vendredi 19 août 2016

Lettre n°1 de Blanchette à Sam - 19 août 2016



Cette série d'articles répondra à certaines objections ou attitudes gnostiques, sous forme de lettre.

Blanchette est un terme de langue symbolique. Suivant le contexte où il est utilisé, ce nom symbolise, chez les gnostiques, soit Jésus, soit les vrais chrétiens qui aiment Jésus et ne sont pas gnostiques. Dans cette série de lettres, Blanchette symbolisera une chrétienne qui n'est pas gnostique.

Sam  est un prénom typique de gnostique, en langue symbolique. J'expliquerai ce que je sais de la symbolique de ce prénom et de beaucoup d'autres prénoms quand je publierai mon étude.  

Je parlerai peut-être parfois en langue symbolique dans ces lettres, quand je voudrai aborder avec les gnostiques des choses que je ne veux pas révéler encore explicitement, tant qu'elles n'ont pas été prouvées par mon étude. Dans ce cas, je signalerai au début de la lettre que je parle en langue symbolique. 



Vendredi 19 août 2016


           Cher Sam,       

         
        Dans tes blasphèmes à propos de Jésus, tu le traites souvent d'imbécile ou de masochiste parce qu'il a voulu sauver les hommes en souffrant sur la croix alors qu'il n'aurait eu qu'un mot à dire pour les racheter sans souffrir. Tu dis également parfois que Dieu le Père est un sadique d'avoir exigé de son Fils qu'il meure ainsi alors qu'il aurait pu décider que son Fils nous sauve de façon non douloureuse.

         Je vais essayer de te répondre. Si Jésus a voulu tant souffrir alors qu'il aurait pu faire autrement, c'est uniquement pour provoquer davantage l'amour des hommes. Mais pourquoi Jésus a-t-il voulu provoquer notre amour ? Parce qu'il en a besoin ? Non, il n'en a pas besoin. En tant que Dieu, le Fils était parfaitement heureux avec le Père et le Saint Esprit dans la vie trinitaire. Dieu se suffit parfaitement à lui-même. 

        Possédant déjà un bonheur infini, la Trinité Sainte n'avait pas besoin de nous pour être davantage heureuse. Il n'est pas possible d'augmenter le bonheur de Dieu, sinon cela signifierait que le bonheur de Dieu n'est pas infini et si son bonheur n'est pas infini, c'est qu'il lui manque quelque chose et qu'il n'est pas l'Être par lui-même, qu'il n'est pas Dieu. Donc Dieu possède par nature un bonheur infini.

        Si donc la Trinité Sainte n'avait pas besoin de nous pour augmenter son bonheur et si nous ne pouvons pas augmenter son bonheur, nous devons en conclure que si elle a voulu provoquer notre amour, c'est uniquement pour notre avantage. 

       Quel avantage cela nous donne-t-il d'aimer Dieu ? Cela nous donne la possibilité d'aller au ciel avec lui, en récompense de l'amour que nous lui portons. Plus notre amour pour lui est parfait, plus nous détestons le péché et nous vivons selon les règles qu'il nous a fixées et par conséquent plus notre place au ciel sera belle. 


        Si Jésus a voulu tant souffrir, c'est donc uniquement par amour pour nous, pour faire aller davantage d'hommes au ciel en provoquant leur obéissance à ses commandements par l'amour de reconnaissance. Si Dieu le Père a voulu que son Fils, qu'il aime de façon infinie, souffre autant, ce n'est par plaisir de le faire souffrir mais pour sauver davantage d'âmes qui iront un jour s'unir à la Sainte Trinité.

        Sam, est-ce que tu réalises que tu es aimé de Dieu ? Est-ce que tu réalises que l'amour de Dieu pour toi est immense ? Réalises-tu qu'il a voulu être torturé pour te donner davantage de chances de voir la vérité sur son amour et ainsi davantage de chances de te sauver, de te permettre d'éviter l'enfer et d'accéder au bonheur infini, déifié. 

       Sam, comment réponds-tu à son amour ? Tu insultes Jésus, la Sainte Trinité. Tu cherches à submerger Dieu par ton impureté et tes blasphèmes. Tu le méprises, tu le hais.  
       
       Tu vois, Sam, je ne pourrai jamais adhérer à ta gnose car ton ingratitude me scandalise profondément. Je ne pourrai jamais admirer un homme qui souhaite torturer un Dieu qui a voulu souffrir pour lui ouvrir le ciel. La gnose est profondément méprisable car elle enseigne l'ingratitude et le blasphème en réponse à l'amour de Jésus. 

        Il est déjà choquant de voir un homme qui fait souffrir un autre homme qui ne lui a rien fait. Il est encore plus choquant de voir un homme qui fait souffrir un homme qui a été son bienfaiteur. Mais voir un homme désirer faire souffrir un Dieu qui l'aime au point d'avoir voulu être torturé pour lui, afin de lui donner plus sûrement la participation à la vie divine, c'est vraiment répugnant, monstrueux. 

         Sam, le démon t'avilit de plusieurs manières et l'une de ces manières s'appelle l'ingratitude. Je prie Jésus de te pardonner. Je lui dis souvent que tu as beaucoup de circonstances atténuantes, que tu as été conditionné par les mensonges de la gnose dès ton enfance, que tu es victime de ta mauvaise éducation.  Je le supplie tous les jours de t'éclairer sur les mensonges du démon qui te trompe. 

