mardi 31 octobre 2017

PLAN D'ACTION DONNÉ PAR DIEU POUR CONQUÉRIR LE MONDE







Il y a quelque temps, je réfléchissais à la façon dont les vrais chrétiens non gnostiques pourraient conquérir le monde sans se faire infiltrer dans les structures qu'ils fonderaient. Certains gnostiques faussement chrétiens, informés de mes découvertes par d'autres, m'avaient nargué en me demandant d'un air moqueur si je voulais fonder un parti politique. S'ils me lisent, qu'ils sachent que je ne leur en veux pas. Ils ont cru bien faire et ont probablement agi sur ordre, comme d'autres. Je leur ai répondu : non. Un parti n'est pas la solution, car rien de tel qu'une structure hiérarchique pour se faire infiltrer puis éliminer, à moins de faire un parti horizontal, sans hiérarchie.  Mais que faire d'autre à la place d'un parti ? Je suis restée très longtemps sans savoir comment m'y prendre puis un jour, je suis tombée sur ce passage de la Bible, dans Malachie :

Chapitre III (13-18)
"Vos paroles sont rudes contre moi, dit l’Éternel. Et vous dites: Qu'avons-nous dit contre toi? Vous avez dit: C'est en vain que l'on sert Dieu; Qu'avons-nous gagné à observer ses préceptes, Et à marcher avec tristesse à cause du Dieu des armées?…Maintenant nous estimons heureux les hautains; Oui, les méchants prospèrent; Oui, ils tentent Dieu, et ils échappent ! 16 Alors ceux qui craignent l’Éternel se parlèrent l'un à l'autre; L’Éternel fut attentif, et il écouta; Et un livre de souvenir fut écrit devant lui pour ceux qui craignent Dieu et qui honorent son nom. Ils seront à moi, dit le Dieu des armées, ils m'appartiendront, au jour que je prépare. J'aurai compassion d'eux, Comme un homme a compassion de son fils qui le sert. Et vous verrez de nouveau la différence entre le juste et le méchant, entre celui qui sert Dieu et celui qui ne le sert pas."

Le verset 16 a été une grande lumière. J'ai compris (à peu près) comment Dieu voulait que nous fassions : nous parler les uns aux autres, entre chrétiens non gnostiques et que les chrétiens non gnostiques parlent ensuite aux gnostiques à l'esprit christique et à toutes les âmes de bonne volonté,  sans établir aucun lien hiérarchique, surtout pas de chefs de régions ou de province ou quelque autre hiérarchie intermédiaire que ce soit. Sauf exception, nous ne pourrons jamais savoir avec certitude si la personne qui dit nous soutenir nous soutient réellement, mais cela n'aura pas d'importance car jamais personne n'aura aucun pouvoir ni autorité et les modes d'action de chacun seront encadrés.

J'organiserai donc un enseignement en accès libre, en plusieurs langues, pour tous ceux qui voudront le diffuser et je proposerai une charte à laquelle chacun devra adhérer, s'il veut être considéré comme faisant partie du mouvement qui sera créé. Bien sûr, beaucoup de menteurs diront adhérer à la charte et n'y adhéreront pas en réalité, mais ce ne sera pas très grave  car la structure sera horizontale et donc personne n'aura jamais aucune autorité ni aucun pouvoir.  De plus, ceux qui diront adhérer à la charte seront en même temps liés par elle, car elle sera très complète et ne leur laissera pas beaucoup de latitude pour mettre le désordre. Il ne sera pas possible de faire dévier le mouvement, car dans la charte, il sera stipulé que seront considérés comme ne faisant pas partie de notre mouvement tous ceux qui conseilleront ou affirmeront des enseignements ou des modes d'action différents de ceux que je préconiserai. Il ne sera pas possible de modifier la charte, même par voie démocratique, je serai la seule à pouvoir la modifier. Il n'y aura pas de vote. Ceux qui voudront diffuser l'enseignement seront obligés d'utiliser les supports que je donnerai, afin d'éviter des enseignements en langue des oiseaux et afin d'être certains que l'enseignement n'est pas gnostique. 

Alors ceux qui craignent l'Eternel se parlèrent l'un à l'autre; L'Eternel fut attentif, et il écouta. Dieu verra nos efforts et il nous bénira. Les méchants perdront du terrain car la vérité est plus puissante que le mensonge sur le cœur des âmes de bonne volonté... Non, je ne parle pas en langue des oiseaux. Je sais bien que cette menteuse d'Isis se fait appeler la "vérité" en langue kabbaliste mais ce n'est pas d'elle que je parle. Je sais bien qu'elle se fait également appeler "éternel" (ethernel, en langue des oiseaux, en allusion à l'oeuvre au rouge-Horus, nommé ether), ce qui est faux, car Isis-Satan-Horus est un ange créé. J'emploie "éternel" pour Jahvé, qui est la seule entité qui soit éternelle. 

Les gnostiques à l'esprit christique vont comprendre peu à peu qu'ils se sont faits tromper, à mesure que nous démasquerons les turpitudes de la gnose hypocrite. Nous allons partir à la conquête du monde, comme les premiers chrétiens. 

L'image du Saint Suaire nous montre que sauver les âmes n'est pas facile, mais elle nous montre aussi que la résurrection avec un corps glorieux sera notre récompense et celle de ceux que nous aurons sauvés. L'image du Saint Suaire s'est imprimée lorsque Jésus est ressuscité. Son corps éblouissant de lumière est passé au travers du tissu tout en le brûlant légèrement, par projection orthogonale des rayons de lumière émanant de son corps. Un jour, les vrais chrétiens non gnostiques et tous ceux qui, ignorant la vraie religion, auront sincèrement voulu faire le bien, dans l'esprit des dix commandements, auront un corps semblable.

Prière du matin. Prière du soir






J'ai supprimé une dizaine de symboles gnostiques dans cette image. S'il en reste encore, c'est involontairement que je les ai laissés. 

La kabbale a perverti toutes les prières de l’Église catholique(1) en leur donnant un sens blasphématoire ou idolâtre, en langue des oiseaux. Pour la prière du matin ou du soir, je propose donc de nouveaux textes, écrits par une chrétienne non gnostique, en attendant qu’un gnostique se convertisse de façon probante et nous instruise sur la langue des oiseaux liturgique et catholique. Si j'ai mis des expressions en langue des oiseaux à mon insu, je les retirerai dès que je m'en aperçois, si cela risque d'induire en erreur. 


Prière du matin 



Père, je vous aime et je vous offre ma journée. Je vous demande la grâce de faire aujourd’hui toute votre volonté, rien que votre volonté. Ne permettez pas que je pèche par actions ou par omissions. Je vous supplie de me fortifier dans le combat contre moi-même et contre le démon. Faites que je dise et que je fasse toujours les choses comme vous le voulez et que je dise et fasse entièrement ce que vous voulez. 

Je vous consacre ma santé, ma vie, mes biens, ceux que j’aime, toutes les âmes que vous m’avez confiées et que je ne connais peut-être pas. Protégez-nous tous. 

Jésus, Dieu que j’adore et que j'aime, protégez-moi, guidez-moi. Vous savez que je n’ai d’autre désir que de faire la volonté de Dieu, mais je crains d’être aveuglée sur ce que vous voulez de moi. Envoyez-moi l’Esprit Saint, je vous en supplie. Souvenez-vous que vous nous avez dit que vous ne nous laisseriez pas orphelins et que vous nous enverriez l’Esprit Saint pour nous fortifier, nous expliquer tout ce que nous n’avions pas compris, nous consoler. Souvenez-vous que vous nous avez dit que vous nous exauceriez toujours quand nous vous demanderions l’Esprit Saint. Saint Esprit, apprenez-moi à aimer Dieu, apprenez-moi à aimer la loi de Dieu, la loi de Jésus. Apprenez-moi à me battre avec charité et force, apprenez-moi la confiance lorsque tout paraît perdu. 

Jésus, je vous demande humblement de me donner la paix que vous m’avez promise. Cette paix ne peut venir que de la certitude que j’accomplis votre volonté et toute votre volonté. C’est dans l’accomplissement de votre volonté que je me conformerai à ma vocation, que j’épanouirai mon âme en la faisant correspondre à ce pour quoi elle est créée et que je vous aiderai à ma place à incliner le monde vers l’accomplissement de votre loi de sagesse et d’amour, bien que vous n’ayez pas besoin de moi pour le faire. Mais puisque vous voulez associer chaque homme à votre œuvre de rédemption, ne permettez pas que je vous déçoive, Jésus. Vous n’êtes déjà que trop trahi. Je me consacre à vous, Dieu d’amour. 

Marie, mère historique de Jésus, je vous renouvelle également ma consécration. Protégez-moi de la fausse Marie isiaque. Protégez-moi des pièges du démon et des gnostiques comme vous avez protégé Jésus d’Hérode. 

Saint Joseph, Père adoptif de Jésus, soyez mon père, je vous en prie. Protégez-moi comme vous avez protégé Jésus. 

Saint Jean, apôtre préféré de Jésus, soyez mon directeur spirituel. Apprenez-moi tout ce que je dois faire, dire, penser. Apprenez-moi à aimer. Je vous supplie de m’aider autant que si j’avais vécu à votre époque et que si j’avais pu vous parler régulièrement pour vous demander conseil. 

