mardi 28 juin 2016

Chanson "Je suis un gnostique, et je reviens de Paris"




Sur l’air de la chanson « Je suis un artiste et je reviens de Paris. »

Addendum le 1er juillet 2016 : Je viens de comprendre la différence entre "je" et "nous" en langage symbolique. Je précise donc que, mis à part les mots Paris et Lili, je n'écris pas en langue symbolique dans cette chanson.

1.

Je suis un gnostique, et je reviens de Paris
Nous sommes des gnostiques et nous rev’nons d’Paris
Et je sais blasphémer,
Nous savons blasphémer, 
En riant, en chantant
En riant, en chantant


Refrain 
(correspond aux pia, pia, pia de la chanson originale. Les syllabes en gras correspondent au troisième pia accentué.)

Oui, j’irai en enfer
Griller étern’llment
Mais j’refuse d’y penser,
J’continue d’m’amuser.

2.

Je suis un gnostique, et je reviens de Paris
Nous sommes des gnostiques et nous rev’nons d’Paris
Et j’ai l’air innocent,
Nous semblons innocents,
Quand nous voulons du sang
Quand nous voulons du sang.

Refrain 
(Le refrain est à chaque fois augmenté du refrain précédent. Chaque strophe est sur le même air que les pia pia.)

Je suis un petit sadique, 
Sans cesse je fais semblant,
J’refuse d’ penser qu’à ma mort,
Je subirai l’même sort. 


Oui, j’irai en enfer
Griller étern’llment
Mais j’refuse d’y penser,
J’continue d’m’amuser.


3.

Je suis un gnostique, et je reviens d’Paris
Nous sommes des gnostiques et nous rev’nons de Paris
Nous donnons de l’argent
Pour aider les enfants
Dont nous tuons les parents
Dont nous tuons les parents.


Refrain

J’embrasse hypocritement
Ceux qu’la gnose fait souffrir,
J’refuse de penser qu’ Lili
Me ment peut-être aussi.


Je suis un petit sadique, 
Sans cesse je fais semblant,
J’refuse d’ penser qu’à ma mort,
Je subirai l’même sort. 


Oui, j’irai en enfer
Griller étern’llment
Mais j’refuse d’y penser,
J’continue d’m’amuser.


4.

Je suis un gnostique, et je reviens d’Paris
Nous sommes des gnostiques, et nous rev’nons d’Paris
Je hais Jésus qui m’aime 
Parce que je veux pécher
En toute impunité
En toute impunité.


Refrain

J’outrage mon Dieu qui m’aime, 
J’adore Lulu qui me hait,
J’refuse d’penser que ce gros laid,
Pourrait bien me tromper.


J’embrasse hypocritement
Ceux qu’la gnose fait souffrir,
J’refuse de penser qu’ Lili
Me ment peut-être aussi.


Je suis un petit sadique, 
Sans cesse je fais semblant,
J’refuse d’ penser qu’à ma mort,
Je subirai l’même sort. 


Oui, j’irai en enfer
Griller étern’llment
Mais j’refuse d’y penser,
J’continue d’m’amuser.


5.

Je suis un gnostique, et je reviens d’Paris
Nous sommes des gnostiques, et nous rev’nons d’Paris
Je crois qu’on peut changer
Dieu en esclave soumis
En attaquant l’hostie
En attaquant l’hostie.


Refrain 
(Le refrain final est un dialogue entre un gnostique et un chrétien. Chaque strophe est sur le même air.)


- Puisqu’il n’a pas bougé,
C’est bien qu’nous avons gagné,
Voilà ce que j’veux chanter
Comme un écervelé.


- Tu sais pas que de Noé, 
Sur le même ton, on se moquait,
Mais pourtant le déluge
Est vraiment arrivé.


T’as oublié qu’on a dit 
La même chose à Jérémie,
Mais toutes ses prophéties
Punirent ceux qui ont ri.


Le prophète Michée 
En prison fut mené
Pour avoir dit à Achab 
Sa sombre destinée.


Le lendemain, est mort Achab,
D’une flèche égarée,
Malgré son déguis’ment, 
Pour Josaphat tuer.


- J’objecte à ces arguments
Qu’c’était l’Ancien testament ;
Mais qu’avec les hosties,
Il en est autrement.


Je crois pouvoir changer
La prophétie d’Philadelphie 
En culte officiel à Lili
Par messe noire instauré.


- T’a oublié que de Yahvé
L’est impossible de triompher
L’Être sans cause, infini
Ne peut jamais changer.


S’il pouvait évoluer,
S’il pouvait diminuer,
Il ne serait pas incausé,
Donc il n’exist’rait pas.


Et s’il n’existait pas,
Alors Lulu ne s'rait pas,
Le monde n'existerait pas
Tu n’existerais pas.


- Tu as peut-être bien raison,
Répondras-tu en souriant,
Sa patience nous observons, 
Attendons l’châtiment.


Faudra des miracles en nombre,
Pour que les saints repoussent l’ombre,
Et qu’un saint Pape vienne régner
Sans être assassiné.


J’ai le goût du danger,
Risquer mon âme je veux,
Pour savoir lequel des deux, 
Le combat va gagner.


J’outrage mon Dieu qui m’aime, 
J’adore Lulu qui me hait,
J’refuse d’penser que ce gros laid,
Pourrait bien me tromper.


J’embrasse hypocritement
Ceux qu’la gnose fait souffrir,
J’refuse de penser qu’ Lili
Me ment peut-être aussi.


Je suis un petit sadique, 
Sans cesse je fais semblant,
J’refuse d’ penser qu’à ma mort,
Je subirai l’même sort. 


Oui, j’irai en enfer
Griller étern’llment
Mais j’refuse d’y penser,
J’continue d’m’amuser.



lundi 27 juin 2016

Une citation de la Bible pour chaque camp (2) Un diable homicide et menteur contre Jésus affirmant sa divinité.

Représentation sataniste du pentagramme. Ont-ils oublié que le feu, ça brûle ? 
Les gnostiques, aveuglés, préparent leur damnation éternelle.


Citation pour un gnostique :

Saint Jean VIII 44-45

Jésus dit : "Vous avez le diable pour père, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été homicide dès le commencement, et il n’est pas demeuré dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, car il est menteur, et père du mensonge. Mais moi, quand je dis la vérité, vous ne me croyez pas." 

