mardi 20 juin 2017

GUIDE DU PARIS ÉSOTÉRIQUE DE DOMINIQUE SETZEPFANDT



Pour ceux qui veulent s'instruire sur l'histoire de la gnose en France, je conseille vivement de télécharger gratuitement ce guide du Paris ésotérique, écrit par un franc-maçon. Il révèle de nombreux symboles sataniques dans les églises parisiennes et contribue à prouver que le Moyen Âge soi-disant "très chrétien" était en réalité une époque avec une influence satanique isiaque prononcée dans l'Église.

L'expression "très chrétien" est d'ailleurs me semble-t-il une expression de langue des oiseaux signifiant "kabbaliste" car je l'ai vue employée pour désigner des personnages kabbalistes. Nous l'étudierons plus tard. 

L'auteur explique également d'autres symboles de monuments non religieux, en langue des oiseaux. Il nous aidera à décrypter celle-ci. Parfois, il parle de façon directe : nous apprenons par exemple que la "République" symbolise "Isis", ce qui vient conforter l'explication que j'ai donnée de Marianne-Isis-Liberté dans l'article précédent

Voici l'extrait dans lequel il affirme que la République est la représentation d'Isis :



vendredi 16 juin 2017

LA KABBALE ET L'ENFER - II. B : La loi que Dieu veut que nous suivions pour être sauvés. Conduite à tenir vis-à-vis des sacrements kabbalistes.Langue des oiseaux : Église, Notre-Dame, Dorothée, fille en robe bleue avec panier, grâce, charité, heure, coquille, eau, géante, Olympe Maxime, Christine, symboles isiaques. Fromage, toto,Monsieur T, Oz, héros, Éros, trois pommes, trois oranges, ego, Satan, pompes, bâton, Matthieu, mât, synagogue, Al, rien, bossu, symboles de Jahvé ou Jésus.



Note importante : Je n'écris pas en langue des oiseaux

Cette troisième partie de l'article  sur l'enfer poursuit l'étude de ce qu'il faut faire pour éviter d'y aller. Nous profiterons de l'étude du troisième commandement donné à Moïse pour commencer à étudier la conduite qu'il faut tenir vis-à-vis des sacrements qui sont donnés par les prêtres kabbalistes. L'identification des prêtres kabbalistes sera pour plus tard, quand mon étude sera terminée et que je serai prête à me défendre contre les procès divers qu'elle risque de susciter. Pour l'instant, nous en resterons aux principes.



Lien vers la partie 1 de l'article, expliquant pourquoi il faut étudier l'enfer et pourquoi la prédestination est un faux problème :




Lien vers la partie 2 de l'article, expliquant pourquoi Isis est homicide et menteuse et justifiant le premier commandement auquel il faut obéir pour éviter l'enfer : 




Étudions à présent le deuxième commandement :

Deuxième commandement : Parler de Dieu ou à Dieu respectueusement.
Commentaire :
Le prophète Daniel a défailli lors d'une apparition, n'en pouvant supporter la majesté (Daniel, X) et  Dieu a dit à Moïse qu'il mourrait s'il le regardait en face. Moïse a eu le visage lumineux, irradiant la lumière, après son séjour sur le Mont Sinaï, alors qu'il n'avait pas eu le droit de contempler Dieu en face. Il a été obligé de se voiler le visage car les gens étaient éblouis en le regardant. Ces faits nous donnent une idée de la majesté et de la grandeur de Dieu.

Dieu mérite notre respect car il est infiniment bon et saint. Nous ne sommes qu'un grain de poussière devant lui, mais un grain de poussière infiniment aimé car nous avons une âme immortelle pour laquelle Jésus est mort et ressuscité, une âme faite pour devenir l'amie de Dieu, pour être divinisée et pour régner éternellement avec lui. 