Ange gardien que Jésus m’a donné, je vous salue respectueusement. Je vous remercie de me protéger et de m’aimer comme vous le faites. Je vous demande pardon de vous oublier si souvent. Protégez-moi, menez-moi au ciel. 

Anges gardiens de toutes les personnes qui m’ont été confiées et de toutes les personnes que je vais croiser aujourd’hui, protégez-les contre les dangers. Sauvez-les, éclairez-les au sujet des pièges du démon qui pourraient éventuellement leur être tendus. Je vous en supplie au nom de Jésus. 

Tous les anges et saints du paradis, je vous consacre l’heure de ma mort pour qu’elle soit en tous points conforme à ce que Jésus veut pour moi et pour que je meure dans les dispositions qu’il souhaite. Ne permettez pas que je vive le temps qui me reste en n'ayant pas assez d’amour, avec tiédeur. Obtenez-moi la grâce de vivre cette journée avec autant d’amour et d’application que si c’était la dernière journée de ma vie. 

Jésus, je vous fais une communion de désir. Je voudrais pouvoir communier aujourd’hui avec un amour parfait, afin de vous faire plaisir, afin de vous rendre amour pour amour et de réparer les froideurs et les méchancetés des hommes. Je ne peux communier parce que je ne connais pas actuellement de messe telle que vous l’avez instituée. Je vous offre les communions de Marie, votre mère historique, et celles de tous les saints de tous les temps pour suppléer à mon éloignement physique vis-à-vis de vous. Je vous offre leur amour pour suppléer à ma tiédeur et à mon manque d’amour. 


Prière du soir 


Dieu, je vous adore et je vous aime. Je vous offre la journée qui vient de passer. Je vous demande pardon de tout ce que j’ai omis ou fait de mal et je vous supplie de me le montrer clairement, Dieu de miséricorde. Je vous demande de me donner une véritable contrition, afin que je ne recommence pas les mêmes fautes et que je puisse réparer celles que j’ai faites, avec votre aide. Jésus, je vous supplie de réparer tout le mal que j’ai fait et que je ne suis pas capable de réparer. 

Je vous remercie de toutes les grâces que vous m’avez faites aujourd’hui. Je vous demande la grâce de ne pas être ingrat(e) et de les utiliser pour votre gloire et pour les âmes. Je vous offre les épreuves et les souffrances que j’ai eues aujourd’hui et je vous demande la grâce de les utiliser pour votre gloire et pour faire avancer votre règne en mon âme et dans les âmes. 

Dieu de miséricorde, je voudrais que tous ceux qui ont été gentils avec moi, aujourd’hui ou un autre jour, en me rendant service, en me cédant leur place, en me tenant une porte, en me nourrissant, en m’aidant ou en me parlant gentiment, en me soignant, en me faisant vivre dans mon métier, aillent au ciel avec moi. Je vous demande que vous convertissiez tous ceux qui m’ont fait du bien, de près ou de loin, Jésus, s'ils ne sont pas chrétiens. Je vous supplie, si ce sont des gnostiques, de leur dévoiler les intentions du démon à leur égard. N’avez-vous pas dit que tout ce qu’on faisait au plus petit d’entre les vôtres, c’était à vous qu’on le faisait ? Quand ils ont été aimables avec moi, c’est donc avec vous qu’ils ont été aimables, Dieu de miséricorde. Allez-vous permettre qu’aillent en enfer des gens qui ont été bons avec vous en étant bons avec moi, mais qui sont victimes de leur éducation, du climat gnostique de la société et des mensonges du démon ? Ne pourriez-vous pas les éclairer, si vous le vouliez ? Je sais, Jésus, que certains d’entre eux ont probablement péché gravement et qu’ils n’éprouvent peut-être actuellement, pour la plupart, aucun repentir de leurs fautes. Mais n’avez-vous pas dit dans l’Ancien Testament: « J’endurcis qui il me plaît d’endurcir et je fais miséricorde à qui il me plaît de faire miséricorde ? » Je vous supplie donc de faire miséricorde à ces personnes comme vous avez fait miséricorde au bon larron, en leur donnant le repentir parfait de leurs fautes et en leur promettant le paradis pour le soir de leur mort. Donnez-leur l’amour de la véritable justice qui est la vôtre et montrez-leur les injustices du démon isiaque qui a menti d’innombrables fois, est homicide dès le commencement et fait des miracles en faveur de criminels. Montrez-leur que les actions de la gnose et de ses prêtres n’est pas cohérente et est souvent très coupable. Donnez-leur la lumière, le repentir, et sauvez-les, Jésus. Vous savez qu’il est difficile de se convertir, quand on a été éduqué à vous détester comme ils l’ont été, et quand, dans la société, des dizaines, voire des centaines de symboles quotidiens viennent leur rappeler que la gnose est omniprésente et qu’ils seront seuls, s’ils vous choisissent. Il est difficile de se convertir quand on sait qu’on sera peut-être persécuté, ruiné, isolé, calomnié, traité de fou si on le fait. Il est difficile de perdre sa vie pour vous quand l’alternative confortable qui nous est proposée est à notre portée. Il est difficile d’arrêter de mentir quand on a été entraîné à l’hypocrisie depuis sa petite enfance et quand on sait qu’on ne retirera probablement aucun avantage terrestre de cette conversion, mais uniquement des épreuves. Il est difficile de croire en vous quand on a été endoctriné depuis son enfance par la propagande gnostique omniprésente qui nous martèle sans cesse par ses symboles mensongers que vous êtes battu d’avance. 


Je vous supplie donc d’avoir pitié d’eux, de considérer les obstacles quasi insurmontables disposés par la gnose et le monde et de les éclairer. Faites-les déjouer tous les pièges, fortifiez-les, embrasez-les. 

Je vous prie particulièrement pour la première des personnes que je connais ou que vous m’avez confiée, qui va mourir. Je vous supplie de la sauver, au nom des souffrances que vous avez endurées pour elle, au nom des souffrances de Marie, votre mère, au nom des souffrances et de l’amour de vos saints. Je vous offre toutes mes épreuves passées, présentes et à venir en union avec les vôtres pour cette personne, Jésus. Je vous supplie de vouloir lui faire miséricorde en la convertissant, même si elle ne le mérite pas. Personne ne mérite vos grâces, Jésus. Il est impossible de les mériter vraiment puisque nous sommes tous pécheurs. 

Jésus, je vais dormir à présent. Je vous offre chacun des battements de mon cœur et chacune de mes respirations pendant cette nuit et chaque jour de ma vie et je vous demande qu’ils vous soient consacrés. Je voudrais que vous considériez qu’à chacun d’entre eux, je vous redis ma foi, ma confiance et mon amour. 

Sainte Vierge Marie, tous les vrais saints qui n'êtes pas gnostiques, tous les saints anges, protégez-moi. 


(1) Pour les nouveaux, sachez qu'en langue des oiseaux (langue de la kabbale et de la gnose mondiale) le mot «catholique» signifie «universel» et qu’il a été inventé par les kabbalistes qui gouvernaient l’Église à la période de la Réforme protestante, afin de nous différencier d’autres kabbalistes, les protestants, qui voulaient s’appeler «chrétiens», appellation qu’ils ne méritent pas plus que les catholiques kabbalistes. Les protestants ont été fondés par Luther, un rose-croix blasphémateur, ayant fait de nombreux martyrs, impur. Il s’est suicidé en se pendant à son lit à baldaquin. Le mot « universel » ou « catholique » et le terme « universalisme » sont des expressions de langue des oiseaux désignant la gnose qui souhaite régner sur le monde entier.

COMMENT DÉCOUVRIR LA VÉRITÉ ENTRE LES DEUX RELIGIONS, ENTRE LA GNOSE ET LA VÉRITABLE RELIGION CHRÉTIENNE NON GNOSTIQUE




Article écrit le 11/01/ 2018 et antidaté au 31/10/2017 pour des raisons de navigation. Cet article est principalement écrit pour les gnostiques à l'esprit christique car j'ai supprimé des démonstrations inutiles pour eux.

12/01/2018 : ajout d'un paragraphe sur les incohérences des EMI (Expériences de mort Imminentes)


Commentaire sur cette image

Quasiment toutes les images religieuses comportent des symboles gnostiques. J'ai modifié cette image en enlevant les symboles que je connais. Il est cependant possible que j'aie laissé des symboles que j'ignore. Le diable avait un volcan de son côté, l'assimilant ainsi à Vulcain, symbole gnostique du vrai Dieu, et sur le biceps, il avait un trèfle, symbole de la vraie Trinité. Le faux Jésus avait des oiseaux et un lac de son côté, symboles isiaques. Il avait une bordure dorée à son vêtement, que je suspecte être un symbole isiaque également car Isis de Fatima en avait aussi. J'ai donc supprimé la bordure dorée, le lac et les oiseaux du côté de Jésus. J'ai également supprimé la pierre sur laquelle ils appuyaient leur coude, car il me semble que c'est un symbole de l'autel du culte gnostique, lui même étant un symbole que je n'ai pas encore réussi à comprendre. Il y a des jeux de mots entre "autel" et "hôtel", en langue des oiseaux. La couleur mauve reste isiaque mais je suis trop néophyte en traitement d'images pour pouvoir la modifier.