         J'ai écrit cette lettre pour essayer de te faire sentir l'amour de Jésus pour toi et comment le démon t'avilit par l'ingratitude... Tu objectes que si tu es ingrat, c'est par nécessité, parce que tu as trouvé un meilleur plan de salut que celui que Dieu avait pour nous et que pour réaliser ce plan, il faut affaiblir Dieu par beaucoup de sacrilèges et de blasphèmes... Sam, franchement, tu crois vraiment qu'il est possible d'être plus intelligent que le Créateur du monde ? Tu crois sincèrement qu'il est possible d'être un jour plus puissant et plus intelligent que Dieu ? Tu raisonnes contre toutes les règles de la philosophie et du bon sens.

        Je te dis à bientôt. Je prie pour toi, Sam. J'aimerais bien être un jour avec toi au ciel pour que nous adorions la Sainte Trinité ensemble, dans un bonheur infini. C'est pour cela que vais t'écrire d'autres lettres car je voudrais que tu t'aperçoives qu'on t'a menti et que tu es victime d'un plan diabolique dont le but est de t'emmener en enfer.


Blanchette.



dimanche 24 juillet 2016

Mise au point concernant mon précédent blog Avec l'Immaculée. Projets.

Jésus vaincra
Nous allons vers la victoire anti-gnose de l'Eglise de Philadelphie.



J'ai beaucoup de travail ces derniers temps et cela va encore durer pendant un mois et demi. Il y aura donc moins d'articles de fond sur Avec Jésus et Marie pendant quelque temps, mais je n'abandonne pas le combat et j'ai toujours fermement l'intention de publier mon étude et mon dictionnaire de langue symbolique dès que possible.


Je rappelle à ceux qui ne me connaissent pas que le blog Avec l'Immaculée dont j'ai rédigé la plupart des articles contient des bêtises écrites de bonne foi par une personne qui ne connaissait pas il y a un an l'action de la gnose dans l'Église et qui ne connaissait pas l'existence de la langue symbolique. Ce n'est qu'il y a environ un an que j'ai découvert ce que beaucoup apprennent dès le berceau. 


J'ai donc loué des personnalités que je n'admire plus. Je les dénoncerai dans mon étude, quand j'aurai rassemblé les preuves sur elles. 


J'ai présenté élogieusement dans le blog Avec l'Immaculée des apparitions que je prenais pour des apparitions de la Sainte Vierge ou de Jésus et qui sont en fait des apparitions d'Isis-Satan. Je dénoncerai ces apparitions dans mon étude en prouvant qu'elles sont démoniaques. Plusieurs de ces apparitions véhiculent une doctrine perverse, de façon symbolique. Je rétablirai la vérité et dénoncerai leur imposture dans mon étude. J'ai donc milité sur Avec l'Immaculée pour des actions et des concepts que je condamne actuellement.


J'ai également présenté élogieusement des personnages historiques très importants qui sont en fait des traîtres gnostiques satanistes déguisés en saints ou en personnes de grande vertu. Je rétablirai la vérité également à ce sujet dans mon étude.


Je ne connaissais pas le culte gnostique actuel il y a environ un an. Je soutenais donc certaines personnes qui en fait sont des ennemis de Jésus.


Je ne peux pas rétablir la vérité maintenant car je dois prouver ce que j'affirme pour être crédible. Pour l'instant, je ne peux affirmer qu'une seule chose : Jésus vaincra. La gnose n'a aucune chance de réussir. Le saint pape de Philadelphie arrivera. Il sera préservé de façon miraculeuse et chassera tous les gnostiques de l'Église. Des gnostiques se convertiront et iront se prosterner à ses pieds. 

Je les ferai venir se prosterner à tes pieds et reconnaître que je t'ai aimé. (Apocalypse III, 9). 

Cette vérité est certaine car elle est prédite par Jésus. 

jeudi 21 juillet 2016

Une citation de la Bible pour chaque camp (6) - Élie et Énoch




Une citation pour les gnostiques :

Malachie III, 13-18

Les paroles que vous dites contre moi se multiplient, dit le Seigneur. Et vous avez dit : Qu’avons-nous dit contre vous ? Vous avez dit : C’est en vain que l’on sert Dieu ; qu’avons-nous gagné à garder ses préceptes, et à marcher avec tristesse devant le Seigneur des armées? Maintenant nous disons bienheureux les arrogants, car ils se sont établis en commettant l’impiété ; ils ont tenté Dieu, et ils ont été sauvés. 

Une citation pour les vrais chrétiens qui ne sont pas gnostiques :

Malachie (suite)

Alors ceux qui craignent le Seigneur se sont parlé l’un à l’autre; et le Seigneur a été attentif, il a écouté, et un livre de souvenir a été écrit devant lui pour ceux qui craignent le Seigneur, et qui méditent son nom. Ils seront pour moi mon bien particulier, dit le Seigneur des armées, au jour où j’agirai, le peuple que je me réserve ; et je les épargnerai, comme un père épargne son fils qui le sert. 


