. 


Pour ceux qui ne me connaissent pas, je ne parle pas en langue des oiseaux, donc pour moi, quand je dis : "Eglise", je parle de l'Eglise instituée par le véritable Jésus, mort sur la croix le vendredi saint. Je ne parle pas d'Isis-Lucifer-Satan et de la gnose kabbaliste, que la langue des oiseaux de la kabbale dite "chrétienne" appelle hypocritement "notre sainte Mère l'Eglise". La "sainte mère Eglise" de la kabbale dite "chrétienne" est Satan, sous son visage féminin. C'est une sorcière haineuse déguisée hypocritement en Sainte Vierge aimante. Elle enseigne la pornographie, le mensonge, le sacrilège, le blasphème, l'hypocrisie et est responsable de centaines de guerres, de millions de martyrs, de morts, d'atrocités, de sacrifices humains. Elle parle en langue des oiseaux dans ses apparitions.


La sixième période de l'histoire de l'Eglise sera l'avènement de l'Eglise de Philadelphie avec un saint Pape non gnostique extraordinaire. Aucun Pape n'est autant félicité par Dieu que ce pape. C'est sous son règne que les Juifs se convertiront en partie : 
"parce que tu as peu de puissance et que tu as gardé ma parole sans renier mon nom. Je te donne des membres de la synagogue de Satan qui se disent juifs sans l'être et qui mentent. Je les ferai venir se prosterner à tes pieds et reconnaître que je t'ai aimé." (Apocalypse, ch. III)


Sept sceaux, un par Eglise, dans l'ordre d'énumération

Le chapitre VI de l'Apocalypse décrit les sceaux. Chaque sceau correspond dans l'ordre aux églises d'Asie des chapitres II et III et décrit les événements qui marquent ces églises, afin de nous permettre de les identifier. 


Le cinquième sceau correspond donc à notre période, la cinquième église de Sardes. C'est une période de martyrs et cette période dure longtemps. Les vrais chrétiens seront très éprouvés et sembleront abandonnés de Dieu. Nous allons devoir souffrir pour mériter la grâce de conversion aux gnostiques, dans quelques années. Il ne faudra pas nous décourager, même dans les persécutions. Il ne faudra pas non plus répondre par de la haine à la haine. Nous serons tentés de le faire. Jésus dit que la charité d'un grand nombre se refroidira et que les gens se dénonceront mutuellement lors des persécutions, jusqu'au sein des familles. Il faudra résister au désespoir et à la haine. Ce seront les deux pièges principaux pour les vrais chrétiens.



Le sixième sceau correspond à l'Eglise de Philadelphie et il permettra à l'Eglise de Philadelphie de s'établir, en punissant et en éradiquant une bonne partie de la gnose. Il n'y aura donc pas de châtiment net avant le sixième sceau. 



La pluie de météorites du sixième sceau



Le cataclysme du sixième sceau consistera très probablement en une pluie de météorites. Voici en effet ce que Jésus montre à Saint Jean, au chapitre VI :
Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau ; et il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang, et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme les figues vertes d’un figuier secoué par un vent violent. Le ciel se retira comme un livre qu’on roule ; et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leurs places. Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes.
Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l’Agneau ; car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister ?


Ces symptômes sont ceux qui sont décrits par les scientifiques lors de la chute de météorites. 


Jésus = météorite, comète, en langue des oiseaux de la kabbale (langue symbolique)



 

Dans Hergé au pays des tarots, l'auteur explique longuement le symbolisme de l'étoile mystérieuse et il dit en langue des oiseaux que le météorite tombé dans l'océan est un symbole de Jésus-hostie tombant dans la mer-Isis. Il dit que l'étoile mystérieuse de Tintin est Sirius, symbole de Jésus, et que Sirius est le museau(1) de la constellation du chien. C'est une allusion au culte de Cybèle actuel que je dénoncerai clairement et nommément quand j'aurai fini de préparer les preuves de mes accusations. 