Comment choisir entre la gnose et Dieu ?

Nous allons étudier dans cet article comment savoir qui a raison, entre la gnose et la vraie religion chrétienne non gnostique enseignée par Jésus. Pour connaître la méthodologie à adopter, il faut lire l'évangile, en particulier le passage où le mauvais riche supplie Abraham : 

"Dans le séjour des morts, [le riche] leva les yeux ; et, tandis qu'il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein. Il s'écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et me rafraîchisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme. Abraham répondit : Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne ; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres. D'ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d'ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire. Le riche dit : Je te prie donc, père Abraham, d'envoyer Lazare dans la maison de mon père ; car j'ai cinq frères. C'est pour qu'il leur atteste ces choses, afin qu'ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments. Abraham répondit : Ils ont Moïse et les prophètes ; qu'ils les écoutent. Et il dit : Non, père Abraham, mais si quelqu'un des morts va vers eux, ils se repentiront. Et Abraham lui dit : S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader par quelqu'un qui ressusciterait des morts. »


Le riche demande donc une apparition pour que ses frères se convertissent et Abraham, parlant au nom de Dieu, lui répond qu'une apparition ne les convertirait pas. Abraham et Dieu ont raison car les gnostiques ont énormément d'apparitions leur enseignant des choses opposées à la vraie religion. S'ils avaient une apparition venant du vrai Dieu, ils se contenteraient de le traiter de menteur ou bien ils le croiraient, non pour se convertir, mais pour lui prédire sa défaite prochaine.


Exemple vécu

Lorsque j'ai découvert la vérité sur la gnose et sur mon entourage, pendant l'été 2015, une des premières choses que m'a dites, d'un ton agressif, le gnostique qui m'était le plus proche, c'est que celui que j'appelais "le démon" apparaissait en loge maçonnique sous la forme de Sacré-Cœur. Pour ce gnostique, une apparition du vrai Jésus lui affirmant l'inverse de ce qu'il croit serait donc inutile : il a lui aussi son lot d'apparitions, c'est ce qu'il a voulu me faire comprendre.

Ce gnostique, avec lequel j'ai beaucoup parlé à cette époque, s'est par ailleurs présenté lui-même tacitement comme franc-maçon. En effet, lorsque je lui ai dit, au cours d'une des nombreuses conversations que nous avons eues à ce moment-là, que les francs-maçons faisaient des sacrifices humains, il m'a répondu : "En tout cas, pas à ... " et il m'a nommé la grande ville qui était toute proche du lieu où nous nous trouvions. Il était donc certain de bien connaître toute la maçonnerie de cette grande ville, ce qui traduit un haut niveau d'initiation, s'il était sincère en me disant cela. Il est également possible qu'il ne soit pas franc-maçon mais qu'il ait dit cela pour me manipuler. En ce cas, c'est une action mauvaise de toute façon et cela nécessite le même traitement que si la personne était réellement maçonnique (1). Cet homme est un "catholique traditionnel" et va régulièrement à la messe le dimanche et en semaine dans une chapelle de la "Tradition". Il est aidé, approuvé et soutenu dans ses mauvaises actions et ses mensonges par des membres de la "Tradition". Tout ce monde sera nommé dans mon étude. 


Les miracles 

Les miracles et les apparitions sont donc un signe de surnaturel mais ne sont pas déterminants pour savoir qui choisir, entre Dieu et Satan, car il y a des miracles des deux côtés. Il y a même davantage de miracles à l'actif du démon qu'à l'actif de Dieu. Maintenant que nous savons qu'Isis-Satan est à l'origine des miracles de Lourdes et de Fatima, nous savons que Satan est très puissant. Il peut faire voir des personnes sans pupilles, par exemple, ou bien influencer le climat en un lieu donné ou encore faire revenir à elles en parfaite santé des personnes qui étaient dans le coma et cancéreuses au dernier degré. Il ne peut pas faire ressusciter les morts mais il peut faire revenir à elles en étant guéries des personnes considérées comme mortes, inconscientes et blessées grièvement. C'est ce qui s'est passé au Mexique, lors de la mise en place du lieu de pèlerinage de Guadalupe, qui est elle aussi une apparition isiaque. (Toutes les apparitions de la soi-disant Sainte Vierge sont isiaques, nous le verrons peu à peu.) Un indien blessé par une flèche et tombé comme mort, lors d'une cérémonie sur le lieu des apparitions de Guadalupe s'est réveillé en parfaite santé, 40 minutes après, alors que tout le monde le croyait mort. 


Le démon est également capable de transporter des personnes d'un lieu à un autre, de faire se parler à distance sans matériel deux personnes éloignées de milliers de kilomètres, etc. Il peut donner aux gnostiques des connaissances sur la vie des gens et sur leurs pensées. En effet, il peut savoir nos pensées, car quand nous pensons, nous nous disons mentalement des paroles, dans notre cerveau. Actuellement, des ordinateurs commencent à pouvoir décrypter nos pensées et à retranscrire les paroles que nous nous disons, alors pour le démon, vous pensez bien que c'est un jeu d'enfant. Voici ce que rapporte un article, concernant cette nouvelle technologie : 

"En enregistrant les ondes cérébrales correspondant à la parole, une équipe du Karlsruhe Institute of Technology (Allemagne) et du Wadsworth Center (États-Unis) a réussi à lire et à restituer des phrases entières pensées en langage naturel. (...) L'expérience impose des électrodes intracrâniennes, [mais] cette avancée pourrait faire progresser les interfaces cerveau-machine de façon significative." (lien

Le démon a donné lors des EMI-NDE des visions du soi-disant paradis isiaque qui n'existe pas et il a donné à ce sujet des apparitions aux faux saints gnostiques qui ont vu et senti une illusion de paradis isiaque. Dieu de son côté a montré le vrai paradis à Saint Étienne, le premier martyr, et à Saint Paul qui affirme avoir été emmené au troisième ciel. Donc les visions célestes ne peuvent nous déterminer pour savoir quel camp choisir, d'autant plus que les magiciens kabbalistes enseignent officiellement que les voyages astraux peuvent être mensongers et qu'il est possible, par l'utilisation de certaines formules magiques, de donner de semblables illusions aux gens, avec l'aide du démon. 

Cependant, au plan des pouvoirs surnaturels Dieu est supérieur au démon. Dieu lui permet parfois d'agir, mais ponctuellement et en un lieu donné. Le démon ne pourra pas faire de déluge sur toute la terre ou de pluie de météorites sur le monde entier alors que Dieu a fait le déluge et qu'il suscitera cette pluie de météorites, sous le règne du Saint Pontife, afin de purifier la terre des criminels qui la peuplent et pour convertir les âmes de bonne volonté (sixième sceau de l'Apocalypse). 

La puissance du démon ne doit pas nous surprendre. Jésus l'a prédite. Ce sera encore pire du temps de l'antéchrist. Jésus a dit qu'à ce moment, il fera des prodiges capables de faire perdre la foi aux justes, si c'était possible. 


Les deux camps sont capables de faire des miracles donc ce n'est pas en regardant leur puissance, qu'il faut se déterminer à choisir entre l'un ou l'autre. Ce qu'il faut examiner, c'est la cohérence des actions de l'une et l'autre entités pour savoir laquelle des deux ment. Il faut également examiner la doctrine de chaque entité. 

1/ Un démon amoral

Le démon a pour particularité de faire des miracles aussi bien en faveur de criminels comme Staline qu'en faveur des gentils gnostiques à l'esprit christique. Nous avons déjà étudié à ce sujet les miracles de ND de Kazan en faveur de Staline et de l'armée rouge. J'ai également acheté un livre universitaire sur les vierges noires (toutes isiaques) qui répertorie plusieurs miracles des vierges noires en faveur de criminels. Je donnerai les références de ce livre plus tard. 

Le culte animiste est un culte isiaque et pratique toujours de nos jours le sacrifice humain et le cannibalisme. Or le démon fait des miracles pour ces animistes, il suffit de surfer un peu sur internet pour en avoir des dizaines. C'est le même démon qui fait des miracles à Lourdes, en faveur de personnes gentilles. 

Il y a donc une première incohérence grave, puisque le démon aide les gentils comme les méchants, par ses miracles. C'est pour cela que certains prêtres kabbalistes présentent à leur fidèles gnostiques peu initiés le vaudou comme venant de Jahvé. C'est pour essayer de cacher cette incohérence. 

2/ Un démon menteur et hypocrite, une gnose menteuse et hypocrite

Voici une liste de mensonges et d'hypocrisies que tous les gnostiques à l'esprit christique pourront aisément vérifier : 

- Le démon Isis-Satan se fait passer pour Marie ou Jésus, lors de ses apparitions dans le cadre de l'Église, ce qui est un mensonge grave. En droit, on pourrait l'attaquer pour usurpation d'identité. 