Citation pour les gnostiques qui se convertiront :

Malachie (suite)

Et vous vous convertirez, et vous verrez alors quelle différence il y a entre le juste et l’impie, entre celui qui sert Dieu et celui qui ne le sert pas.


Le jugement dernier pour ceux qui ne se convertiront pas (ces prophéties de Malachie sont pour la période de l'Eglise de Laodicée mais nous pouvons en faire notre profit pour l'Eglise de Sardes actuelle qui est une préfiguration de Laodicée) :

Malachie IV, 1-6

Car viendra un jour embrasé comme une fournaise ; tous les superbes et tous ceux qui commettent l’impiété seront de la paille, et ce jour qui vient les embrasera, dit le Seigneur des armées ; il ne leur laissera ni germe ni racine. 

Le jugement pour ceux qui aiment véritablement la Trinité catholique et ne sont pas gnostiques :

Malachie (suite)

Et un soleil de justice se lèvera pour vous qui avez craint mon nom, et la guérison sera sous ses ailes ; vous sortirez alors, et vous bondirez comme les veaux d’un troupeau. Et vous foulerez aux pieds les impies, lorsqu’ils seront comme de la cendre sous la plante de vos pieds, en ce jour où j’agirai, dit le Seigneur des armées. Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, que je lui ai donnée sur l’Horeb, pour tout Israël, avec mes préceptes et mes ordonnances. 

Élie et Énoch

Malachie IV, 5 - 6

Voici, je vous enverrai Elie, le prophète, avant que vienne le grand et terrible jour du Seigneur. Et il ramènera le cœur des pères à leur fils, et le cœur des fils à leurs pères, de peur que je ne vienne et ne frappe le pays d’anathème.

Élie est l'un des deux témoins annoncé par l'Apocalypse qui doivent revenir, du temps de l'Antéchrist, sous Laodicée pour convertir une partie de l'humanité. Énoch est le second :

Ecclésiastique ch. 44, v.16



Énoch a plu à Dieu, et il a été transporté dans le paradis, pour annoncer aux nations la pénitence.


Les Pères de L'Église sont unanimes pour affirmer que les deux témoins annoncés par l'Apocalypse sont Énoch et Élie. Ils disent qu'ils ne sont pas morts mais ont été transportés dans un paradis terrestre. Dans ce paradis, ils ne jouissent pas de la vision béatifique mais ils possèdent une grande joie, supérieure aux joies de la terre. Ils attendent dans la joie et la prière de revenir sur terre verser leur sang pour Dieu.

mercredi 20 juillet 2016

Une citation de la Bible pour chaque camp (5)

Citation pour un gnostique de droite :

Matthieu, XXVI, 24 :

malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme sera trahi. Il aurait mieux valu pour cet homme de n’être jamais né. 


Citation pour un vrai chrétien non gnostique :

Jean XVI, 33 :

Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde.

mardi 19 juillet 2016

Une citation de la Bible pour chaque camp (4)




Citation pour gnostiques de droite :


Matthieu XXIII, 24-28

Guides aveugles, qui filtrez le moucheron, et qui avalez le chameau. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et qu’au dedans, vous êtes pleins de rapines et d’impureté. Pharisien aveugle, nettoie d’abord le dedans de la coupe et du plat, afin que le dehors devienne pur aussi. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous êtes semblables à des sépulcres blanchis, qui, au dehors, paraissent beaux aux hommes, mais qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute sorte de pourriture. Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes ; mais, au dedans, vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité.


Citation pour vrais chrétiens non gnostiques :

Luc XI 9-13

Et moi, je vous dis : Demandez, et on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez à la porte, et on vous ouvrira. Car quiconque demande, reçoit ; et qui cherche, trouve ; et à celui qui frappe à la porte, on ouvrira. Si l’un de vous demande du pain à son père, celui-ci lui donnera-t-il une pierre ? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu du poisson ? Ou, s’il demande un œuf, lui donnera-t-il un scorpion ? Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans le ciel donnera-t-il le Saint Esprit à ceux qui le lui demandent !

dimanche 17 juillet 2016

Une citation de la Bible pour chaque camp (3)



Citation pour les gnostiques :

Hébreux, X, 26-31
Si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus désormais de sacrifice pour les péchés, mais une attente effroyable du jugement, et l'ardeur d'un feu qui doit dévorer les adversaires. Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou trois témoins : de quels pires supplices pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l'esprit de la grâce ? Car nous connaissons celui qui a dit : A moi la vengeance, c’est moi qui ferai la rétribution. Et encore : Le Seigneur jugera son peuple. C'est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant.


Citation pour les chrétiens qui ne sont pas gnostiques, afin de s'encourager dans les épreuves :

Hébreux, XI, 32-38 et XII, 1-13 :
Le temps me manquerait, si je parlais de Gédéon, de Barac, de Samson, de Jephté, de David, de Samuel et des prophètes qui, par la foi, ont conquis les royaumes, ont exercé la justice et ont obtenu des promesses, ont fermé la gueule des lions, ont éteint la violence du feu, ont échappé au tranchant du glaive, ont été guéris de leurs maladies, ont été vaillants à la guerre, ont mis en fuite les armées ennemies, ont fait recouvrer à des femmes leurs morts en les ressuscitant. 