Commentaire : 
Jésus met en garde les hommes. Il prévient que Satan est homicide et menteur. La gnose a choisi de faire confiance à un homicide et un menteur.


Citation pour un vrai chrétien non gnostique :
Jean VIII, 51-58 :
En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais la mort. Les Juifs lui dirent : Maintenant nous connaissons que vous êtes possédé du démon. Abraham est mort, et les prophètes aussi ; et vous dites : Si quelqu’un garde ma parole, il ne goûtera jamais la mort. Etes-vous plus grand que notre père Abraham, qui est mort, et que les prophètes, qui sont morts aussi ? Qui prétendez-vous être ? Jésus répondit : Si je me glorifie moi-même, ma gloire n’est rien ; c’est mon Père qui me glorifie, lui dont vous dites qu’il est votre Dieu. Et vous ne le connaissez pas ; mais moi, je le connais et si je disais que je ne le connais pas, je serais semblable à vous, un menteur. Mais je le connais, et je garde sa parole. Abraham, votre père, a tressailli de joie, désirant voir mon jour ; il l’a vu, et il s’est réjoui. Les Juifs lui dirent : Vous n’avez pas encore cinquante ans, et vous avez vu Abraham ? Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis. Ils prirent donc des pierres, pour les jeter sur lui ; mais Jésus se cacha, et sortit du temple.

Commentaire : 
Le verset 58 avant qu'Abraham fut, je suis est l'affirmation claire par Jésus de sa divinité, de son éternité. Le verbe choisi exprime que Jésus n'a pas eu de commencement, à l'inverse d'Abraham. 

Voici comment Fillion le commente :



Fillion était helléniste et supposait que ses lecteurs l'étaient aussi. Il n'est pas aussi clair que le chanoine Crampon. Voici ce que dit Crampon en note de ce verset, dans la Bible de 1923 :
"Fût... je suis : en grec, il y a deux verbes différents. L'un genesthai, se dit des êtres qui arrivent à l'existence dans le temps ; l'autre, eimi, n'indiquant aucun commencement, convient à l'existence éternelle et immuable." 

Conclusion 

Les chrétiens non gnostiques sont dans le camp de Dieu. Comme depuis le début de l'histoire du monde, ils sont ultra-minoritaires. ils sont cependant certains de la victoire car Dieu, par définition, est la Puissance. Les gnostiques, comme toujours depuis que le monde existe, sont ultra-majoritaires mais comme toujours, sans tenir compte des leçons de l'histoire, ils seront mis en échec. Ce qui est aberrant, c'est qu'ils savent que leur démon est homicide et menteur mais ils pensent que pour eux, il fera une dérogation. Ils pensent : cette fois-ci, nous avons réussi à terrasser Dieu, par le sacrilège. Ils savent pourtant, par le raisonnement philosophique, qu'il n'est pas possible de vaincre Dieu car par nature, il est infini. Il a donc une puissance infinie. La lutte de la gnose contre le vrai Dieu, les efforts qu'elle déploie contre lui, sont dérisoires : cela ressemble à un moucheron qui s'attaquerait à un géant. Le géant a la possibilité d'écraser ce moucheron quand il le veut. Il attend encore, par miséricorde. Mais il n'attendra pas indéfiniment car un jour, la miséricorde sera d'envoyer un châtiment exemplaire afin d'arracher le plus possible d'âmes du chemin de l'enfer.

dimanche 26 juin 2016

Dieu a-t-il un fils, deux fils ou trois fils ?



Les références des textes gnostiques seront données plus tard dans mon étude. Ce sont des textes écrits en langue symbolique blasphématoire, faciles à décrypter. Mais il faut connaître un peu le langage symbolique auparavant. Je ne veux pas révéler ce langage et ces textes pour l'instant, par prudence.


Dieu aurait trois fils (première version) 

Dans la symbolique mensongère gnostique, on présente parfois un Dieu des origines qui aurait eu trois fils. Ces trois fils finissent tous par mourir misérablement. Il s'agit en fait d'une image blasphématoire du sort que Satan veut faire subir aux trois personnes de la Sainte Trinité. Le Dieu des origines est présenté confusément, tantôt comme Dieu le Père de la Trinité catholique, tantôt comme un dieu distinct de la Trinité catholique.


Dieu aurait trois fils (deuxième version)

Une autre symbolique mensongère gnostique pour gnostiques débutants présente un Dieu des origines qui ne serait pas la Trinité catholique et qui aurait eu trois fils : Satan, Lucifer, Jésus. Jésus devrait se sacrifier pour sauver Lucifer et lui permettre d'accéder au pouvoir. Lucifer représenterait le gentil futur dieu. A Satan on attribue toutes les mauvaises actions que Lucifer ne veut pas endosser. Ce mythe est plus largement diffusé. Il semble qu'il y ait des personnes qui y croient vraiment.


Dieu aurait deux fils (première version). 
La théorie de la substitution de personne au moment de la Passion.

Une troisième symbolique mensongère gnostique pour gnostiques débutants présente un dieu des origines ayant eu deux fils (Jésus et Satan-Lucifer) qui seraient en lutte pour avoir le pouvoir. Lucifer-Satan serait le vrai Jésus des évangiles mais au moment de la Passion, il y aurait eu substitution de personnes, au jardin des oliviers et le Jésus catholique aurait pris la place de du "Jésus" des évangiles, (en fait Lucifer-Satan, d'après cette théorie mensongère) pour mourir sur la croix. Celui qui serait sorti vivant du tombeau serait Lucifer-Satan qui se serait caché avec le cadavre de son frère dans le tombeau. Le mythe du Jésus des évangiles distinct du Jésus de la passion est très répandu, mais peu de personnes y croient sincèrement, me semble-t-il. C'est juste un moyen de blasphémer assez facilement, en langue symbolique. Cependant, au cas où certains y croiraient, nous réfuterons ce mythe prochainement.


Dieu aurait deux fils (deuxième version).
Le Jésus historique est considéré comme une seule personne.


Dans ce courant gnostique, le Jésus historique est le Jésus catholique non gnostique. Il est souvent appelé "Nazaréen" avant et pendant sa passion et il est blasphémé avant et pendant sa Passion (par exemple dans les cérémoniaux officiels d'Anton Lavey, fondateur de l'Église de Satan). Il est clair que pour Lavey, le Jésus de l’Évangile et le Jésus de la Passion sont une seule et même personne. Satan-Lucifer est souvent présenté par ce courant comme un frère concurrent qui arrive à vaincre Jésus par les sacrilèges sur les hosties.