Voici le plan de Dieu pour chacun d'entre nous :

"Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appellerai plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés amis, parce que tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître." (Jean XV, 14-15)

"Quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, c'est lui qui est mon frère et ma sœur et ma mère." (Matthieu XII,50)


Dans le film  Le magicien d'Oz de Walt Disney, le magicien, symbole de Dieu le Père, est présenté comme quelqu'un qui aime à terroriser les gens et à les faire ramper devant lui. Oz signifie force, héros, en hébreu. Le mot "héros" est attribué à Jésus appelé également "Éros" en langue des oiseaux. (2)


Cette image représente le moment du film où tous sont pétrifiés de peur devant la voix tonitruante du magicien d'Oz. Dorothy, la fille en bleu avec un panier (symbole sexuel) symbolise Isis. Les trois autres personnages symbolisent la vraie Trinité chrétienne : l'homme en ferraille qui n'a pas de cœur symbolise Jésus ayant subi la "castration" symbolique du culte sacrilège (il n'a pas de coeur) le lion couard symbolise le Père et l'épouvantail, le vrai Saint-Esprit. Dorothy a un chien nommé Toto qui symbolise également Jésus. Un personnage nommé Toto symbolise systématiquement Jésus. Il existe plus de 100 profils facebook associant le nom de Jésus et celui de Toto.




Jésus est appelé Toto à cause de la lettre T, nommée Tau qui symbolise le phallus.

Dans la série Langelot de Lieutenant X (Vladimir Volkoff), l'horrible bandit terroriste obèse et cruel, nommé "Monsieur T" symbolise Jahvé. C'est un grand scientifique très méchant. Monsieur T est un cul-de-jatte, allusion au culte kabbaliste sacrilège que Volkoff connaissait bien. Très souvent, Jahvé est représenté par un méchant amputé à cause du culte gnostique sacrilège consistant à voler à Dieu une parcelle d'hostie pour l'offrir à Satan, présent (?) dans le "précieux sang" satanique isiaque. Monsieur T dans Langelot, Capitaine Crochet dans Peter Pan, Triple-pattes dans Barbe-Rouge, tous les bandits amputés, l'ancêtre de Philip Mortimer qui est amputé d'un orteil, dans L'étrange rendez-vous sont des symboles du vrai Dieu subissant le sacrilège. Volkoff était orthodoxe et les orthodoxes ne sont pas meilleurs que les catholiques en termes de kabbale. Ils sont autant infiltrés que nous. Nous le verrons plus tard.

Les citations de l’Évangile que j'ai faites ci-dessus montrent combien la kabbale est menteuse, concernant Dieu. Loin de vouloir nous faire ramper devant lui, Jahvé veut nous élever à une dignité extraordinaire. Jésus enseigne que nous pouvons devenir ses amis ou être considérés comme sa mère ou son frère, si nous faisons sa volonté. Il est vrai que Dieu ne donne sa grâce qu'aux humbles mais il ne réclame pas de nous une humilité avilissante. Il veut simplement que nous reconnaissions la vérité, à savoir que nous sommes pécheurs et que sans lui nous ne pouvons rien faire. Cet acte d'humilité nous conduira à une dignité immense car "celui qui s'abaisse sera élevé". Donc pour l'instant, il est facile d'obéir aux deux premiers commandements et facile d'éviter l'enfer. 

Isis réclame également l'humilité et l'obéissance de ses adeptes, donc on ne peut pas dire que Dieu réclame plus d'abaissement et de servilité qu'Isis. C'est faux. L'esclavage isiaque de la kabbale est supérieur en pénibilité à l'esclavage vis-à-vis de Dieu car la kabbale demande souvent de faire des péchés en allant contre sa conscience et la loi naturelle. L'esclavage du mal, du crime, d'une secte, est parfois très pénible.


Troisième commandement : Consacrer un jour de la semaine à Dieu. Le culte à rendre à Dieu

Ce commandement est l'occasion de commencer à aborder la conduite à tenir vis-à-vis de la messe et des sacrements donnés par les prêtres kabbalistes. Cette partie est destinée pour le moment aux faux chrétiens gnostiques qui savent de quoi je parle. Les chrétiens non gnostiques ne connaissant aucun prêtre kabbaliste auront plus tard d'autres explications, preuves, et comprendront alors ce que je veux dire. Je ne souhaite pas donner pour le moment de preuves de l'appartenance à la kabbale de tel ou tel prêtre ou organisation. Je donne uniquement les principes généraux.