- On fait croire aux gnostiques débutants et aux enfants, dans certains livres ou dans des films de Walt Disney, qu'à la fin, Jésus et Isis régneront ensemble, dans l'amitié retrouvée et dans une belle harmonie. C'est ce qu'a essayé de me faire croire un gnostique auquel je posais des questions. Au même moment, les plus initiés, loin de rechercher l'entente cordiale, veulent tuer tous les chrétiens et veulent mettre Jahvé en enfer. La preuve que la kabbale veut mettre Dieu en enfer, c'est qu'en langue des oiseaux, l'Eglise kabbaliste catholique enseigne que Jahvé ira en enfer. C'est le sens caché de la prière à Saint Michel archange, récitée à la fin des messes traditionnelles par ceux qui en connaissent la véritable signification. "Saint Michel archange" est en effet un des noms de Satan, pour un gnostique. (Il ne s'agit pas du vrai Saint Michel qui existe et qui est un bon ange que nous pouvons prier). Les gnostiques demandent que Jahvé soit repoussé en enfer par leur faux Saint Michel satanique (c'est-à-dire Satan lui-même), lorsqu'ils récitent cette prière. Des apparitions isiaques comme la Salette affirment également en langue des oiseaux que Jahvé ira en enfer avec les chrétiens non-gnostiques qui l'ont suivi. 

- Si l'on achète des livres sur des EMI (Expériences de mort imminentes) - NDE (Near Death Experiences), on découvre des affirmations différentes suivant les EMI. Certains affirment qu'ils ont appris que la réincarnation existe tandis que d'autres affirment qu'ils savent avec certitude qu'elle n'existe pas. Il y a donc des incohérences. Une doctrine opposée est donnée. De même la cause selon laquelle certaines personnes vont en enfer varie suivant les EMI. L'une des visites en enfer dont j'ai entendu la narration, nous "apprend" que le fait de se maquiller, pour une femme, est un péché mortel passible de l'enfer éternel, ce qui est faux. Par contre, certains péchés graves courants n'étaient pas mentionnés par cette personne comme menant en enfer. Une autre des EMI que j'ai lues affirmait que telle personne était condamnée à l'enfer car elle avait pris l'habitude de mentir. Mais en même temps, cette personne faisait croire qu'elle avait vu Jésus et Marie, tout en truffant son site de symboles gnostiques. Donc elle mentait sur l'identité des personnes qu'elle avait vu et elle signifiait aux initiés qu'elle avait vu Isis et Horus. D'autre part, quand on observe l'attitude générale des autres gnostiques qui promeuvent ces EMI (ils se font passer pour des chrétiens et ne cessent d'être hypocrites avec leur entourage non initié), on voit qu'ils ne croient pas que le mensonge les mène en enfer. Ils promulguent donc une doctrine à laquelle ils ne croient pas, uniquement pour faire de la publicité à Isis, pour faire croire aux gnostiques à l'esprit christique qui comprennent la langue des oiseaux que le paradis isiaque existe bien. Il y a des centaines d'incohérences autour des EMI. Comment croire dans les promesses de paradis de la part d'un démon qui fait des révélations si contradictoires ?


- On fait croire aux débutants que toutes les religions isiaques sont des religions d'amour, alors que Mahomet, fondateur de l'Islam, religion isiaque (Allah est Isis), a dit de tuer les chrétiens, s'est marié avec une fille de 6 ans, a eu des rapports sexuels avec elle quand elle a eu 9 ans (2) et a volé la femme de son fils adoptif qui l'a répudiée pour lui faire plaisir (3). De même lorsqu'on étudie la vie de Luther, on voit qu'il était un porc blasphémateur, assoiffé du sang des chrétiens. Et pourtant, le même bonhomme parlait avec le démon isiaque qui lui apparaissait. Les prêtres kabbalistes catholiques sont d'ailleurs divisés à ce sujet : tandis que les plus "traditionnels" ont choisi de continuer à dire mensongèrement à leurs fidèles que ces apparitions de Luther venaient du "démon" (ce qui signifie Jahvé, pour eux, en langue des oiseaux et ce que comprennent très bien leurs fidèles gnostiques à l'esprit christique), le pape François, lui, a choisi de réhabiliter Luther. Il l'a fait car l'immense majorité sait à présent que le protestantisme est une religion kabbaliste isiaque et que Luther était rose-croix, comme les pasteurs catholiques kabbalistes.



Blason rose-croix de Luther. Explications, sur ce site gnostique rose-croix, qui m'a déjà servi à plusieurs reprises pour comprendre la kabbale. Guénon enseigne que la rose à cinq pétales avec un pétale en haut signifie le pentagramme de l'Homme Universel, c'est-à-dire l'oeuvre au rouge. L'oeuvre au rouge est le dernier stade du processus alchimique : il s'agit du sang isiaque dans le calice, une fois que le morceau d'hostie consacrée en Jésus a fini de fondre dedans et que la présence réelle de Jésus a disparu.


- On dit également aux faux chrétiens gnostiques qui sont encore gentils que ce démon condamne la pédophilie alors qu'il apparaît en même temps à des francs-maçons pédophiles ou à des gens approuvant la pédophilie et encourage des religions comme l'Islam, qui, suite au mauvais exemple de Mahomet, fait des mariages forcés à grande échelle avec des fillettes. 

- On dit aux gnostiques à l'esprit christique que l'impureté est un péché grave, le plus souvent mortel, mais les mêmes prêtres et évêques qui enseignent cela sont souvent en état de péché mortel, homosexuels, voire pédophiles. Ils savent donc que ce n'est pas vrai, pour un gnostique initié. Ils pensent sincèrement qu'ils iront au ciel isiaque en pratiquant ces impuretés. Certains de ceux qui enseignent que l'impureté est un péché grave sont même prêts à faire canoniser un ecclésiastique dont ils affirment publiquement en langue des oiseaux dans un film qu'il avait des rapports homosexuels avec Pie XII. (Nous étudierons ce film en détail plus tard. Il est truffé d'impuretés et de mensonges et a été payé avec l'argent de chrétiens.) Ces prêtres et évêques hypocrites, qui jouent à baisser les yeux soi-disant pour ne pas se souiller en regardant les affiches impures et qui enseignent à leur fidèles à l'esprit christique à le faire sont donc en fait des hypocrites aimant l'impureté approuvant l'homosexualité chez un écclésiastique. Il ne faut donc pas s'étonner que des affaires de prêtres pédophiles, entretenues par la complicité des évêques, éclatent partout, dans la tradition comme chez les conciliaires. La plupart des chefs gnostiques approuvent la pédophilie tout en la condamnant officiellement. 

- La déesse Nuit-Isis apparaît à Aleister Crowley et l'encourage à la haine et à l'impureté (Liber al vel legis sub figura CCXX, Aleister Crowley) mais apparaît également à la petite Jacinthe de Fatima pour lui dire d'un ton éploré que beaucoup de pécheurs vont en enfer à cause de l'impureté et qu'il faut faire beaucoup de sacrifices en réparation de leurs péchés et pour obtenir leur conversion. Le même démon qui exploite des enfants innocents et leur dit de faire des sacrifices pour réparer les péchés d'impureté encourage en même temps à l'impureté. Ne trouvez-vous pas que ce comportement d'Isis est répugnant d'hypocrisie ? 

Conclusion : on ne peut faire confiance ni à Isis, ni à ses prêtres car ce sont des criminels menteurs. Le démon et ces prêtres sont incohérents dans leur conduite. On ne peut donc croire ce qu'ils promettent pour la vie future.


3/ Un démon égoïste

Jésus s'est incarné et a cruellement souffert pour ouvrir le ciel aux hommes et pour en sauver davantage en leur enseignant la vraie doctrine et en réparant leurs péchés. Il a souhaité diffuser sa doctrine au maximum pour sauver le maximum d'âmes. Le démon au contraire cache sa doctrine aux non initiés et ne la révèle qu'au compte-gouttes, individuellement, au fur et à mesure que la méchanceté de tel ou tel progresse afin de pouvoir recevoir une dose supplémentaire de gnose sans être scandalisé par l'enseignement, visant à le rendre davantage méchant. Le démon ne cherche pas à convertir les chrétiens non gnostiques afin de les "sauver". Non, il se cache et enseigne à leur mentir. Il se moque donc de leur salut éternel. S'il se moque du salut éternel des vrais chrétiens, c'est donc un indice qu'il peut se moquer du salut des gnostiques. Et c'est le cas, puisqu'il travaille à leur damnation. 

4/ Il faut se demander pourquoi le démon cache sa doctrine

On arrive très vite à la réponse. C'est parce qu'elle est méchante et horrible et produirait une réaction de rejet et d'horreur si tous la connaissaient sans voiles. 


5/ Il faut se demander si le démon peut changer

L'enquête ci-dessus sur les incohérences actuelles du démon montre qu'il ne change pas. Si donc on veut connaître sa doctrine sans fard, il suffit d'étudier les religions anciennes de Ninive, des Aztèques, l'animisme, le culte à Moloch, à Coatlicue etc. On découvre systématiquement de la cruauté, des tortures, des sacrifices humains. La gnose, c'est l'impureté et la cruauté, la canonisation du péché. 

La solution : lire les dix commandements et les prophètes

Si le démon ne change pas, Jahvé ne change pas non plus. Dans l'évangile cité ci-dessus, Jésus enseigne ce qui peut convertir les âmes de bonne volonté. Il affirme que ce ne sont pas les miracles, mais les dix commandements donnés à Moïse et l'enseignement des prophètes. Cependant, si Dieu ne change pas et n'abroge pas les dix commandements, il dit qu'il est aussi descendu sur terre pour les perfectionner. Il résume ainsi sa doctrine, qui est l'opposé de la doctrine gnostique : Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c'est la loi et les prophètes. 