Le Dieu des origines, pour la gnose 

Plus j'avance, plus je m'aperçois qu'en fait la gnose ne croit pas en un Dieu des origines distinct de la Trinité catholique. Elle croit que le Dieu des origines est la Trinité catholique. Cependant, comme l'affirmation de cette vérité entraîne la destruction même du fondement de la gnose, la gnose maintient le flou à ce sujet et affirme le plus souvent que le Dieu des origines n'est pas le Dieu catholique. Celui-ci ne viendrait qu'en deuxième et Satan-Lucifer en troisième, créé par la Trinité catholique. Cette problématique fera l'objet d'un autre article.

Dieu n'a qu'un fils, Jésus

Les gnostiques sérieux croient en réalité que le Dieu des origines, la Trinité catholique, n'a qu'un Fils, Jésus, qui est mort sur la croix... mais cela n'empêche qu'ils ont bien l'intention que Satan-Lucifer-Isis prenne le pouvoir, par le sacrilège, même s'ils conviennent que Satan n'est qu'un ange créé par la Trinité catholique (1) et inférieur en force. Nous montrerons bientôt que ce désir du diable est irréalisable. En attendant, citons saint Jean, pour montrer que Dieu n'a qu'un Fils Unique. Les mêmes gnostiques qui présentent Dieu comme ayant deux ou trois fils présentent saint Jean comme une référence en matière de gnose et comme le premier gnostique. Donc puisque saint Jean est la référence officielle pour gnostiques débutants, profitons-en. (Nous prouverons bientôt que Saint Jean n'était pas gnostique, par l'étude de ses écrits).

Saint Jean ch. I v. 14 -18 et ch. III, versets 16 à 35 : 

Jésus se nomme à plusieurs reprises Fils UNIQUE. Saint Jean prend soin de le dire clairement à plusieurs reprises. Il est également bien précisé par saint Jean Baptiste, cité par Saint Jean, que le Père aime le Fils et qu'il a tout remis entre ses mains. Ce n'est pas inutile de le montrer car certains blasphèmes disent que le Père n'aime plus Jésus, puisqu'il l'a abandonné depuis si longtemps aux sacrilèges gnostiques. C'est entièrement faux et n'est prouvé en rien. Le Père va bientôt prouver, sous Philadelphie, qu'il aime toujours autant son Fils. Jésus nous a prévenu qu'il fallait être patient, pendant la période de Sardes. Jésus est présenté comme un époux pour son peuple, par saint Jean Baptiste. Cette image montre l'amour de Jésus pour nous. 


Jean, I, 14 -18 :
"Et le Verbe a été fait chair, et il a habité parmi nous ; et nous avons vu sa gloire, gloire comme du Fils unique venu du Père, plein de grâce et de vérité. Jean [Baptiste] rend témoignage de lui, et crie, en disant : C’est celui dont j’ai dit : Celui qui doit venir après moi a été placé au-dessus de moi, parce qu’il était avant moi. Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce. Car la loi a été donnée par Moïse ; la grâce et la vérité ont été faites par Jésus-Christ. Nul n’a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, voilà celui qui l’a manifesté."

Voici ce que dit Jésus à Nicodème, Jean III, 16-35 :

Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. Car Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais afin que le monde soit sauvé par lui. Celui qui croit en lui n’est pas jugé ; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il ne croit pas au Fils unique de Dieu. Voici le jugement : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient condamnées. Mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient manifestées, parce que c’est en Dieu qu’elles sont faites. 
(...) 
Or il s’éleva une dispute entre les disciples de Jean et les Juifs, touchant la purification.Et ils vinrent à Jean, et lui dirent : Maître, celui qui était avec toi au delà du Jourdain, et auquel tu as rendu témoignage, baptise maintenant, et tous vont à lui. Jean répondit : L’homme ne peut rien recevoir, qui ne lui ait été donné du ciel. Vous êtes témoins que j'ai dit : je ne suis pas le Christ, mais j'ai été envoyé devant lui. Celui qui a l’épouse est l’époux ; mais l’ami de l’époux, qui se tient là et l’écoute, est ravi de joie à cause de la voix de l’époux. Cette joie, qui est la mienne, est complète. Il faut qu’il croisse, et que je diminue. Celui qui vient d’en haut est au-dessus de tous. Celui qui vient de la terre est de la terre, et parle de la terre. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous et il rend témoignage de ce qu’il a vu et entendu, et personne ne reçoit son témoignage. Celui qui reçoit son témoignage certifie que Dieu est véridique. Car celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, parce que ce n’est pas avec mesure que Dieu donne l’Esprit. Le Père aime le Fils, et a tout remis entre ses mains. Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui."

Conclusion

Gnostiques, la colère de Dieu demeurera sur vous, si vous ne vous convertissez pas et ne cessez pas de raconter vos mensonges. Les gnostiques de bonne volonté devraient réfléchir à tous ces mensonges et se demander leur raison. Ils verraient que c'est pour mieux masquer la véritable doctrine gnostique. Pourquoi le démon éprouve le besoin de raconter autant de mensonges pour présenter sa religion ? Les gens censés ne peuvent pas avoir confiance en un démon qui emploie de tels procédés. Cette fausseté, ce besoin de se faire passer pour la lumière (Lucifer) ou pour Jésus (pour s'auréoler de la sainteté de sa doctrine) est signe que Satan-Isis-Lulu a peur que les hommes ne comprennent clairement ce qu'il est : un démon menteur, même à ceux qu'il nomme ses "amis", un démon haineux et tortionnaire.

Note :
(1) La gnose affirme, comme les catholiques, qu'au début, lors de sa création, Lucifer obéissait à la Trinité catholique.

vendredi 24 juin 2016

Linceul de Turin. Saint Suaire. Jésus est notre espérance.




Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. Jean III, 16



Cette image représente Jésus en train de ressusciter car elle n'est pas due à un pigment ou à du sang mais à une brûlure du tissu en trois dimensions, brûlure réalisée par la transformation du corps de Jésus crucifié en un corps glorieux projetant une lumière éblouissante... La NASA a prouvé que corps de Jésus, pour imprimer cette image est devenu éblouissant comme le soleil et est passé au travers du tissu. Il y a des tâches de sang sur le Saint Suaire de Turin mais ce ne sont pas ces tâches qui composent l'image. Le groupe sanguin du sang du linceul de Turin est AB, comme sur la Sainte Tunique d'Argenteuil et comme pour le miracle eucharistique de Lanciano et tous les autres miracles eucharistiques authentiques. La gnose, même si elle fait parfois semblant de ne pas croire à l'authenticité du saint Suaire, y croit en fait et elle le blasphème en langue symbolique.


Visage de Jésus reconstitué par la NASA d'après le linceul de Turin.


L'image du linceul de Turin est un grand réconfort pour un vrai chrétien qui refuse la gnose. Elle est le résumé de notre foi et elle renforce notre espérance. Jésus a réservé cette image pour la période la plus difficile de l'Eglise de Sardes, afin de stimuler nos forces.


1) C'est l'image que Dieu a voulu laisser de lui. A l'inverse des gnostiques, les vrais chrétiens ont une image de Dieu car notre Dieu s'est incarné pour nous, ce que n'a pas fait Satan-Isis, bien qu'il essaye de copier le plus possible Jésus.


2) C'est une image qui exprime l'amour de Jésus, c'est-à-dire l'amour du seul vrai Dieu pour les hommes. Son corps laisse voir toutes les tortures qu'il a subies pour notre amour : flagellation (100 à 120 coups), couronnement d'épines, crucifixion, coups au visage, barbe arrachée, plaie de l'épaule qui a porté la croix, fracture du nez, peau arrachée en plusieurs endroits du corps.


3) Cette image prouve que Jésus est vraiment mort pour nous et n'a pas fait semblant. La blessure du coeur est en effet une blessure post-mortem. On peut le prouver car l'écoulement du liquide sorti du coeur est un mélange de sang et d'une matière séreuse qui ne remplit le coeur qu'après la mort.


4) Cette image est une preuve de la résurrection car elle suppose que le corps est devenu brûlant et lumineux comme le soleil pendant une durée très courte (si cela avait duré davantage, le tissu aurait brûlé entièrement).


5) On voit comment un cadavre supplicié peut redevenir vivant, beau, puissant, lumineux en moins d'une seconde. Le corps glorieux de Jésus est une image de la gloire qui attend les vrais chrétiens qui l'aiment. Nous souffrons parfois actuellement, nous mourrons peut-être martyrs, mais nous ressusciterons pour régner avec notre Dieu pendant toute l'éternité. 


6) On voit l'amour du seul vrai Dieu, vainqueur du mal et de la mort. 
Cette image nous dit : Confiance. De même que je suis mort humilié et abandonné de tous, dans des souffrances épouvantables et que cela ne m'a pas empêché de ressusciter avec joie, puissance, lumière, force, de même tout semblera perdu et certains chrétiens seront humiliés comme moi mais ils ressusciteront également comme moi et l'Eglise de Philadelphie sauvera beaucoup d'âmes, grâce aux mérites des souffrances des martyrs offertes en union avec ma Passion. J'essuierai toutes les larmes de vos yeux. Pour quelques années, mois ou heures de souffrances vous aurez en retour une éternité de bonheur et d'amour avec moi, en compagnie de ceux que vous aurez sauvés de l'enfer.



mercredi 22 juin 2016

Important : spécial pour gnostiques de droite. Révélations haineuses d'Isis-Nuit-Lucifer-Satan. Extraits du Liber al vel legis sub figurâ ccxx donné à Aleister Crowley.




Le démon nommé Nyx-Nox-Nuit-Nu.

Ce démon est assimilée par la gnose de tous les temps à Isis-Satan-Aphrodite-Vénus-Lucifer-Hécate-Astarté-Inanna-Perséphone-Démeter et mille autres démons-déesses. 
Nuit est un ange déchu, c'est l'aspect féminin de l'androgyne Satan. C'est Satan lui-même prenant un masque féminin pour être plus attrayant. Rappelons que le démon n'a pas de sexe. C'est un esprit qui n'a pas de corps. Le démon Nuit donne elle-même son nombre à Aleister Crowley : le 11. Le 11 est le nombre le plus célèbre de Satan, après le 666. 



Le Liber al vel legis sub figurâ ccxx fut donné au mage sataniste Aleister Crowley par apparition. Aleister Crowley, encore actuellement, est une des figures de la gnose qui fait le plus autorité, même si certains gnostiques faussement de droite font semblant de le critiquer, de peur que les gens ne comprennent quel est le vrai visage de la gnose satanique. 

Je donne des extraits de cette œuvre immonde car les gnostiques de droite sont complètement endormis par l'opium des apparitions isiaques dans lesquelles Isis se présente sous des aspects de Sainte Vierge douce et compatissante. Ils croient que leur déesse veut "sauver les pécheurs", aime les hommes, pleure sur ceux qui vont en enfer etc. Ils verront dans ce texte ce qu'il en est en réalité. Leur déesse est démon assoiffé de sang et de tortures, réclamant des sacrifices humains et se moquant des damnés avec mépris. 

Quand vous aurez fini de lire ces extraits, chers gnostiques, vous comprendrez mieux pourquoi je vous supplie d'étudier votre religion atroce et pourquoi je vous demande d'arrêter de lire vos revues hypocrites de gnostique de droite. Vous comprendrez mieux pourquoi je dis que vous êtes des trompeurs trompés et pourquoi j'ai osé dire que vous étiez bêtes alors que vous êtes souvent plus intelligents et plus savants que moi. Vous êtes fins intellectuellement, mais vous êtes crédules et votre formation sur la gnose est tronquée. On vous cache la haine et la cruauté gnostiques.

Vous êtes trompés par une partie des "thérapeutes" qui sait cela et vous endort avec de belles paroles. Je crois cependant qu'il est possible qu'une autre partie des "thérapeutes" soit, dans une certaine mesure, de bonne foi, comme vous, et croie en l'amour luciférien pour l'humanité. L'opium du peuple, c'est le faux discours d'amour de la gnose. Vos consolations sont des pièges du démon qui vous endort en vous faisant croire à son amour. 

De même qu'elle ment aux chrétiens en se faisant passer pour la Sainte Vierge, de même Isis vous ment en se faisant passer pour aimante à votre égard. 