D'autres ont été cruellement tourmentés, n'acceptant pas d'être délivrés, afin de trouver une meilleure résurrection. D'autres ont souffert les moqueries et les fouets, les chaînes et les prisons ; ils ont été lapidés, ils ont été sciés, ils ont été éprouvés, ils ont été tués à coups d'épée ; ils ont été errants, couverts de peaux de brebis et de peaux de chèvres, manquant de tout, persécutés, affligés, eux dont le monde n'était pas digne, errant dans les déserts, les montagnes, les cavernes et les antres de la terre.
(...)

Puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetant tout fardeau et le péché qui nous entoure, courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, les yeux fixés sur l'auteur et le consommateur de la foi, Jésus, qui, au lieu de la joie qu'il avait devant lui, a souffert la croix, méprisant l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu. 

Considérez, en effet, celui qui a supporté contre lui-même de la part des pécheurs une telle contradiction, afin que vous ne vous lassiez point, l'âme découragée. Car vous n'avez pas encore résisté jusqu'au sang, en combattant contre le péché. Et vous avez oublié l'exhortation qui vous est adressée comme à des fils, en ces termes : Mon fils, ne néglige pas le châtiment du Seigneur, et ne te laisse pas abattre lorsqu'il te reprend, car le Seigneur châtie celui qu'il aime, et il frappe de verges tout fils qu'il reconnaît comme sien. 

Ne vous découragez pas dans le châtiment. Dieu vous traite comme des fils ; car quel est le fils que son père ne châtie point ? Et si vous êtes exempts du châtiment, auquel tous les autres ont part, c'est que vous êtes illégitimes, et non de vrais fils. De plus, si nos pères selon la chair nous ont châtiés et si nous les avons respectés, ne devons-nous pas à plus forte raison être soumis au Père des esprits, pour avoir la vie ? Car ceux-là nous châtiaient pour peu de jours, comme il leur plaisait ; lui, il le fait pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté. 

jeudi 7 juillet 2016

Le grotesque communiqué de Mgr Fellay



Voici le communiqué de Mgr Fellay que l'on peut lire sur la porte latine:

Réunion des supérieurs majeurs de la 
Fraternité Saint-Pie X
du 25 au 28 juin 2016 : 
communiqué du Supérieur Général 


Le but de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X est principalement la formation des prêtres, condition essentielle du renouveau de l’Eglise et de la restauration de la société. 

1 - Dans la grande et douloureuse confusion qui règne actuellement dans l’Eglise, la proclamation de la doctrine catholique exige la dénonciation des erreurs qui ont pénétré en son sein, malheureusement encouragées par un grand nombre de pasteurs, jusqu’au Pape lui-même

2 - La Fraternité Saint-Pie X, dans l’état présent de grave nécessité qui lui donne le droit et le devoir de distribuer les secours spirituels aux âmes qui recourent à elle, ne recherche pas avant tout une reconnaissance canonique, à laquelle elle a droit en tant qu’œuvre catholique. Elle n’a qu’un désir : porter fidèlement la lumière de la Tradition bimillénaire qui montre la seule route à suivre en cette époque de ténèbres où le culte de l’homme se substitue au culte de Dieu, dans la société comme dans l’Eglise. 

3 - La « restauration de toutes choses dans le Christ », voulue par saint Pie X à la suite de saint Paul (Eph 1,10), ne pourra se réaliser sans le soutien d’un Pape qui favorise concrètement le retour à la Sainte Tradition. En attendant ce jour béni, la Fraternité Saint-Pie X entend redoubler d’efforts pour établir et diffuser, avec les moyens que lui donne la divine Providence, le règne social de Notre-Seigneur Jésus-Christ. 

4 - La Fraternité Saint-Pie X prie et fait pénitence pour que le Pape ait la force de proclamer intégralement la foi et la morale. Ainsi il hâtera le triomphe du Cœur Immaculé de Marie que nous appelons de nos vœux, à l’approche du centenaire des apparitions de Fatima. 

Mgr Bernard Fellay, Supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X, 
Ecône, le 29 juin 2016
En la fête des saints apôtres Pierre et Paul

Commentaire :

Dans ce communiqué de Mgr Fellay, il y a plusieurs énormités que je ne peux pas commenter à présent, tant que mon étude n'est pas publiée, car j'ai besoin de prouver ce que je vais dire et cela ne se prouve pas en trois lignes. Je suis donc obligée de taire des choses graves pour l'instant.

On peut cependant dès maintenant relever le fait grotesque suivant : Mgr Fellay, après avoir reconnu que le Pape tient des discours contraires à la foi catholique, c'est-à dire hérétiques, dit qu'il n'exclut pas avoir une reconnaissance canonique de ce pape. Ce pape qui a dit, le 16 juin dernier : J’ai vu tellement de fidélité dans ces concubinages, tant de fidélité; et je suis sûr que ce sont des mariages vrais, qu’ils ont la grâce du sacrement, parce qu’ils sont fidèles. 

Donc Mgr Fellay dit qu'il a droit à la reconnaissance canonique venant d'un hérétique. 