Les gnostiques à l'esprit christique, s'ils étudient les dix commandements et les prophètes, ainsi que l’Évangile, verront que Dieu est cohérent et enseigne le bien, non seulement par des paroles mais par des actes. Jésus a donné l'exemple de la vertu. Les apôtres ont également donné l'exemple de la vertu, après la Pentecôte. Les seules personnes à avoir une conduite cohérente actuellement sont les chrétiens non gnostiques. (J'excepte quelques rares gnostiques à l'esprit christique, qui sont trompés et veulent être vertueux.) 

C'est la réflexion, la recherche de la cohérence, l'étude, qui peut convertir les âmes de bonne volonté, ce ne sont pas les miracles. Mais malheureusement, il y a peu de personnes de bonne volonté. Ceux qui peuvent se convertir sont ceux qui croient sincèrement qu'Isis est un Dieu d'amour et qui seraient prêts à la quitter immédiatement s'ils découvraient qu'elle cautionne l'assassinat, le viol, la pédophilie, le vol, etc. Ce sont ceux qui aiment réellement la vertu et sont prêts à mourir plutôt que de faire un péché. Mais ils sont l'infime minorité. La plupart veulent être du côté du plus fort, même si le plus fort est méchant. Et ils croient que le plus fort est le diable car c'est celui qui se manifeste le plus. Ils tombent donc dans le piège de la facilité, de la lâcheté. Ils n'aiment pas la vertu et ont été dressés au mensonge par les prêtres gnostiques, les mauvais exemples innombrables des chefs gnostiques. Ils ont appris à haïr les justes et à les mépriser parce qu'ils ne connaissent pas la langue des oiseaux et ne cessent de faire des contresens sur la société à cause de cela. Pour eux, celui qui est le plus admirable est celui qui est le plus renseigné, initié au mal, et non le plus vertueux. Le jugement de ces gnostiques est complètement faussé. 

Dieu ne veut pas faire beaucoup d'interventions miraculeuses en ce monde car il veut que les hommes aillent au ciel par amour gratuit du bien et de la justice et non par calcul, en se disant que de toute façon, ils n'ont pas le choix et qu'ils iront en enfer s'ils lui désobéissent. Dieu ne veut pas de gens qui soient vertueux par calcul. Il veut des vertueux par amour car il récompense l'amour et non le calcul. Il doit donc se cacher pour laisser aux gens leur mérite. Il considère que Moïse et les prophètes sont suffisants pour convertir les âmes de bonne volonté. Il faut à présent ajouter le Nouveau Testament. L'étude de la cohérence des actions du démon gnostique est également très utile pour se déterminer. 


Gnostiques à l'esprit christique, il faudrait étudier votre religion en examinant la voie de gauche des satanistes et en examinant d'autre part les enseignements bibliques. Lisez la Bible en faisant abstraction de la langue des oiseaux et en vérifiant la traduction des passages douteux, par la recherche du texte originel de la Septante (voir note 5 de cet article). Les pistes que j'ai données vous aideront, j'espère, à voir la vérité. Si vous choisissez le vrai Dieu, ce sera héroïque, mais vous aimez l'héroïsme, donc cela ne vous dépaysera pas. Ne vous attendez pas à beaucoup de secours divins sur la terre. Le pauvre Lazare n'en a pas eu. Peut-être serez-vous aidés, peut-être ne le serez vous pas. Il est dit en plusieurs lieux de la Bible qu'à certaines périodes de l'histoire, Dieu laisse les méchants prévaloir sur les justes. Qu'importe. Ce qui importe, c'est de faire la volonté de Dieu. Vous n'aurez pas d'épreuve au-dessus de vos forces et vous irez au ciel, comme Jésus l'a promis. Il fait attention à chaque cheveu qui tombe de votre tête et demande qu'on lui fasse confiance. Il sait mieux que nous ce qui est bon. Il ne raisonne pas comme nous.

Notes :
(1) Il y a quelques francs-maçons qui ont l'esprit christique, veulent être bons et ont reçu une initiation toute gentillette, adaptée à leurs exigences morales. Bien évidemment, ceux-là doivent être traités gentiment et avec ménagement et patience, car ils sont bons. Mais ils sont l'infime minorité et ce n'est pas le cas de la personne dont je parle.


Extrait : 
"Non, Mahomet n’est pas un saint homme. Non, l’islam n’est pas une religion de paix. Non, l’islam n’a rien à faire dans le cursus d’apprentissage de nos enfants, en ce qu’il n’a jamais été, n’est pas, et ne sera jamais une composante de nos racines. 
Oui, Mahomet est un opportuniste. Cet homme a épousé en première noce une femme bien plus agée que lui, qui avait pour principale qualité d’être riche, afin de se sortir de sa condition de pauvreté. 
Oui Mahomet est un analphabète. Il n’a jamais apris à lire ou à écrire malgré les nombreuses années qu’il a passé sur terre et le pouvoir qu’il a su conquérir. Cette paresse intellectuelle est très parlante eu égard à la personnalité de cet individu. 
Oui, Mahomet est un pédophile. Il a épousé à l’âge de 52 ans (en troisième noce) Aicha, une fillette de 6 ans, avec laquelle il a attendu qu’elle ait 9 ans pour avoir des rapports sexuels (elle était encore pré-pubert !). Les wahhabites s’appuient d’ailleurs sur cet exemple pour justifier le mariage avec des enfants. 
Oui, Mahomet est un génocidaire : il a ordonné la décapitation de 800 juifs et a réduit leurs femmes et leurs enfants en esclavage à l’issue du siège de Médine. 

Toutes ces réalités historiques ne seront pas enseignées à nos enfants, la propagande d’un islam présenté comme « une religion de paix » étant bien plus efficace s’agissant de promouvoir le multiculturalisme à grand coup de « vivre ensemble » avec ceux qui nous détestent. 

Ce pourquoi je vous invite à faire connaitre cet article, un peu de vérité ne pouvant nuire au développement de cet idéal que nous sommes censé défendre : faire de nos concitoyens des libre-penseurs ! 

Sébastien JALLAMION" 

Le vrai visage de Poutine - I - deuxième partie B - Vidéo d'Alain Soral disant le plus grand bien de la Corée du Nord, présentée comme un modèle pour la France




Article publié le 5 janvier 2018 et antidaté au 31/10/2017 pour que vous puissiez naviguer plus facilement en lisant les articles précédents sur la question.

Je souhaite une bonne année à tous mes lecteurs et je leur propose de commencer assez fort en ouvrant définitivement les yeux sur Alain Soral et ses amis. Alain Soral vient de publier une vidéo louant le régime totalitaire de Corée du Nord d'une façon mensongère et révoltante

Je conseille à ceux pour lesquels il n'est pas trop tard de ne jamais communiquer vos coordonnées à Soral ou Dieudonné qui sont en train de se constituer un fichier de chrétiens et de gens de droite "réactionnaires". Ces deux amis inséparables sont de la même sensibilité et sont en fait de dangereux communistes. Dieudonné a fait une vidéo disant qu'il se sentait Marine Mélenchon. Pour avoir observé Marine Le Pen de près, depuis l'élection d'Emmanuel Macron, je vois en effet qu'elle est comme Mélenchon et se comporte comme une communiste. Elle est amie de l'ancien(?) trotskiste Gilbert Collard, franc-maçon officiel et elle a mis cet homme aux postes de commande.

La Corée du Nord, régime tortionnaire et persécuteur de chrétiens et non chrétiens est présenté par Alain Soral comme un modèle pour la France. Cette vidéo est un scandale. Je crains qu'elle ne disparaisse et il faut conserver cette preuve. Je conseille donc à tous de la télécharger gratuitement avec le logiciel gratuit Clipgrab et de la sauvegarder dans votre ordinateur. Je rappelle que l'abbé de Cacqueray et de nombreuses personnalités catholiques "traditionnelles" ont été dans l'entourage d'Alain Soral et se sont fait complaisamment interviewer par lui. Méfiez-vous donc des pasteurs qui sont amis avec un homme qui approuve les tortures sur chrétiens.

Parmi les gens de droite ou catholiques traditionnels qui suivent Alain Soral et Dieudonné, il y a deux sortes de personnes : 

- les innocents : gnostiques à l'esprit christique ou non gnostiques, ils se laissent influencer et croient tous les mensonges de leurs chefs gnostiques catholiques (kabbalistes) et/ou de "droite".

- les coupables : ce sont des gnostiques initiés à un plus haut niveau, souvent trotskistes ou pro dictature poutinienne. Ils souhaitent que la France se fasse envahir par Poutine et aspirent pour cela à la troisième guerre mondiale. Ils veulent la persécution des non-gnostiques et des gnostiques à l'esprit christique. Ils haïssent d'un même cœur et d'une même haine les gens comme l'auteur de cet article et les gens comme Emmanuel Macron, gnostique à l'esprit christique. Il y a de nombreuses personnes de cette sorte chez les "catholiques traditionnels" qui sont en fait des satanistes communistes assoiffés de sang, comme leur démon vampire, Isis, dont ils connaissent la vraie nature. 