Elle ment également à Aleister Crowley et aux "thérapeutes" en leur promettant un paradis sensuel de délices. J'ai omis volontairement des passages impurs. Je rajoute des sous-titres ou des commentaires personnels que je mets entre crochets.


ALEISTER CROWLEY 
LIBER AL VEL LEGIS SUB FIGURÂ CCXX

Chapitre 1 

"22. Maintenant, donc, je suis connue de vous par mon nom Nuit, et de lui par un nom secret que je lui donnerai lorsqu'enfin il me connaîtra.

24. Je suis Nuit (…) 

42. (…) tu n'as nul droit hormis faire ta volonté. 

[L'amour selon Nox-Nuit - 1er enseignement]

57. Invoque-moi sous mes étoiles ! L'amour est la loi, l'amour sous la volonté. Ni ne laisse les fous se méprendre sur l'amour ; car il y a amour et amour. Il y a la colombe, et il y a le serpent. Choisissez bien ! Lui, mon prophète, a choisi, connaissant la loi de la forteresse, et le grand mystère de la Maison de Dieu. (...)


[Consolations, selon Nox-Nuit. Les consolations des satanistes sont abondantes et très fortes :]

58. Je donne d'inimaginables joies sur terre : certitude, non foi, pendant la vie, sur la mort ; paix indicible, repos, extase ; ni ne demande quoi que ce soit en sacrifice

[ Commentaire : Ah bon, alors pourquoi demande-t-elle plus bas des sacrifices humains ?]


60. Mon nombre est 11, comme tous leurs nombres qui sont des nôtres. L'Etoile à Cinq Branches, avec un Cercle en son Milieu, & le cercle est Rouge. Ma couleur est noire pour l'aveugle, mais le bleu & l'or sont vus du voyant. J'ai aussi une gloire secrète pour ceux qui m'aiment.


Chapitre 2 

[Dans les chapitres 2 et 3 du Liber al vel legis, Satan parle sous son aspect masculin, après avoir parlé sous son aspect féminin au chapitre 1.] 

(...) 2. Venez ! vous tous, et apprenez le secret qui n'a pas encore été révélé. Moi, Hadit, suis le complément de Nu, mon épousée. Je ne suis pas déployé, et Khabs est le nom de ma Maison. 

3. Dans la sphère je suis partout le centre, de même qu'elle, la circonférence, n'est nulle part trouvée. 

4. Néanmoins elle sera connue & moi jamais. 

[Commentaire : j'ai trouvé de nombreux documents gnostiques qui disent le contraire : le projet gnostique est d'amener l'humanité à Satan vu sous son aspect masculin par le culte d'Isis qui sera utilisée pendant encore une vingtaine d'années comme transition, pour rassurer les gens.] 

5. Vois ! les rituels de l'ancien temps sont noirs. Que les mauvais soient exclus ; que les bons soient purifiés par le prophète ! Alors cette Connaissance ira bien. 

6. Je suis la flamme qui brûle dans tout cœur d'homme, et au noyau de chaque étoile. Je suis la Vie, et le dispensateur de Vie, cependant par-là même la connaissance de moi est la connaissance de la mort. 

[Commentaire : Satan dit que sa connaissance est la connaissance de la mort. Le satanisme est friand de squelettes. La connaissance du démon est glauque et sinistre. Comment peut-il donc donner le bonheur du ciel ?]

7. Je suis le Magicien et l'Exorciste. Je suis l'axe de la roue, et le cube dans le cercle."Viens à moi" est une parole folle : car c'est moi qui vais.


15. Car je suis parfait, étant Pas ; et mon nombre est neuf par les fous ; mais avec le juste je suis huit, et un en huit : Ce qui est vital, car je ne suis aucun en vérité. L'Impératrice et le Roi ne sont pas de moi ; car il existe un secret plus profond.

[Commentaire : Pas est réutilisé, semble-t-il, en langue symbolique. Je suis en train d'étudier cela.]

16. Je suis l'Impératrice & le Hiérophante. Donc onze, comme mon épousée est onze.

[Commentaire : Ce nombre 11 signifie : Je suis donc Lucifer-Satan]

17. Ecoutez-moi, vous, peuple de soupirs ! 
Les chagrins de la souffrance et du regret sont laissés aux morts et aux mourants, ceux qui ne me connaissent pas encore. 

18. Ceux-là sont morts, ces semblables ; ils ne ressentent pas. Nous ne sommes pas pour les pauvres et les tristes : les seigneurs de la terre sont nos parents.

[Commentaire : Il n'y a donc pas de compassion, pas de volonté de se donner à tous, chez Lulu] 

19. Un Dieu va-t-il vivre dans un chien ? Non ! mais les plus hauts sont des nôtres. Ils se réjouiront, nos élus : qui s'afflige n'est pas des nôtres.


20. Beauté et force, rire éclatant et délicieuse langueur, force et feu, sont nôtres.


21. Nous n'avons rien à faire avec les parias et les incapables : qu'ils meurent dans leur misère. Car ils ne ressentent pas. La compassion est le vice des rois : piétine les misérables & les faibles : c'est la loi du fort : c'est notre loi et la joie du monde. Ne réfléchis pas, ô roi, à ce mensonge : Que Tu Dois Mourir : en vérité tu ne mourras pas, mais vivras. Que ceci soit maintenant compris : Si le corps du Roi se dissout, il demeurera à jamais dans une pure extase. Nuit ! Hadit ! Râ-Hoor-Khuit ! Le Soleil, la Force & la Vue, la Lumière ; ceux-ci sont pour les serviteurs de l'Etoile & du Serpent.

[Commentaire : Lucifer-Satan-Isis demande de piétiner les misérables et les faibles. C'est la religion "d'amour" de la gnose. Surtout, ne pensez pas à la mort dit-il. Il a trop peur que les gnostiques ne se convertissent en pensant au jugement.]


22. Je suis le Serpent qui donne Connaissance & Plaisir et gloire éclatante, et attise le cœur des hommes dans l'ivresse. Pour m'adorer prends du vin et d'étranges drogues dont je parlerai à mon prophète, & enivre-t-en ! Ils ne te feront aucun mal. C'est un mensonge, cette folie contre soi-même. L'étalage de l'innocence est un mensonge. Sois fort, ô homme, désire, jouis de toutes choses des sens et du ravissement : n'aie crainte que quelque Dieu ne te renie pour cela.