Donc nous sommes obligés d'en venir au raisonnement suivant :

1) Mgr Fellay dit que le pape est hérétique, puisque qu'il dit que le Pape tient des propos contraires à la foi catholique. (C'est vrai.)

2) Mgr Fellay dit que ce serait bien que cet hérétique de Pape reconnaisse la FSSPX comme étant pleinement catholique. 

Or, souhaiter une reconnaissance canonique revient, particulièrement dans le cas de la FSSPX, à souhaiter l'affirmation officielle par le Pape François que la FSSPX est pleinement en communion avec l'Eglise catholique, c'est-à-dire pleinement catholique.

3) Mgr Fellay considère donc que le jugement de cet hérétique est juste et valable. Mgr Fellay reconnaît donc implicitement qu'il fait confiance en matière de foi à un Pape dont il dit à juste titre qu'il n'a pas la foi catholique.


4) Mgr Fellay pense donc qu'il est normal qu'un catholique réclame, (par la reconnaissance canonique), l'autorité d'hérétiques immoraux et francs-maçons sur lui ( cf. ce lien et ce lien). Non seulement c'est possible mais ce serait justice, dit-il. Ces propos sont aberrants.


La justice selon Mgr Fellay n'est pas celle de Jésus.


Depuis quand la justice est-elle de se faire délivrer un diplôme de bonne conduite par un hérétique immoral, anathème, rotarien, mis au pouvoir par des francs-maçons ? Jésus a-t-il demandé aux pharisiens une reconnaissance canonique ? Non, il les a traité de sépulcres blanchis. L'attitude de Jésus à l'égard des pharisiens est la seule attitude possible qu'il faut observer vis-à-vis du Pape. 

La véritable conduite chrétienne serait de condamner sévèrement le Pape et de l'anathématiser publiquement(1) au lieu de pleurnicher en disant qu'il n'est pas juste de ne pas avoir de reconnaissance canonique.


5) En souhaitant cela, Mgr Fellay montre lui-même qu'il n'a pas la foi catholique. En effet :

a) souhaiter l'approbation d'un hérétique en matière de foi, c'est renoncer à la foi catholique. Mgr Fellay ne voit aucun inconvénient à se faire reconnaître par un hérétique alors que c'est impossible pour un catholique.

Voici un extrait de l'interview du 13 mai 2016 donnée par Mgr Fellay au National catholic Register :

Edward Pentin : "A propos des problèmes que vous pose le Concile, laisserez-vous ces problèmes en l’état, si vous êtes régularisés, ou insisterez-vous pour qu’ils soient supprimés ou amendés ? 

Mgr Fellay : Rome nous oblige à continuer les discussions sur ces points. Oui, bien sûr, nous maintiendrons l’urgence des corrections, et je dirais qu’ils commencent en partie à reconnaître cette urgence. 

Edward Pentin : Et s’il n’y a pas de corrections, si vous ne voyez rien changer ? 

Mgr Fellay : Alors nous serons patients. Elles viendront."


Ces paroles montrent que Mgr Fellay envisage très bien la reconnaissance canonique par des hérétiques qui ne seront pas revenus sur les erreurs de Vatican II... Et il n'y a pas que les erreurs de Vatican II. Il y en a bien d'autres, dont nous parlerons plus tard.


b) souhaiter l'approbation d'un pape qui aurait été anathématisé en temps normal par Jésus, saint Pierre, saint Jean et saint Paul, c'est outrager les saints apôtres et Jésus Lui-même.

Voici la preuve que François aurait été anathématisé par Saint Paul :
Galates I, 8-9 :
"Mais quand nous-mêmes, quand un ange venu du ciel vous annoncerait un autre évangile que celui que nous vous avons annoncé, qu'il soit anathème!
Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure, si quelqu'un vous annonce un autre évangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème!"

Voici la preuve que François aurait été anathématisé par saint Jean :
I Jean, II, 4
Saint Jean parle de Jésus Celui qui dit qu’il le connaît, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est pas en lui. 

II Jean I, 9-11
Quiconque s’éloigne et ne demeure pas dans la doctrine du Christ, n’a pas Dieu ; celui qui demeure dans cette doctrine, celui-là a le Père et le Fils. Si quelqu’un vient à vous et n’apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne le saluez pas. Car celui qui le salue participe à ses œuvres mauvaises.

Voici la preuve que François aurait été anathématisé par Jésus qui affirme l'indissolubilité du mariage :
Matthieu XIX, 4-6
N’avez-vous pas lu que Celui qui créa l’homme dès le commencement, créa un homme et une femme, et qu’Il dit : A cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, et il s’attachera à sa femme, et ils seront deux dans une seule chair ? Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni.

Jésus dit encore dans l’Evangile de Saint Matthieu (VII, 15)
Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.

Donc si pour obéir à Jésus, nous devons nous garder des faux prophètes, cela signifie que nous ne devons pas les accepter pour chefs. Nous ne devons pas établir une relation d’obéissance vis-à-vis d’un pasteur dont il faut se méfier.