Ceux qui ne le connaissent pas encore peuvent lire cet article d'un franc-maçon de l'édifice affirmant le symbolisme maçonnique et kabbaliste chez Tintin.(2)




L'auteur de Hergé au pays des tarots affirme en langue des oiseaux que la comète est un symbole de Jahvé. Donc puisque les gnostiques plaisantent en disant que Jésus est une comète ou un météorite, Dieu a décidé de les punir de cette façon. Dieu punira le monde par où il blasphème. 


La salut de plusieurs millions d'âmes

La punition a pour but, non une vengeance, mais le salut de plusieurs millions d'âmes qui seraient allées en enfer si elles n'avaient pas eu le châtiment. La conversion d'une immense partie du monde est décrite au chapitre VII, v. 9 :

"Après cela, je vis une grande multitude, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue ; ils se tenaient debout devant le trône et en face de l’Agneau, vêtus de robes blanches, et ils avaient des palmes dans leurs mains. Et ils criaient d’une voix forte, et disaient : Le salut est à notre Dieu, qui est assis sur le trône, et à l’Agneau ! Et tous les anges se tenaient debout autour du trône, et des vieillards, et des quatre animaux ; et ils se prosternèrent devant le trône sur leurs visages, et adorèrent Dieu, en disant : Amen. Bénédiction, gloire, sagesse, action de grâces, honneur, puissance et force à notre Dieu dans tous les siècles des siècles. Amen.

 Et l’un des vieillards prit la parole et me dit : Ceux qui sont vêtus de robes blanches, qui sont-ils ? et d’où sont-ils venus ? Et je lui dis : Mon seigneur, vous le savez. Et il me dit : Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation, et qui ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l’Agneau. C’est pour cela qu’ils sont devant le trône de Dieu, et ils le servent jour et nuit dans son temple ; et celui qui est assis sur le trône dressera sa tente habitera au-dessus d’eux. Ils n’auront plus ni faim ni soif, et le soleil ni aucune chaleur ne frappera plus sur eux ; car l’Agneau, qui est au milieu du trône, sera leur pasteur, et il les conduira aux sources des eaux vives, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux."

Commentaire :
- La grande tribulation est à mon avis la pluie de météorites du sixième sceau car celle-ci a été décrite quelques lignes plus haut, dans l'Apocalypse.

- Lors de la chute de cette pluie de météorites, certains mourront immédiatement mais la plupart mourront plusieurs jours après, de faim, de soif, de chaleur brûlante, de brûlures. Cela est suggéré par la phrase : Ils n’auront plus ni faim ni soif, et le soleil ni aucune chaleur ne frappera plus sur eux.

- Pour être sauvé, il suffira de demander pardon et de laver nos robes dans le sang de l'Agneau c'est-à-dire de demander à Jésus de nous purifier dans son sang, avec confiance, amour et contrition. 


Première approche de la confession

Si nous avons la possibilité d'aller nous confesser à un prêtre non gnostique, il faudra le faire, mais il y aura très peu de ces prêtres et la plupart du temps, ce sera impossible. 

Aller se confesser à un prêtre gnostique n'est à mon avis pas possible car d'après ce que j'ai appris, il semble que la gnose ait perverti les sacrements et qu'ils ne sont plus comme Jésus les a institués. Un prêtre gnostique vous pardonne vos péchés au nom du diable, par les soi-disant mérites des sacrilèges effectués sur Jésus et par les mérites d'Isis, d'après ce que j'ai compris. Donc il me semble pour le moment, qu'il ne faut pas aller se confesser à ces prêtres sacrilèges que je dénoncerai dès que mes preuves seront probantes et dès que j'aurai fini mes études.