[Commentaire : 

a. Pourquoi l'innocence est-elle un mensonge ? Il ne le dit pas. Cette affirmation est absurde. On ne peut être un menteur en étant innocent. 

b. Noter comme il rassure les pécheurs dans leur mal. Il ôte la crainte du vrai Dieu sans prouver pourquoi. Il dit plus bas, qu'il ne faut rien prouver.] 


23. Je suis seul : il n'y a pas de Dieu où je suis. 

[Commentaire : 

Il ne dit pas qu'il est Dieu. Il dit plus haut qu'il est un Serpent et c'est vrai car il est menteur. Il se présente mensongèrement comme étant affranchi de la férule du vrai Dieu alors qu'il ne cesse de mendier l'aide des hommes pour le délivrer de l'enfer et pour prendre la place du vrai Dieu, par les sacrilèges. En fait, il sait très bien que les sacrilèges sont inutiles pour le soulager et le délivrer. Ce qu'il veut, c'est emmener d'autres âmes en enfer avec lui, par pure haine.] 


[Les "vertus "des vrais saints selon Satan :] 

24. Vois ! ce sont de graves mystères ; car il est aussi de mes amis qui sont ermites. Maintenant ne crois pas les trouver dans la forêt ou sur la montagne ; mais dans des lits de pourpre, caressés par de magnifiques femmes bestiales aux membres forts, avec du feu et de la lumière dans les yeux, et d'abondantes chevelures flamboyantes autour d'elles ; là les trouveras-tu. Tu les verras au pouvoir, dans les armées victorieuses, en toute occasion joyeuse ; et il y aura en eux une joie un million de fois plus grande que cela. Prends garde de crainte qu'un n'en contraigne un autre, Roi contre Roi ! Aimez-vous les uns les autres avec des cœurs ardents ; foulez aux pieds les hommes vils dans l'appétit féroce de votre fierté, au jour de votre courroux. 

[Haine du peuple, selon Satan :] 

25. Vous êtes contre le peuple, Ô mes élus ! 

26. Je suis le Serpent secret lové prêt à bondir : dans mes anneaux il y a de la joie. Si je lève la tête, moi et ma Nuit sommes uns. Si j'abaisse la tête et crache du venin, alors est le ravissement de la terre, et moi et la terre sommes uns. 

27. En moi réside un grand danger ; car qui ne comprend pas ces runes commettra une grande erreur. Il tombera dans le puits appelé Parce Que, et là il périra avec les chiens de la Raison. 

[Commentaire : en langue symbolique, Parce que et Raison ou raison sont des noms désignant le vrai Dieu, Jésus.]

[Blasphèmes contre Jésus et la Trinité catholique, en langue symbolique :]

28. Maintenant une malédiction sur Parce Que et sa parenté

29. Puisse Parce Que être maudit à jamais ! 

30. Si la Volonté s'arrête et s'écrie Pourquoi, invoquant Parce Que, alors la Volonté s'arrête & ne fait rien.

[Commentaire : La gnose interdit à l'homme de réfléchir à sa religion, comme dans l'Islam, de peur qu'il ne s'aperçoive de son mensonge. Elle interdit de prier Jésus, nommé Parce Que]

31. Si le Pouvoir demande pourquoi, alors le Pouvoir est faiblesse.

32. La raison aussi est un mensonge ; puisqu'il existe un facteur infini & inconnu ; & toutes leurs paroles sont de travers.

33. Assez de Parce Que ! Qu'il soit damné comme un chien ! 
34. Mais vous, ô mon peuple, levez-vous & éveillez-vous ! 

35. Que les rituels soient célébrés correctement avec joie & beauté ! 

36. Il y a des rituels des éléments et des fêtes des temps.

37. Une fête pour la première nuit du Prophète et son Epousée !

38. Une fête pour les trois jours de l'écriture du Livre de la Loi. 

39. Une fête pour Tahuti et l'enfant du Prophète — secret, Ô Prophète! 

40. Une fête pour le Rituel Suprême, et une fête pour l'Equinoxe des Dieux.

[Commentaire :
L'Equinoxe est une date très importante dans la gnose. Beaucoup de rituels et de sacrifices humains s'accomplissent aux équinoxes.] 

41. Une fête pour le feu et une fête pour l'eau ; une fête pour la vie et une plus grande fête pour la mort. 

42. Une fête chaque jour en vos cœurs dans la joie de mon ravissement ! 


[Sensualité gnostique : la gnose est un culte sexuel :] 

43. Une fête chaque nuit pour Nu, et le plaisir de l'extrême délice !


[Le ciel gnostique est -- soi-disant -- un paradis sexuel avec le démon. En fait, les gnostiques vont griller en enfer : ]

44. Oui ! festoie ! réjouis-toi ! il n'y a plus de crainte pour plus tard. Il y a la dissolution, et une éternelle extase dans les baisers de Nu.

45. Il y a la mort pour les chiens. 

[Commentaire : Les chiens, autrement dit les vrais chrétiens et les personnes ayant l'esprit christique, sont présentés comme allant en enfer. Cette idée est récurrente dans la vraie gnose. Je me suis aperçue que la chanson on ira tous en paradis est fausse, pour les initiés gnostiques. Les initiés gnostiques croient à l'enfer pour Jésus et les chrétiens et ils traumatisent leurs enfants en leur disant que s'ils sont gentils, vertueux et prient Jésus, ils iront en enfer avec Jésus et la Trinité catholique qui sont appelés mensongèrement Satan. La gnose donne la peur de la vertu. Cette affirmation de l'enfer pour les chrétiens est un mensonge démoniaque et n'est prouvée d'aucune manière. Nous reviendrons sur ce terrorisme institué par la gnose contre le bien.]

48. N'aie de pitié pour les déchus ! Je ne les ai jamais connus. Je ne suis pas pour eux. Je ne console pas : je hais le consolé & le consolateur.