Mgr Fellay, avec ses raisonnements fallacieux sous apparence de bien ne suit pas la doctrine catholique. Il se comporte lui aussi comme un hérétique car il désobéit à Jésus et aux apôtres en voulant dialoguer avec un pape anathème. Mgr Fellay lui aussi serait anathématisé par Jésus, saint Jean et saint Paul. Le concile de Constantinople explique, à propos de l'anathème : "Ignorent-ils donc que la sentence d’anathème n’est autre chose qu’une sentence de séparation ? On doit toujours éviter tout commerce avec ceux qui sont esclaves de crimes énormes, qu’ils soient du nombre des vivants ou parmi les morts, car on doit toujours se séparer de ce qui est coupable et nuisible. D’ailleurs nous avons d’Augustin, de pieuse mémoire, et qui jeta un si vif éclat parmi les évêques d’Afrique, plusieurs lettres où il enseigne qu’il faut anathématiser les hérétiques même après leur mort. Les autres évêques d’Afrique ont conservé cette tradition ecclésiastique, et la sainte Église romaine elle-même a anathématisé aussi quelques évêques après leur mort, quoique leur foi n’eût pas été incriminée pendant leur vie." (source catena aurea sur Matthieu XVI 13-19)

Non seulement Mgr Fellay se comporte en anathème en rompant avec la véritable tradition de l'Eglise lorsqu'il souhaite une reconnaissance de la part de ceux qu'il devrait anathématiser, mais il se comporte comme un loup qui s'apprête à livrer à un hérétique les derniers restes des chrétiens qui ont encore la foi. Mgr Fellay est dangereux pour les âmes. Il va devoir rendre des comptes au jugement. Nous devons prier pour sa conversion et nous garder de le suivre.


Technique 

Il y a une technique caractéristique qui est suivie depuis des années dans la FSSPX. C'est la même technique que celle utilisée par les francs-maçons politiciens ou autres. C'est celle des continuels discours contradictoires et ambigus, celle d'amener les bons à accepter le dialogue avec le démon : les supérieurs de la FSSPX ne cessent de parler de reconnaissance canonique, pour habituer les fidèles à cette idée, tout en faisant semblant d'en être détachés. Ils ne cessent d'alterner depuis des années des interviews et des déclarations vides, creuses, ambiguës, tantôt insistant sur une reconnaissance prochaine et probable et en s'en réjouissant, tantôt faisant semblant de se durcir en disant : ne vous inquiétez pas, cette reconnaissance n'est pas pour demain, le pape a fait telle chose terrible. 

Nous devons être conscients que Mgr Fellay est un manipulateur qui met en danger les âmes de bonne volonté, en les habituant progressivement à l'idée de la reconnaissance canonique. Il peut à présent dire en 2016 des choses énormes (envisager la reconnaissance canonique par un pape ne cessant d'accumuler les scandales et les déclarations hérétiques) sans susciter de réaction alors qu'il y a quelques années, cela aurait fait un tollé.

La technique bien connue :

1) je dis une première énormité : il y a une réaction violente mais l'idée passe et la partie la plus gauchisante l'accepte. Je fais ensuite marche arrière en disant que finalement, j'ai changé d'avis, mais le débat est lancé et j'y reviens de façon détournée les mois suivants, pour que le venin de la mauvaise idée continue à être distillé. 

2) Je recommence tous les quatre mois à faire une déclaration un peu osée et à chaque fois, il y a de moins en moins de réaction. Les gens s'habituent. Les prêtres calment le jeu au maximum par des arguments psychologisants "ne vous inquiétez pas, c'est notre supérieur ; Ne vous inquiétez pas, je veille au grain ; Ne vous inquiétez pas, il ne dit rien qui va contre la foi". Ils donnent également des arguments pragmatiques : "on ne peut pas toujours être considérés comme des schismatiques ; on sauverait plein d'âmes". En même temps qu'ils donnent ces faux arguments qui n'en sont pas, les prêtres, pour rassurer les fidèles disent, comme Mgr Fellay, qu'ils défendent la foi. C'est faux. C'est un mensonge. Non, ils ne défendent pas la foi. En acceptant l'idée d'être reconnus par un hérétique, ils démontrent ouvertement qu'ils trahissent la foi enseignée par Jésus et les apôtres. 

A propos de ce principe mauvais de ne pas exclure la discussion avec un pape hérétique afin de recevoir une reconnaissance canonique (si possible unilatérale et sans contrepartie) de celui-ci, les Dominicains d'Avrillé, Mgr Thomas, Mgr Faure et Mgr Williamson pensent de même. Je l'ai prouvé à plusieurs reprises. Il n'y a actuellement aucun évêque qui soit pour le nullam partem avec les hérétiques francs-maçons romains, sauf les sédévacantistes. Mais les sédévacantistes sont dans l'erreur concernant d'autres choses graves et on ne peut pas être sédévacantiste sans se fourvoyer. Le texte de l'Eglise de Sardes montre clairement que les papes, si pervers qu'ils soient, sont de vrais papes. 

Nous allons devoir nous faire à l'idée que pour l'instant, nous n'avons aucun chef spirituel correct, digne de Jésus. Est-ce une raison pour se disperser, pour déprimer, pour dire que l'Église est perdue, pour abandonner Jésus, pour croire qu'il nous abandonnés ? Non, Jésus ne nous abandonne pas. La situation actuelle a été prédite par Jésus dans l'Église de Sardes. Il a dit que les vrais fidèles seraient réduits à être un petit reste "sur le point de mourir". (pour ceux qui ne le connaissent pas, voir l'article sur les trois dernières Églises de l'Apocalypse)

Un reste sur le point de mourir signifie un reste sans évêque digne de ce nom. 