Condition de validité des sacrements

Une chose est sûre : pour qu'un sacrement soit valide, il faut non seulement que soient respectées la matière et la forme mais il faut également que le prêtre ait l'intention de faire ce que fait la véritable église instituée par Jésus-Christ. Or dans le cas de la confession, aucun prêtre gnostique n'a cette intention, puisque eux-mêmes sont en état de sacrilège et de blasphème public aux yeux de la majorité de la population qui maîtrise la langue des oiseaux. La révélation de leurs intentions est évidente, en langue des oiseaux. C'est une des multiples raisons pour lesquelles nous devons tous apprendre obligatoirement cette langue, afin de savoir qui est qui. 

Ces prêtres sacrilèges pensent sincèrement être "en état de grâce". Donc c'est qu'ils pensent l'être selon Isis et non selon Dieu. Cela implique donc que le prêtre gnostique, quand il confère "l'état de grâce" ne souhaite pas conférer l'absolution du vrai Jésus, mais l'absolution du démon. Par conséquent, même s'il a le pouvoir de confesser validement, le prêtre gnostique confesse concrètement de façon invalide... non en raison de ses péchés mortels, mais en raison de ses croyances erronées entraînant des intentions erronées lors de l'administration du sacrement. 

Pour que la confession soit valide, il faut donc que le prêtre gnostique soit converti à la véritable religion chrétienne non gnostique. Et pour savoir si un gnostique est sincèrement converti, c'est impossible, me semble-t-il, car en gnose, tous les mensonges et toutes les dissimulations sont permises.


Que se passe-t-il si nous nous sommes confessés à notre insu à un prêtre gnostique, donnant des confessions invalides ?

Jésus a vu notre bonne volonté et donc tous nos péchés nous sont pardonnés, comme si nous les avions confessés validement et licitement. 


Que se passe-t-il si nous nous sommes confessés en le sachant à un prêtre gnostique, croyant qu'il donnait des confessions valides?
Si nous demandons pardon de ce péché à Jésus, il nous est pardonné, comme tous les autres péchés, du moment que nous renonçons définitivement à la gnose sacrilège et que nous aimons sincèrement Jésus (le vrai, qui est mort sur la croix le vendredi saint). Si nous connaissons avec certitude un prêtre non gnostique, nous devons aller nous confesser à lui. Si nous n'en connaissons pas, abstenons-nous et Jésus nous pardonnera, du moment que nous renonçons de tout notre cœur à cette diablesse d'Isis.


Un prêtre est-il indispensable au salut des pécheurs, à leur mort ?

Non. En cas de nécessité ou d'impossibilité, personne n'a besoin de prêtre pour aller au ciel. Il suffit de prier Jésus avec contrition, amour et confiance. Jésus n'est pas lié par les sacrements qu'il a institués pour donner sa grâce à tous les hommes de bonne volonté. Donc l'absence de prêtre n'aura aucune importance et n'empêchera pas que tous ceux qui demandent pardon se sauvent. 



Vidéo de simulation de la chute d'un gros météorite

Le 13 avril 2036, l'astéroïde Apophis(3) doit croiser l'orbite de la Terre avec un risque de collision évalué aujourd'hui à 1 sur 37. Ce qui peut paraître une probabilité faible est, en réalité, considéré comme très inquiétant par les astronomes. 

Nous ne savons pas quand arrivera le châtiment, ni s'il arrivera par cet astéroïde mais il est certain qu'il arrivera car le monde est de plus en plus gnostique et haineux vis-à-vis de Dieu et des chrétiens. Jésus a dit au dernier chapitre de l'Apocalypse que chaque prophétie de l'Apocalypse se réalisera entièrement.

On peut regarder la simulation d'une chute d'un gros météorite sur la terre en cliquant sur ce lien, correspondant à l'image en tête de l'article. Cependant, cette vidéo présente une terre totalement rendue inhabitable et la fin du monde alors que en réalité, le sixième sceau ne rendra pas la terre totalement inhabitable. Le sixième sceau parle de plusieurs étoiles qui tomberont du ciel. Il y aura donc une pluie ciblée de météorites à rayon d'action limité, en fonction des gens que Dieu souhaitera faire disparaître et/ou convertir. Mais la terre retrouvera ensuite sa richesse et son opulence, en quelques années. On le voit, grâce à la description de l'église de Laodicée qui sera riche. A la période de l'Antéchrist, qui viendra plus tard, tout à la fin de la septième église de Laodicée, il y aura des royaumes et des villes très riches (L'Antéchrist viendra trois ans et demi avant la fin de Laodicée). 