Alors pour ceux qui sont innocents et croient que Poutine est très bien parce qu'il veut consacrer la Russie au Cœur Immaculé de Marie, sachez tout d'abord qu'en langue des oiseaux, le Cœur Immaculé de Marie, c'est le sexe d'Isis.

Pour les gnostiques à l'esprit christique qui savent déjà cela mais qui croient que ceux qui prônent la consécration demandée à Fatima prônent une religion d'amour, je conseille de taper dans google, "Corée du Nord" "tortures". 
Vous tomberez sur des dizaines d'articles. je vous en livre un : https://www.nouvelobs.com/monde/20140218.OBS6801/viol-famine-torture-6-exemples-accablants-de-crimes-contre-l-humanite-en-coree-du-nord.html

Les gnostiques à l'esprit christique me diront : "la "Sainte Vierge" Isis désapprouve le communisme puisqu'elle l'a condamné à Fatima. Il ne faut pas faire d'amalgame". Je vous réponds : elle vous ment, comme elle ment aux chrétiens non gnostiques en se faisant passer pour Marie, mère de Jésus. Poutine, qui loue Staline et le présente dans ses discours comme un grand homme qui a libéré l'Europe, Poutine, qui est plus initié que vous, veut consacrer son pays au démon isiaque parce qu'il sait que ce démon est la haine. Il croit, comme Alexandre Douguine, que Staline le tortionnaire est un saint gnostique, favori d'Isis (voir mes articles précédents sur Douguine et sur Fatima, datés d'octobre 2017 et en lien dans la colonne de droite).

Et pour ceux qui savent cela mais qui l'approuvent, je vous conseille de faire vos bagages et d'aller vivre dans ce charmant pays de Corée du Nord, dont vous chantez les louanges. Cela nous permettra de respirer un air plus pur. Ne vous plaignez pas si Kim Jong Un vous assassine parce que vous aurez dit un mot de trop. Il a fait le ménage dans tout son entourage et a tué plusieurs membres de sa propre famille. Mais c'est ce que vous êtes prêts à faire avec vos confrères gnostiques moins initiés que vous ou les chrétiens non gnostiques que vous faites semblant d'aimer, donc vous ne serez pas dépaysés.


DIEU AU SAINT PAPE DE PHILADELPHIE : "QUONIAM PUSILLAS HABES VIRES", "PARCE QUE TU AS DE TRÈS FAIBLES FORCES"



20/12/2017 : Article antidaté au 31 octobre 2017 pour raisons de mise en page et de navigation. Publié en réalité le 20/12/2017.

23/12/2017 : ajout de la note 5, faisant une nuance sur le texte à partir duquel Jérôme de Stridon a travaillé. Ajout d'un lien très important, pour étudier tous les remaniements de la Bible. Les spécialistes actuels, bien que tous gnostiques, connaissent le véritable texte non trafiqué de la Bible et s'y intéressent énormément, car ils savent qu'il contient la véritable doctrine de Dieu non amoindrie ainsi que des prophéties pour notre époque et les époques suivantes. Actuellement, il n'existe pas de texte de Bible totalement indemne de langue des oiseaux mais il est possible de le reconstituer et c'est certainement ce que fera le Saint Pape. Pour cela, il faudra connaître le grec ancien. Mon ignorance de cette langue me fait cruellement défaut et si Dieu m'en donne le temps et la force, je projette de l'apprendre, dans quelques années, après la publication de mon étude. Je donne également en note 5 les pistes que je connais pour rétablir le vrai texte de la Bible, anticipant ainsi sur mon futur article sur la Bible. 





En Apocalypse III, 8, dans la bible vetus latina, que je préfère à la Vulgate car elle a été moins trafiquée, nous pouvons lire cette parole que Jésus dit au Saint Pape de Philadelphie qui doit venir dans quelque temps : Je connais tes œuvres. Voici que j'ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer, parce que tu as de très faibles forces, que tu as gardé ma parole et que tu n'as pas renié mon nom.

"quoniam pusillas habes vires" modifié par la gnose.

"Parce que tu as de très faible forces" se disait autrefois, dans les premiers siècles, dans la Bible Vetus Latina : "quoniam pusillas habes vires". Jérôme de Stridon a changé ces mots, avec l'aide de rabbins kabbalistes (voir note 5), en "quia modicam habes virtutem". Bien que je n'aie pas le temps d'étudier à fond pour l'instant la raison profonde de cette modification, il me semble que c'est pour rajouter une notion gnostique car les mots "quia" (1), "virtus" (2) et "modica"(3) comportent une notion isiaque en langue des oiseaux latine, tandis que le mot "vires" venant de "vir", l'homme, il comporte une notion masculine, virile, donc christique, en cette même langue. Cette modification a donc à mon avis probablement été faite pour suggérer que le Saint Pape sera gnostique, ce qui est entièrement faux. Les prêtres et évêques gnostiques lettrés eux-mêmes n'y croient pas, même s'ils le présentent parfois ainsi à leurs fidèles. 


"Pusillas vires" : de toutes petites forces

Indépendamment du message de langue des oiseaux qu'a voulu livrer le kabbaliste Jérôme (article à venir sur Jérôme kabbaliste, voir en attendant quelques images ésotériques de Jérôme en note 4), nous pouvons voir que "modicam virtutem", "peu de forces" a une signification moins absolue que "pusillas vires". Pusillus signifie en effet "tout petit", en latin. Dieu insiste donc vraiment sur le fait que les forces du Saint Pape seront, au début "toutes petites". 


La porte ouverte

La notion de porte ouverte signifie paraît-il une puissance de conversion donnée pour convertir les Juifs, d'après les notes de différentes bibles, car juste après ce verset 8, l'Apocalypse dit, verset 9: "Voici que je t'en donne de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs, et ne le sont pas, mais ils mentent. Voici, je les ferai venir se prosterner à tes pieds, et ils connaîtront que je t'ai aimé." 


Quelques-uns ?

La traduction officielle dit : "Voici que je te donne quelques-uns de la synagogue de Satan." Ce "quelques-uns" a été ajouté et cherche à mon avis à sous-entendre que le nombre  de kabbalistes convertis sera faible. En réalité, ce nombre sera probablement assez conséquent, puisque les papes suivant ceux de l'Eglise de Philadelphie, les papes de l'Eglise de Laodicée, sont décrits comme puissants. 


Les "très faibles forces" alliées à une fidélité parfaite 

Mais il y a davantage : Dieu dit qu'il laissera une porte ouverte au Pape parce qu'il a de très faibles forces et que malgré cette très grande faiblesse, il a gardé sa parole et n'a pas renié son nom. L'influence quasi-nulle de ce Pape, son absence quasi-totale de moyens, sera donc la cause de l'intervention divine qui, en raison de cette incapacité du Pape à faire quoi que ce soit, lui mettra une "porte ouverte", parce que malgré cette faiblesse, il sera resté fidèle à la vraie doctrine et aura refusé la gnose. 


Notre faiblesse devient notre force

Ce passage est très réconfortant pour les chrétiens non gnostiques. Nous aussi, nous avons actuellement des "pusillas vires". Il n'y a pas plus faibles ni plus insignifiants que nous. Il y a peu de catégories de personnes sur terre qui ont moins de moyens que nous. Nous nous sommes faits voler toute influence par les hypocrites qui gouvernent l'Eglise et les nations, depuis des siècles. Nous leur avons laissé les postes de pouvoir car nous leur avons fait confiance, trompés par leurs mensonges. Ce passage de l'Apocalypse nous enseigne que cela ne doit pas nous décourager et nous faire perdre l'espérance. "C'est parce que je suis faible que je suis fort", dit Saint Paul, "parce que la puissance du Christ habite en moi". 

Dieu n'a pas besoin de nos forces. Nous voyons dans la Bible, par exemple dans la lutte de David contre Goliath, que Dieu se complaît au contraire dans la faiblesse de ses serviteurs. Il aime cette faiblesse car elle maintient ses amis dans l'humilité et enseigne davantage aux hommes sa puissance. Quand Dieu a décidé quelque chose, aucune force humaine ou démoniaque ne lui peut lui résister. Soyons donc heureux, si nous nous sentons sans forces et impuissants. Cette faiblesse sera la cause de la miséricorde de Dieu à notre égard. 


Offrir ses faiblesses

Tandis que les pasteurs gnostiques s'apprêtent à célébrer hypocritement la naissance du dieu Horus, en ce jour de Noël, (mot signifiant "le jeune, le nouveau soleil", enseigne Canseliet dans ce livre), ne nous laissons pas déconcerter et allons spirituellement à Jésus, le vrai Jésus, pas Horus. Offrons-lui, comme les rois mages, notre faiblesse, nos forces insignifiantes et notre désir de lui rester fidèles malgré les obstacles. Aucun obstacle n'est insurmontable, si Dieu nous aide. Il ne demande de notre part que la confiance et l'amour, ainsi que la constance, l'endurance dans l'adversité. Jésus n'était également que faiblesse, le jour de sa naissance. Quoi de plus faible qu'un bébé ? Ce bébé a conquis la terre.


La "tolerantia"  ou endurance à supporter les épreuves.