Oui, Jésus va nous éprouver en nous montrant que nous n'avons plus de bons évêques... Mais c'est écrit dans Sardes, puisqu'il est dit que le reste sera sur le point de mourir. Cette prophétie n'empêche pas Jésus de nous promettre le Saint Pape de l'Église de Philadelphie. Il fera ce miracle. Nous devons le croire fermement. Le ciel et la terre passeront. Mes paroles ne passeront pas, nous dit Jésus. 

Voici une citation de l'Apocalypse pour raviver notre confiance :

Apocalypse XXII, 6 et suivants.
"Alors il me dit : Ces paroles sont très certaines et vraies ; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs ce qui doit arriver. (...) Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre. (...) 11 Que celui qui commet l’injustice, la commette encore ; et que celui qui est souillé, se souille encore ; et que celui qui est juste, devienne plus juste encore ; et que celui qui est saint, se sanctifie encore. (...) 15 Dehors les chiens, et les magiciens, les impudiques, les homicides, les idolâtres, et ceux qui aiment le mensonge. Moi Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Eglises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin. (...) Que celui qui a soif, vienne ; et que celui qui le veut reçoive de l’eau de la vie gratuitement. Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu lui enverra les plaies écrites dans ce livre ; et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu lui retranchera sa part du livre de vie et de la ville sainte et de ce qui est écrit dans ce livre."

Si Jésus menace ceux qui retranchent même un peu de l'Apocalypse, cela signifie qu'il est de foi que toutes les prophéties de l'Apocalypse vont se réaliser et donc que la gnose va avoir bientôt un échec retentissant et le châtiment annoncé dans le sixième sceau (cf. l'article sur l'apocalypse en lien ci-dessus). Les gnostiques sont fous de vouloir s'attaquer à Dieu et de penser pouvoir le vaincre.


Note :

(1) Un patriarche de l'Europe de l'Est a  anathématisé le Pape mais cet évêque n'est catholique que de nom. C'est un charismatique illuminé disant avoir reçu des révélations et prêchant une façon de prier opposée aux règles catholiques. 

Le patriarche "catholique" grec Elias Dohnal est un charismatique





Le patriarche Elias Dohnal appartient à un groupe de 7 évêques nommé Patriarcat de la vraie Eglise catholique grecque en Ukraine. Ce groupe n'est pas du tout fiable. Pour critiquer l'oecuménisme de Rome, Elias Dohnal a certes des mots plus traditionnels que Mgr Fellay, mais il conseille beaucoup de choses mauvaises, au moins au plan spirituel. Cet article est une mise au point sur ce groupement clairement dans l'erreur, dont nous reparlerons dans l'étude qui est en préparation.



Ce mouvement a pris le nom de  Patriarcat de la vraie Eglise catholique grecque en Ukraine (Patriarchate of true Greek catholic Church in the Ukraine) en se séparant en 2009 de l’Église grecque catholique. Il tourne autour du monastère de Pidhircy (Pidhirtsy). Son site principal est : http://www.community.org.ua/

Son chef est le père Elias Dohnal, élu en 2011 et proclamé Patriarche. Il a été consacré évêque par des évêques sédévacantistes souterrains en Ukraine. Avec d'anciens moines basiliens expulsé de l'Exarcat -- Fr. Metodej R. Spirik, Fr. Stanislav Cigánek (officiellement excommunié), Fr. Markian Hitiuk, Fr. Martin Chlebekislav Cigánek (officiellement excommunié), Fr. Markian Hitiuk, Fr. Martin Chlebek (officiellement excommunié) -- il a fondé le monastère de Pidhircy en Ukraine, qui compte une quinzaine de membres. Ils ont aujourd'hui des chapelles en Ukraine, en Slovaquie et à Prague.

Ce mouvement propose des séances de guérison et d'exorcisme. Ses adeptes parlent en langues. Ils croient (comme les "born again" protestants) au second baptême dans l'Esprit-Saint. Un lecteur nous a dit qu'ils croient également que la consécration n'est pas opérée par les paroles liturgiques mais par invocation (epiclesis).

Si je n'ai pas eu le temps de retrouver des références à l'epiclesis dans leur site, on peut facilement vérifier que le patriarche Elias était charismatique, puisqu'il a fait des conférences au sein du mouvement charismatique :

"Fr. Elias promoted prayer and purity of faith at charismatic conferences in SR as well as on a new pilgrimage place in Litmanova.'


Le patriarche Elias dit qu'il a reçu quatre paroles prophétiques et il en a fait un livre. Quand on lit le texte de la première parole, on trouve des conseils bizarres : le patriarche conseille de prier par moment les bras tendus vers le ciel et d'ânonner le mot "abba" (père) comme des enfants nouveaux-nés qui bégayent... Il dit que cet ânonnement est une réelle prière dans l'Esprit de vérité. 