[Commentaire : Satan-Isis n'a donc pas de compassion pour les "pécheurs", contrairement, à ce qu'il manifeste dans ses apparitions mensongères dans lesquelles il prend des apparences de Sainte Vierge ou de Jésus. Les demandes gnostiques de prières pour la conversion des "pécheurs", c'est-à-dire des vrais chrétiens, afin de les sauver de "l'enfer" sont de l'opium pour gnostiques naïfs de droite. L'apostolat gnostique n'a d'autre but, du point de vue de Satan, que d'emmener les âmes griller en enfer avec lui, non pour les sauver mais pour les perdre. C'est la seule explication qui permet de conjuguer l'esprit apostolique recommandé par Satan à la gnose de droite et ce genre de phrases haineuses. Les gnostiques de droite croient sincèrement se tuer à la tâche pour sauver leur prochain de l'enfer avec Jésus alors qu'en réalité, ils se tuent pour les emmener en enfer. En voulant sauver leur prochain, ils ont encore une tournure d'esprit christique qui n'existe pas chez les sorciers et les hauts initiés.] 

49. Je suis unique & conquérant. Je ne suis pas des esclaves qui périssent. Qu'ils soient damnés & morts ! Amen. (Ceci est des 4 : il est un cinquième qui est invisible, & dans lequel suis-je comme un bébé dans un oeuf.) 

50. Je suis bleu, et or à la lumière de mon épousée : mais la lueur rouge est dans mes yeux ; & mes paillettes sont pourpres & vertes. 

51. Pourpre au-delà du pourpre : c'est la lumière dépassant la portée de la vue. 

52. Il y a un voile : ce voile est noir. C'est le voile de la femme pudique ; c'est le voile de la tristesse, & le linceul de la mort : ceci n'est en rien de moi. Abats ce spectre mensonger des siècles : ne voile pas tes vices par des mots vertueux : ces vices sont mon service ; tu fais bien, & je te récompenserai ici et dans l'au-delà.

[Commentaire : de plus en plus, la gnose appelle à dévoiler ses vices car le monde est en grande majorité conquis par le vice et la réaction sera infime, à présent, quand les gens verront la vérité. Cependant, il est encore une petite partie des justes que la gnose veut berner et donc elle prépare en ce moment une réaction gnostique faussement vertueuse et faussement chrétienne, chargée de discréditer la vraie réaction chrétienne. J'expliciterai cela dans mon étude. Le vice et le crime sont récompensés : Pèche, méprise ceux qui pleurent et qui souffrent, méprise les chrétiens et écrase-les et tu jouiras des baisers de Nuit. Voilà toute la théologie mensongère gnostique.] 


53. N'aie crainte, ô prophète, lorsque ces paroles seront dites, tu ne le regretteras pas. Tu es absolument mon élu ; et bénis sont les yeux sur lesquels tu poseras un regard d'allégresse. Mais je te cacherai sous un masque de tristesse : ceux qui te verront craindront que tu ne sois déchu : mais je t'élève. 



Troisième Chapitre 


[Haine satanique de l'humanité :] 

3. Maintenant, qu'il soit tout d'abord compris que je suis un dieu de Guerre et de Vengeance. Je les traiterai durement.


7. Je vous donnerai une machine de guerre.

8. Avec elle vous frapperez les peuples, et nul ne se tiendra devant vous.

[Commentaire : ce sont les paroles de Lucifer-Satan, de celui que les gnostiques de droite appellent mensongèrement et hypocritement Jésus, l'Amour. Je ne vois pas ce que ce Dieu cruel a d'aimable.]


9. Embusquez-vous ! Repliez-vous ! Attaquez-les ! ceci est la Loi de la Bataille de Conquête : ainsi sera mon adoration à l'entour de ma maison secrète.


10. Prends la stèle de la révélation elle-même ; place-la dans ton temple secret — et ce temple est déjà bien préparé — & elle sera ta Kiblah pour toujours. Elle ne se flétrira pas, mais une couleur miraculeuse lui reviendra jour après jour. Enferme-la sous verre fermé comme preuve pour le monde.


11. Ce sera ta seule preuve. J'interdis l'objection. Conquiers ! Cela suffit. Je te faciliterai l'abstruction de la maison désordonnée dans la Cité Victorieuse. Tu la transporteras toi-même avec adoration, ô prophète, bien que tu ne l'aimes pas. Tu rencontreras danger & affliction. Râ-Hoor-Khu est avec toi. Adore-moi avec du feu & du sang ; adore-moi avec des épées & avec des lances. Que la femme soit ceinte d'une épée devant moi : que le sang coule jusqu'à mon nom. Foule aux pieds les Païens; attaque-les, ô guerrier, je te donnerai de leur chair à manger !

[Commentaire

a. Le mot "abstruction" a fait couler beaucoup d'encre. Il n'existe ni en français ni en anglais. Aleister Crowley l'a écrit ainsi en soulignant le a et le u. Il a une signification pour les initiés que je ne connais pas.

b. Le site gnostique où j'ai pris ce texte (paganguild.org) explique que "païens" signifie ici : "réfractaire à la présente loi" donnée à Aleister Crowley.]


12. Sacrifie du bétail, petit et gros : après un enfant. 


13. Mais pas maintenant. 

17. Ne craignez pas du tout ; ne craignez ni les hommes, ni les Parques, ni les dieux, ni quoi que ce soit. Ne craignez pas l'argent, ni le rire de la folie populaire, ni tout autre pouvoir au ciel, sur terre ou sous terre. Nu [principe féminin satanique] est votre refuge comme Hadit [principe masculin satanique] votre lumière ; et je suis la force, la puissance, la vigueur de vos bras.


18. Plus de merci : damnez ceux qui s'apitoient ! Tuez et torturez ; n'épargnez pas ; attaquez-les !

[Commentaire : Ces paroles expriment bien tout l'amour du Sacré-Cœur gnostique, ne pensez-vous pas ? C'est le même qui fait des chauds doudous aux gens, lors des apparitions, des EMI, des songes et des consolations qu'il leur envoie. Satan n'est qu'un sale menteur qui est en train de vous tromper, chers gnostiques qui voulez sauver votre prochain.]


23. Pour parfum mélange farine & miel & restes épais de vin rouge : puis huile d'Abramelin et huile d'olive, et après adoucis & lisse avec un généreux sang frais.


24. Le meilleur sang est celui de la lune, mensuel [sang menstruel. Il est possible qu'il s'agisse aussi d'une allusion au culte gnostique qui est actuellement répandu sur toute la terre et que j'exposerai dans mon étude]: puis le sang frais d'un enfant, ou gouttant de l'armée du ciel : puis des ennemis ; puis du prêtre ou des adorateurs : enfin de quelque bête, n'importe quoi.