Le Règne millénaire

Après la mort et la défaite de l'Antéchrist, ce ne sera pas la fin du monde mais le Règne millénaire des saints martyrs ressuscités. cf. ch. XX de l'Apocalypse. C'est après le Règne millénaire que viendra le jugement général : voir fin du chapitre XX de l'Apocalypse. Je ferai un article sur le Règne millénaire dont la gnose a horreur de parler et auquel elle ne croit pas ou qu'elle déforme complètement, quand elle en parle, car le règne millénaire implique la défaite de l'Antéchrist. 


Pour en savoir davantage et lire le grand article sur l'Apocalypse, cliquez sur ce lien : 
http://avecjesusetmarie.blogspot.fr/2016/04/apocalypse-sommes-nous-dans-leglise-de.html

Pour comprendre pourquoi Jésus réagit pas pour le moment, cliquez sur ce lien : 
http://avecjesusetmarie.blogspot.fr/2016/05/echeancier-donne-par-lapocalypse.html

Notes :

(1) le museau est un symbole phallique : cf. le nez rouge des clowns et de Rudolph, le renne de Noël. Ils sont le symbole blasphématoire de Jésus : article en préparation, pour les clowns). 

(2) Le tarot est le catéchisme de la kabbale et l'oeuvre entière de Tintin est bâtie à partir de symbolismes tirés du tarot. Pour en savoir davantage sur le tarot, on peut acheter le tarot des imagiers du Moyen-Âge d'Oswald Wirth. 
Tous les articles et livres kabbalistes sur Tintin, sur le tarot ou sur la langue des oiseaux sont écrits en langage des oiseaux mais peu à peu on arrive à décoder, grâce aux dictionnaires, à internet, aux recoupements, à google image, aux strongs hébreux et grecs. etc. Je constitue peu à peu un dictionnaire de langue des oiseaux, sur ce site.


(3) Wikipédia enseigne : "Apophis (en grec ancien : Άπωφις ou Άποφις, ou Apopis ou Apofis, en égyptien : Apep ou Apepi ou Aapep ou Aapef) est un dieu de la mythologie égyptienne des forces mauvaises et de la nuit, personnification du chaos, du mal, de l'obscurité, cherchant à anéantir la création divine. Son nom Aapep ou Aapef (en égyptien ancien) signifiait « géant » ou « serpent géant »."

Commentaire :
Quand on vous dit qu'un dieu est la personnification du chaos, cela signifie en langue des oiseaux que ce dieu est un symbole de Jésus ou Jahvé (voir article sur chaos). L'immense majorité de la population maîtrise la langue des oiseaux. Nous verrons peu à peu que tous les dictionnaires sont rédigés en langue des oiseaux et que les exemples sont choisis pour signifier à l'apprenant le sens du mot en langue des oiseaux, en même temps que son sens normal. Apophis est donc un dieu personnifiant Jésus ou son Père, puisqu'il a été assimilé au chaos. 

Apophis est représenté de façon humoristique et blasphématoire par le serpent Kaa, dans le film Mowgli. Kaa signifie en hébreu, être affaibli, être abattu. La gnose dit que Jahvé s'affaiblit et est abattu par le culte sacrilège actuel (ce qui est un mensonge). 

Les comètes, les météorites étant couramment assimilés à Jésus en langue des oiseaux, il est normal qu'on nomme un astéroïde dangereux du nom d'un méchant dieu égyptien symbolisant Jahvé. La gnose connaît le sixième sceau de l'Apocalypse et sait qu'elle le provoque par ses crimes.