Au verset 10 de la Bible vetus latina, Dieu félicite le Saint Pape pour sa "tolerantia" dans l'adversité, mot changé par la Vulgate en "patientia". Le mot "tolerantia" signifie en latin, au premier sens : "constance à supporter", "endurance". Il signifie également "patience", en deuxième sens. Le mot "tolerantia" insiste davantage que le mot "patientia" sur la force d'âme de ce pape qui devra souffrir sans se décourager de ses insuccès, avant de voir les premières conversions. Nous pouvons suivre à l'avance son exemple et cultiver l'endurance, par la force de Jésus, pour contribuer à lui mériter à l'avance la force dont il aura besoin. 


Garder une vision optimiste

Pensons au Saint Pape et à la victoire que Dieu lui donnera, malgré une situation apparemment inextricable et des difficultés apparemment insurmontables. Cela nous aidera puissamment. Cet optimisme est bon parce qu'il est véridique, basé sur la vérité des paroles de Dieu à Saint Jean. Tous les gnostiques défaitistes qui parlent de la venue proche de l'Antéchrist sont des menteurs qui veulent déstabiliser leurs fidèles de bonne volonté. Ils ne croient pas à ce qu'ils disent et connaissent la vérité, qui est l'arrivée du Saint Pape non gnostique. Il est possible cependant que parfois, l'Antéchrist dont ils décrivent la venue imminente, soit le Saint Pape. Je n'ai pas eu le temps d'étudier ce sujet. 


Le Saint Pape se fera probablement attendre

Il est possible que nous ayons à attendre encore quelques années voire un siècle ou deux la venue de ce saint pape car Jésus décrit les justes persécutés et tués pour leur foi, au cinquième sceau, comme soupirant après une intervention divine (Ap. VI 10-11) : 

Et ils crièrent d'une voix forte, en disant: " jusques à quand, ô Maître Saint et Véritable, ne ferez-vous pas justice et ne redemandenez-vous pas notre sang à ceux qui habitent sur la terre?
" Alors un leur donna à chacun une robe blanche, et on leur dit de se tenir en repos encore un peu de temps, jusqu'à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux.

Il ne faudra donc pas s'étonner si de dures épreuves nous attendent encore, avant le Saint Pape. 



Suite des paroles de Jésus au Saint Pape

Mais lisons plutôt la suite de la description de l'Eglise de Philadelphie, au chapitre III :
Voici que je t'en donne de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs, et ne le sont pas, mais ils mentent; voici, je les ferai venir se prosterner à tes pieds, et ils connaîtront que je t'ai aimé.

Parce que tu as gardé ma parole sur la constance dans la souffrance, moi aussi je te garderai de l'heure de l'épreuve qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre.

[ndlr : cette épreuve, c'est la pluie de météorites, me semble-t-il. En relisant attentivement ce passage, il semble que le Saint Pape sera officiellement en place avant ce cataclysme, caractérisant le sixième sceau de l'Apocalypse, correspondant à l'Église de Philadelphie.]

Voici que je viens bientôt: tiens ferme ce que tu as, afin que personne ne ravisse ta couronne.

Celui qui vaincra, j'en ferai une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n'en sortira plus. J'écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem, qui descend du ciel d'auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau.

Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises.


Je souhaite à tous mes lecteurs de nombreuses grâces en cette période de l'anniversaire de la naissance de Jésus et une année 2018 remplie de force, d'espérance et d'amour de Dieu.

Notes : 

(1) quia = Kia, me semble-t-il, en langue des oiseaux. Et Kia est Isis-Satan : 



Attention, danger : il y a un risque élevé de possession et de péché mortel si l'on pratique les conseils de ce livre satanique, que je suis obligée de citer, pour confondre les menteurs. Vous pouvez lire la page découpée, ci-dessus. Je déconseille d'aller lire plus avant. Kia est une déesse ailée égyptienne dont j'ai une seule image, pornographique.

(2) Voir déesse latine Virtus, équivalent de la déesse grecque Arete : https://en.wikipedia.org/wiki/Virtus_(deity)

(3) Modica : Modica est Isis : Voir : 1 et 2 :

L'article cité ci-dessous affirme que ce nom signifie "place forte", "cité fortifiée" ou bien "force" et qu'il peut être rattaché à certaines déesses. Ces mots signifient Isis en langue des oiseaux. Le mot Cité est très employé pour la symboliser.

"Ancient origins of Modica

About the origins of Modica, the discussions among the scholars have been numerous and incongrous. We can say that for many years the best accredited theory has been that of the Phoenician origin of the city, but in recent years it has not enjoyed a very large favor.
Researches about the "origins" are also linked to the etymological problem; so if we don’t agree in principle about the origins, the same etymological problem becomes fundamentally irresolvable and inextricable. In fact, the connection between the origins and etymology has always present in all the studies about Modica.
Let's start with the oldest. Francesco Testa wrote:
"[...] One believes that the name of Modica is commonly derived from an old city called "Motyca" by Ptolemy, or ‘Motuca’. Mugnos believes it of Phoenician origin, with the Phoenician name meaning "Strong Castle" [Italian “Castel Forte”]; although elsewhere he had said that it was so called from 'Motuchin', Captain of the ‘Lindi’ or ‘Geloi’, the founder...
... The Arabs called ‘Motuca’ with the name "Mohac", meaning 'profunditas' [depth] and 'pars Prostans Montis' [opposite to a part of the mountain], and thus they could allude to the site of the city, located precisely in a deep valley with a hill in the middle. Other names were Modica, Motuca, Motye, Mutuca, Mutic, Mothyca, Mohac, Motyce, Modices, Motic, Madica and Mitice [...]." [5].
We parenthesize that "Motuca" was the Latin name of the city.
In the "Documents to serve the History of Sicily" we read:
“Giacomo Maria d’Aquino (...) writes that Modica or Motuca is an ancient town built by the Phoenicians.” [6]
And again G. Buonfiglio Costanzo notes that:
“the Phoenicians obtained the dominion of the sea, as told by Eusebius. They built 'Motuca' and Palermo in Sicily." [7].
The Jesuit Father G. Massa, wrote:
"[...] Filadelfio Mugnos says the founder of Motica was ‘Motuchin’, Captain of the ‘Gelai’, or “Lindi” (...), but then he forgot what  had been written earlier, saying that (...) Motuca was founded by the Phoenicians and the word "Motuc," in Phoenician language means 'Strong Castle' [...]" [8].
Even more recently we read in the “Archivio storico” that Motuca “ derives from the Phoenician word Motuc, or "Castel Forte" [9]. M. Collura says with determination that:
“Modica was a Phoenician and Sicilian city. The Greeks called it 'Motyka' one hundred years after the foundation of Syracuse. Stronghold of the Saracens and Normans, it became a powerful county, boasting the title of ‘Regnum in regno’ ["a state within a state"]” [10].
However, now the Phoenician origin of Modica is not universally accepted by scholars, many of whom suppose that it had been founded by indigenous peoples, such as the Elymians-Sicanians. Although some archaeological finds from Modica would suggest the city was a sort of "emporium" of the Phoenicians [11], there are critical positions that:
"[...] reject the Phoenician origin of Modica, and it is quite conceivable that the city has been one of the major villages of Sicilian or indigenous populations, together with other populations of Greek origin [...]" [12].
Today, therefore, the received opinion is that "Motuca" is of Sicanian and Elymian origins. G. Sergi states that:
"[...] the name of Motye, Motyum, Motyca, Motycanus, has spread from west to east, and the center of the island, and it can only be Siculus, that is an original name of the natives (...) so all the [Phoenician] etymologies fall." [13].