S'il est bon d'appeler Dieu, "Père", il ne faut pas faire de la simple répétition du mot "Père" une prière pour tous (ce que veut faire le patriarche) car le Saint Esprit souffle comme il veut. Le patriarche dit qu'il faut ânonner et bégayer, volontairement. Il fait aussi une règle de prier par moments les bras tendus vers le ciel, et nous avons vu des photos où toute la communauté le faisait en même temps. Ces conseils sentent l'illuminisme démoniaque.

http://www.community.org.ua/book.html One hour with Jesus p.21 :

"I need either to kneel or to stand, and remain in this truth in my thoughts; this makes me groan with my whole being and my hands fly automatically upwards. I realize the love of the Father, who gave His Son for me and pray in the inward: Father – to express it I can help myself by groaning: A - BA - aaaaa… ba-ba-ba-ba…aaaa… /Unless you become as little children… (cf. Mt 18:3)/. These two basic postures, i.e. hands up and kneeling or standing, are likewise closely connected with groaning before God. This cry, this is not some artificial inducing of emotions, this is a real prayer in the Spirit and the Truth, this is a need of soul."


Commentaire sur la dernière phrase :

Au contraire de ce qui est dit, cette "prière" est une provocation artificielle d'émotions. Le Saint-Esprit ne vient pas sur recette et ce n'est pas en ânonnant le nom abba que nous le ferons venir. Cette prière est le meilleur moyen pour faire venir le démon car elle appelle Dieu sur commande, par des moyens irrationnels et abêtissants, faisant penser à certaines pratiques de sectes gnostiques et à la provocation de la transe démoniaque.

p. 37 : il est assuré que tous nous pouvons expérimenter le Baptême dans le saint Esprit, du moment que nous prions comme l'indique le patriarche-prophète.
Again I shall experience the baptism by the Holy Spirit, a renewal by the Holy Spirit. 

p. 39 : il est conseillé de chanter en frappant dans les mains : 
"Thanks (10–15 minutes) We sing a simple melody and clap our hands.The best would be “I praise You, Lord, I praise with all my heart”, to the tune of “Laudato Si o mi Signore”:"

Conclusion

Il existe des "traditionalistes" charismatiques. Ce mouvement dangereux mêle vrai et faux. Il y a d'autres choses graves dans ce mouvement, dont nous parlerons dans mon étude en préparation.

lundi 4 juillet 2016

Le pape François est membre du Rotary club de Buenos Aires



Source : Rotary


Rappelons que les Rotary clubs font partie des lieux où l'on trouve le plus de franc-maçons au mètre carré, même si tous ne sont pas franc-maçons. Les Rotary clubs sont des centres connus de recrutement pour la franc-maçonnerie.




Traduction : Le rotary club de Buenos Aires prie le Créateur d'aider et de protéger le pape François et manifeste sa joie, parce que celui qui était alors archevêque de Buenos Aires a reçu en 2005 le laurier d'argent de la personnalité de l'année avec lequel le club distingue les personnalités éminentes de la communauté.


Révélations du Grand Orient d'Italie




Article très intéressant, écrit par le Grand Orient italien en mars ou avril 2013. Il révèle que plusieurs franc-maçons ont eu une influence déterminante au conclave pour faire élire le pape François. Cet article révèle aussi que le Cardinal Martini qui est mort en 2013 était membre du grand Orient d'Italie et avait soutenu le cardinal Bergoglio au Conclave de 2005. Cet article donne une raison de plus d'éviter François comme la peste. Mgr Fellay conduit les âmes à leur perte en voulant faire un accord pratique avec ces gens-là. Nous ne devons aucune obéissance à ces traîtres.


Voici la traduction un peu approximative du texte italien (faite avec des traducteurs automatiques)

"Quelques Frères voisins du GOD soutiennent la thèse selon laquelle ils assurent avoir d'une façon ou d'une autre contribué, indirectement, et aussi de l'intérieur du conclave par des amis fraternels, à faire élire un homme qui sera apte à régénérer l'Église Catholique et sera bénéfique pour la société humaine planétaire dans son ensemble.

Ceux-ci soulignent que le Cardinal Bergoglio avait été parrainé, au conclave de 2005, par nul autre que le Cardinal Carlo Maria Martini(maintenant que les fêtes et les condoléances rhétoriques retentissantes ont cédé la place au silence et au deuil, le Grand Orient démocratique salue avec affection le frère Carlo Maria Martini, qui est passé à l'Éternel Orient")


Voici l'original italien :

"A sostenere tale tesi sono alcuni Fratelli vicini a GOD che assicurano di aver contribuito in qualche modo, indirettamente, anche dall’interno del conclave tramite amici fraterni, a far eleggere un uomo che sarà in grado di rigenerare la Chiesa Cattolica e di giovare alla società umana planetaria nel suo complesso.
Costoro sottolineano che il Cardinale Bergoglio era stato sponsorizzato, nel conclave del 2005, nientedimeno che dal Cardinale Carlo Maria Martini (sul quale, vedi Adesso che le celebrazioni retoriche e le condoglianze altisonanti hanno lasciato spazio al silenzio e alla metabolizzazione del lutto, Grande Oriente Democratico saluta con affetto il Fratello Carlo Maria Martini, passato all’Oriente Eterno, clicca per leggere)."