Assistance à la messe


Je ne dis pas d'aller à la messe à tel ou tel endroit car je me réserve de dénoncer plus tard tous les lieux que je connais qui célèbrent un culte kabbaliste sacrilège et qui sont innombrables étant donné que nous sommes à la période de l'Église de Sardes et qu'à cette période, les vrais chrétiens ne sont qu'"un petit reste sur le point de mourir", nous dit Jésus.

Si c'est un devoir grave d'aller à la messe sous peine de péché mortel (sauf problèmes de santé l'empêchant ou malade à garder), c'est à condition que nous allions au vrai culte institué par Jésus et non à un culte kabbaliste sacrilège déguisé. Si le culte est kabbaliste, il ne faut pas y aller, même pour communier car Saint Paul a dit : Vous ne pouvez pas boire le calice du Seigneur, et le calice des démons. Vous ne pouvez pas participer à la table du Seigneur, et à la table des démons. (I Co X, 20) 

Si nous n'avons pas de bonne messe près de chez nous, il faut dans ce cas prier chez soi Dieu au moins une demi-heure le dimanche. Jésus n'est pas dépendant de ses sacrements et peut donner  à une âme qui le désire les mêmes grâces qu'il donne dans la communion sacramentelle. Pensons par exemple à Daniel, à David, Isaïe, Judith, Ester, Saint Jean Baptiste. Ces âmes ont reçu de grandes grâces sans communier.

Confessions

Les absolutions données par un prêtre kabbaliste sont invalides, car il n'a pas l'intention requise en la donnant. La preuve que l'absolution est invalide est que les prêtres kabbalistes, en état de péché mortel, pensent être cependant "en état de grâce". De très nombreux kabbalistes pratiquants, blasphémant sans cesse et accumulant les communions sacrilèges pensent l'être aussi. L'absolution donnée par un prêtre kabbaliste ne vaut donc rien... même s'il dit en latin: Ego te absolvo, ce qui signifie, me semble-t-il, en langue des oiseaux, Jésus t'absous.(1) 


L'Extrême-Onction

Le prêtre kabbaliste veut préparer l'âme à aller au ciel avec Isis. Donc laissons tomber ce sacrement, s'il est donné par un prêtre kabbaliste. Dans ce cas, il ne vaut rien. Il n'y a pas de ciel isiaque mais seulement des illusions données dans de fausses apparitions.


Que faire si l'on est en état de péché mortel et qu'on ne connaît pas de prêtre non kabbaliste pour se confesser ou bien mourir ?

Si l'on ne connaît pas de prêtre non gnostique, il faut demander pardon à Jésus dans son cœur, avec l'intention de se confesser si l'on connaissait un prêtre aimant Jésus. Il faut également avoir l'intention de faire tout notre possible pour ne pas recommencer nos péchés. Cette double intention (intention de se confesser si on le pouvait et ferme résolution de ne pas recommencer) suffit pour que Jésus nous pardonne. 

Les sacrements de Baptême et le Mariage

Ces deux sacrements n'ont pas besoin d'un prêtre pour être valides. 

De façon générale, pour qu'un sacrement soit valide, il suffit de respecter la matière et la forme du sacrement et d'avoir l'intention de faire ce que Jésus veut. Les cinq autres sacrements ont besoin d'un prêtre ou d'un évêque pour être valides.

Baptême
Matière du sacrement : eau
Forme du sacrement : Dire : "X (prénom de la personne), je te baptise au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit." pendant qu'on verse l'eau sur la tête de la personne. Il faut que la peau soit mouillée. Si l'on ne peut toucher la tête, il faut toucher la peau d'une autre partie du corps.

La langue des oiseaux de la kabbale satanique dite "chrétienne" multiplie les symboles et les discours pour affirmer que lorsqu'on est baptisé, on rentre dans l'Église isiaque, Isis nous accepte comme l'un de ses enfants, etc. Le prêtre kabbaliste utilise volontiers une coquille Saint Jacques pour verser l'eau sur la tête du bébé. Or la coquille Saint Jacques est un symbole du sexe féminin et de Vénus-Isis, en kabbale. L'eau du Baptême est appelée symbole de "vie" ou de "mort", suivant les sites que l'on visite sur le sujet, car les deux mots signifient "Isis", en langue des oiseaux. (La langue des oiseaux est remplie de contradictions et d'illogismes). 