Origins of the name Modica

Although no one today believes in the Phoenician origin of Modica, the etymological research has never really abandoned the Phoenician "track" and the results are, in fact, of confusion and disorientation. G. Nenci, returning recently to the question of the name of Modica, provides us with a scene of this uncertainty:
According to this scholar, the etymological research outside the Phoenician-Punic proved itself unproductive, and the hypothesis of G. Alessio [for whom Modica derives from the Etruscan word "Moutouka" (cistus)] was not convincing. For this reason there was a "return" of the etymological research to the Phoenician area, which has shown itself to be “more intense and methodologically more appropriate" [14].
Interconnecting, therefore, “Mozia” (Mitya) [which was often confused with Modica] and Modica (Mytica), the presence of  the typical Phoenician sequence “MT” implied the research of a possible etymology, which, however, was always elusive:
"[...] More intense and methodologically more appropriate has been the research in the Phoenician-Punic area, and on this way, opened in 1651 by the classic work by S. Bochart, essentially (...) Gensenius, Luynes, Movers, Cogley, and Ugdulena moved in this direction ...".
The consequence of these studies was a real proliferation of assumptions, most of them conflicting with each other. Even if all scholars started from a Semitic context, they got to various proposals, such as:
"[...] 'Metuha' (id est “ 'protensam' propter Chersones longitudinem” (Bochart); 'muddy', a term derived from a Goddess called 'Mot' (De Luynes); 'spinning wheel' (Gensenius, Movers, Ugdulena, Schröder), from a root that indicates 'filter'. It is this etymology that has had more luck [...]" [15].
Other hypothesis, described as "extravagant" by Nenci, then suggested etymologies such as "hand spinning" and "thread"; in this connection Nenci comments:
"It's amazing that in support of the etymology connected with the ‘hand spinning’ and the “thread’ are taken as proofs the suggestion of Diodorus [90-27 BC] (14, 53, 3) to the ‘euthétes polyteleis’ [with particular reference to the textile industries] of Mozia and the weights for the handloom found in the island, as if they were indicative of particular textiles activities in Mozia; when it is known that in all the ancient cities were found plenty of weights for the handloom [...]".
Finally, the same G. Nenci, about the etymology of Mozia (involving similar problems to Modica), proposed a solution that returns to the ancient legend of the foundation, according to which Mozia was founded by Hercules, who called "Motya" the new city in honor of the nymph "Motya" who revealed to him the names of the thieves who stole his ox.
This is therefore the etymology of Mozia, of undisputed Phoenician origin, to which is tied for "similitude" also "Motuca", which, however, does not have a Phoenician origin. Of this fact critics are perfectly convinced.
In this connection Giustolisi observes:
"[...] There are conflicting authoritative opinions which favor a pre-Phoenician etymology. The analogy of Mozia with other places in Sicily, such as 'Motyca' or 'Motyon', hardly reached by the Phoenicians, suggests a different origin. The root 'mt' of this name, in my opinion, can be attributed to a North African element that perhaps has a direct reference to the name of the nymph [called 'Motya'], who, according to the legend trasmitted by Hecataeus (and quoted by Stephen of Byzantium), denounced to Hercules the author of the theft [of his ox] " [16].
Giustolisi, about these remarks, was preceded by Gaetani, who just believed that "Motuca" had a Sicanian origin, and he said:
"[...] Modica, a city located in the ‘Valle di Noto’, is the capital of a county with the same name. It takes its origin from the ancient city of "Motuca", built by the Sicilians, or by the Sicanians [...]" [17].
Therefore, assuming the "Sicanian" origin of "Motuca" and that the Phoenician etymology failed (as above), there stands the attempt to penetrate the meaning  of the "indigenous" term "Motuca."
We found no studies about this topic; however, some recent linguistic studies recorded that the name "Motuca" is a name typically of  Italian area because of the radical sequence "uk-", "ok-". The terms that have this particular sequence are “Al (u) r (c) a”, “Ar (u) (c) ia”, and  “Mot (u) (c) a” [18].
Having established the “Italianity” of “Motuca”, we must now ask ourselves what is its meaning. The term, as we have seen, seems to be of "indigenous" origin; when we use this term in Sicily we must think to the Elymians [“Elymi”] and the Sicanians [“Sicani”]. We also know that many modern theories and ancient historical evidences confirm a "relationship" between the Ligurians and the “Elymi-Sicani.” In fact, according to the ancient tradition the Ligurians moved to Sicily.
Here is the focal point of the possible meaning of the term “Motuca.” In the Ligurian and upper-Italian area:
“[…] the term 'Motic' derives from the root ‘-motion’, with the meaning of ‘manliness’', ‘courage’ (...) and the word is attested in Gaul, especially in the form ‘Motucus’ and also the feminine 'Motuca' […].” [19].
Among other things, this etymology, tied to the concept of "manliness," "strength" and "courage", relates perfectly with the legend of the mythical foundation of the city, which, in fact, according to the myth, was founded by Hercules, the mythical hero, "manly", "strong" and "courageous" by definition.
In conclusion, if our observations are correct, "Motuca" should mean "the strong city," a definition essentially very close to the meaning that the Arabs gave to Modica, calling it "Mohac" or “Castel Forte” [“Strong  Castle”]."

(4) Jérôme, un kabbaliste. Voici quelques images ésotériques que je commenterai plus tard :








(5) 23/12/2017 : J'ai écrit tout d'abord, le 20/12/2017 : "Jérôme de Stridon a changé ces mots, avec l'aide de rabbins kabbalistes, à partir de manuscrits hébreux trafiqués, en "quia modicam habes virtutem". 

En fait, il est probablement inexact de dire que Jérôme a travaillé à partir de manuscrits hébreux trafiqués, pour les textes du nouveau testament. Il l'a fait uniquement, je crois (à vérifier) pour les textes de l'ancien testament. Les rabbins juifs kabbalisants ont en effet trafiqué l'ancien testament en hébreu, dès environ 50 après Jésus-Christ, mais surtout après la destruction de Jérusalem en 70, lorsqu'ils ont compris que Jésus était Dieu, puisque sa prophétie se réalisait, concernant cette ville.

L'Apocalypse appartenant au nouveau testament, je ne sais pas encore si elle a été écrite en hébreu. Elle a originellement été écrite en grec par Saint Jean. Je ne sais pas si ce texte grec a eu une traduction hébraïque et si oui, si elle était truquée ou non. J'étudierai plus tard cette question. Pour ceux qui veulent faire une enquête sur la Bible et tous ses remaniements, je conseille très vivement de lire le livre suivant, à télécharger gratuitement en ligne : 

Si je résume ce livre, écrits par les auteurs de la Bible d'Alexandrie, aux éditions du cerf, la vraie traduction de la Bible est dans le texte originel des Septante, en grec, datant d'avant Jésus-Christ, aujourd'hui disparu mais reconstituable et dans les manuscrits grecs les plus anciens possible du nouveau testament. Cependant, grâce aux manuscrits récemment découverts dans les grottes de Qûmran, nous avons à présent des textes hébreux non kabbalistes datant d'avant Jésus-Christ ou de son époque ainsi que des parties de la Septante grecque disparue. Certains chercheurs se plaignent de la rétention qui est faite des textes de Qûmram par la gnose. 

Pour l'instant, pour ceux qui ne maîtrisent pas le grec ancien, les deux meilleurs outils que je connaisse pour rétablir le vrai texte de la Bible, même s'ils sont eux aussi contaminés partiellement par la langue des oiseaux, sont : la Vetus latina en lien ci-dessus, au début de l'article, et la Bible d'Alexandrie aux éditions du Cerf, à condition de lire attentivement chaque note. Je dis qu'il y a contamination par la gnose car les manuscrits à partir desquels ces Bibles ont été élaborées étaient déjà partiellement remaniés en langue des oiseaux. Ces manuscrits ont en effet, soit été écrits par des hérétiques officiels (Aquila, Théodotion) soit comportent des enluminures gnostiques, dès le 4e siècle.  (ex : Vaticanus)

Pour ceux qui maîtrisent le grec ancien, je connais pour l'instant trois éditions différentes du texte grec de la Bible reconstitué à partir des Septante mais aussi malheureusement influencé par les massorètes, au moins pour ce qui est de Ziegler :

Celle de J. Ziegler, celle de Rahlfs, et celle de Wevers. Les auteurs de la Bible d'Alexandrie privilégient tantôt l'un, tantôt l'autre des ces auteurs, suivant les livres de Bible, et les comparent en note. Je commence à peine à découvrir la Bible d'Alexandrie. Il y a donc probablement d'autres auteurs intéressants à lire, à partir desquels la traduction a été faite. 

Il faut systématiquement lire l'introduction de chacun des tomes de cette bible pour comprendre la philosophie du traducteur et les manuscrits qu'il préfère. Chaque traducteur est un spécialiste de la gnose et de ses problématiques, de langue des oiseaux, mais aussi de langue ancienne. Il faut donc évaluer le degré de fidélité de chaque traducteur, en fonction de ce qu'il nous raconte dans ses notes et en introduction. Normalement, les notes laissent découvrir la vérité, car le but des gnostiques qui achètent ces livres est de connaître le texte non trafiqué de la Bible. Il est touchant de voir comment certains gnostiques sont avides de la vraie parole de Dieu et comment ils s'épuisent en recherches pour reconstituer le texte détruit ou trafiqué par les gnostiques qui les ont précédés.

A noter qu'Origène était gnostique (article à venir) et a trafiqué la traduction de la Bible. Cependant, les Hexaples d'Origène, aujourd'hui disparues mais reconstituables en bonne partie à partir d'un manuscrit syrien, contenaient le vrai texte originel non gnostique de la Bible.

Origène a ajouté, dans sa traduction gnostique, un obèle à côté de tous les mots qui n'étaient pas dans les massorètes kabbalistes et un astérisque à côté de tous les ajouts qu'il a faits, venant de textes kabbalistes, particulièrement du Théodotion. C'est de là que viennent les noms Astérix et Obélix. L'obèle symbolise Jahvé et est le texte non gnostique. L'astérisque symbolise le démon et est le texte gnostique. En enlevant les astérisques et en conservant les obèles, on pouvait donc avoir accès à un texte plus proche du texte originel.

D'après mes études, le texte biblique a été trafiqué en langue des oiseaux mais son sens originel, s'il a parfois été amoindri, n'a pas été perverti, sauf quelques rares exceptions connues et officielles, sur lesquelles les traducteurs divergent et discutent ouvertement. 

Les vrais chrétiens non gnostiques doivent lire la Bible, le seul livre qui reste qui soit non gnostique, en faisant abstraction de la langue des oiseaux. C'est indispensable pour leur vie spirituelle et pour avoir des forces. Les manuscrits non gnostiques de Qûmran révèlent que les modifications gnostiques ont été sans importance, quant au message de fond de la Bible.