[Commentaire : pour le mot "ennemis", pagan guild explique en note n°2 de sa publication qu'il peut s'agir d'hosties car en anglais, langue originale de ce livre, le mot host signifie à la fois hostie et ennemi.]

Je suis Râ-Hoor-Khuit ; et je suis puissant pour protéger mon serviteur. Le succès est ta preuve : n'argumente pas ; ne convertis pas ; ne parle pas trop ! Ceux qui cherchent à te piéger, à t'abattre, attaque-les sans pitié ni quartier ; & détruis-les totalement. Vif comme un serpent foulé tourne-toi et frappe ! Sois encore plus meurtrier que lui ! Entraîne leurs âmes dans un supplice abominable : ris de leur crainte : crache sur eux !

[Commentaire : La haine gnostique est bien exposée ici. Nous sommes bien loin des fausses jérémiades du même démon faisant semblant de s'apitoyer sur les "pécheurs" dans ses apparitions faussement mariales ou christiques. Le démon demande en réalité aux vrais gnostiques d'entraîner les âmes chrétiennes dans un supplice abominable. Notez bien gnostiques, cette parole inquiétante : Entraîne leurs âmes dans un supplice abominable : ris de leur crainte : crache sur eux ! Je trouve qu'il dévoile un peu trop sa vraie nature sadique, ici. Cette parole est exactement ce qu'il est en train de réaliser avec vous. Oui, Satan, prouve son absence de compassion. Il montre qu'il est bien capable de vouloir vous faire ce qu'il vous demande de faire aux chrétiens : entraîner votre âme dans un supplice abominable tout en riant de votre souffrance. ]


[Le démon parle ensuite à Crowley de sa compagne, surnommée la femme écarlate. L'idéal de la femme gnostique, c'est d'être une femme écarlate, une sorcière prostituée :]

43. Que la Femme Ecarlate prenne garde ! Si la pitié, la compassion et la tendresse visitent son cœur ; Si elle délaisse mon oeuvre pour jouer avec de vieilles douceurs ; alors ma vengeance sera connue. Je me tuerai son enfant : j'aliénerai son cœur : je la chasserai loin des hommes : telle une prostituée craintive et méprisée elle rampera dans les rues humides du crépuscule, et mourra gelée et affamée.


44. Mais qu'elle se dresse avec fierté ! Qu'elle me suive dans ma voie ! Que son oeuvre soit l'oeuvre de la méchanceté ! Qu'elle tue son cœur ! Qu'elle soit bruyante et adultère ! Qu'elle soit couverte de joyaux, et d'habits luxueux, et qu'elle soit sans honte devant tous les hommes !


45. Alors je la hisserai aux pinacles du pouvoir : alors j'engendrerai d'elle un enfant plus puissant que tous les rois de la terre. Je la comblerai de joie : avec ma force elle verra & portera un coup à l'adoration de Nu : elle atteindra Hadit.


49. Je suis dans un quadruple mot secret, le blasphème contre tous les dieux des hommes. 


50. Maudis-les ! Maudis-les ! Maudis-les ! 


[Haine de Jésus] 



Horus, symbole de Lucifer régnant et ressuscité a une tête de faucon.


51. De ma tête de Faucon je crève à coups de bec les yeux de Jésus alors qu'il pend sur la croix.

52. Je bats des ailes à la face de Mahomet & je l'aveugle. 


[Haine des hommes :] 

53. De mes serres j'arrache la chair de l'Indien et du Bouddhiste, Mongol et Din.

54. Bahlasti ! Ompehda ! Je crache sur vos croyances crapuleuses.


[Haine d'Isis-Satan pour Marie et toutes les femmes pures :]

55. Que Marie inviolée soit déchirée sur des roues : à cause d'elle, que toutes les femmes chastes soient totalement méprisées parmi vous !


56. Aussi par égard pour la beauté et pour l'amour ! 


[Mépris gnostique du prochain :]

57. Méprisez aussi tous les lâches ; les soldats de métier qui n'osent pas se battre, mais s'amusent ; méprisez tous les fous !

58. Mais l'ardent et le fier, le royal et l'altier ; vous êtes des frères ! 

59. Comme des frères battez-vous ! 

60. Il n'y a pas de loi plus haute que Fais ce que tu voudras.

(fin de citation de ce livre révélé par Satan à Crowley)


Conclusion 

Étudiez votre dieu, gnostiques, sinon, vous allez avoir des surprises. Si vous croyez que les apparitions faussement mariales ou christiques et les EMI-NDE vous donnent une bonne image de votre démon, vous vous trompez. Elles sont un mensonge non seulement aux chrétiens, mais aussi à vous. La preuve, ce sont ces révélations faites à Crowley. Le même démon ne peut pas à la fois tenir sincèrement le discours qu'il tient à Crowley et tenir sincèrement le discours qu'il tient dans vos apparitions et les EMI. Ce texte dicté à Crowley est la preuve qu'il vous ment. 


Mais on peut aller plus loin : puisqu'il vous ment dans les fausses apparitions mariales et christiques, il est également bien capable de mentir à Crowley et à tous les sorciers. Et il le fait. Après la mort, il n'y a pas de paradis de délices avec Nox-Isis mais l'enfer. Souvenez-vous que Nox-Nuit-Hadit-Satan a dit : Entraîne leurs âmes dans un supplice abominable : ris de leur crainte : crache sur eux !

Croyez celui qui a prouvé son amour en venant mourir pour vous sur la croix, afin de vous arracher aux griffes de Satan-Isis-Horus. Croyez Jésus, le vrai Jésus, l'unique vrai Sauveur du monde :

"Je suis l'Eternel et hors de moi il n'y a pas de dieu qui sauve." Isaïe 43, 11. 


Mon Jésus, je vous aime. Écrasez Isis-Satan dans l'âme de tous les gnostiques et montrez-leur la haine que ce démon leur porte. Mon Jésus, convertissez le plus possible de gnostiques, arrachez-les à l'enfer en leur montrant le piège dans lequel ils sont tombés. Montrez-leur qu'ils ne doivent plus avoir confiance en les affirmations de ce menteur cruel.
Père, écrasez Isis
Jésus, écrasez Isis
Saint Esprit, écrasez Isis
Marie, écrasez Isis dans l'âme de tous les gnostiques. Reprenez la place qu'elle vous a volée. Montrez-leur qu'ils aiment un démon qui les hait et prépare leur perte.