"Vénus est sur un coquillage. Cet élément a plusieurs fonctions.
Déjà, il rappelle les origines maritimes de la déesse.
Puis, il symbolise le sexe féminin et par extension la féminité et la fertilité"(source)

La grâce isiaque existe-t-elle ?

Quels que soient les sites où je suis allée, je n'ai trouvé chez les kabbalistes que des discours de langue des oiseaux affirmant que le Baptême nous donnait la vie de la grâce isiaque en nous. Je ne crois pas en la grâce isiaque. A mon avis, c'est une invention d'Isis-Satan et seul Jahvé a le pouvoir d'investir une âme de bébé n'ayant pas l'âge de raison. Parfois il est vrai qu'Isis se fait sentir sensiblement à l'intérieur des gens, par des consolations spirituelles ou par des pulsions sexuelles, en tant que serpent Kundalini, mais à mon avis, la vie démoniaque de la "grâce isiaque" en l'âme des baptisés n'existe pas et n'est qu'affabulation, surtout s'il s'agit de bébés ne pouvant désirer que le démon isiaque vive en eux. De même, je ne crois pas en un caractère isiaque qui s'imprimerait de façon ineffaçable par ce baptême.



Dans cette image, l'état de grâce donné au Baptême est symbolisé par un homme priant Isis déguisée en Marie. Isis est nommée "grâce", en langue des oiseaux, en référence aux trois grâces de l'antiquité symbolisant la trinité isiaque satanique. Ces trois grâces sont nommées "charites" et le mot "charité" symbolise également Isis, en langue des oiseaux, bien que ce démon soit la haine personnifiée.

Les trois grâces  (trinité satanique isiaque) de Keith Haring, jouant avec trois pommes oranges, symboles de la vraie Trinité non gnostique (article à venir).


Le jeune homme "en état de grâce" de l'image au-dessus de celle des trois grâces a un chapelet autour des mains. Je ferai plus tard un article spécial sur le chapelet, son origine et sur l'histoire du "je vous salue Marie", dont la deuxième partie a été inventée au Moyen Âge et a un sens particulier en langue des oiseaux. Il faut comprendre "heure" de la mort comme l'heure à laquelle on est uni à la mort-Isis, 13e arcane du tarot. Le mot "heure" symbolise Isis en langue des oiseaux car "les trois Heures" sont des divinités antiques symbolisant la trinité isiaque, de même que les trois grâces.

Les trois Heures. 
Comme Jésus est mort à trois heures de l'après-midi, la kabbale dit que c'est la trinité isiaque qui  a tué Jésus. Elle oublie la résurrection qu'elle tente de détourner de façon symbolique ridicule et peu crédible, à son profit.

"grâce sanctifiante" et "heure" ou "heure de la mort"


En langue des oiseaux, les expressions "grâce sanctifiante" et "heure de la mort" signifient donc respectivement, "grâce isiaque" et "heure à laquelle on rejoint Isis". Toute la terminologie des termes théologiques et des prières chrétiennes est pervertie et à double sens car la théologie et l'Église sont tenues depuis des siècles par la kabbale.

Satan et ses "pompes".

Au Baptême, le kabbaliste dit vouloir renoncer à Satan, "à ses pompes" et à ses œuvres. Les mots "pompe" et le mot "Satan" désignent Jésus en langue des oiseaux. Il existe plus de 100 profils facebook nommés "Jesus Pompa". 



Ricardo ou Richard est un prénom symbolisant Jésus ou son Père, en langue des oiseaux. Richard vient de l'hébreu Rishah qui vient lui-même de Ro'sh et qui signifie "tête de l'homme", "sommet". Ne dit-on pas aux enfants auxquels on enseigne l'orthographe que "le chapeau de la cime (sommet, Jésus) est tombé dans l'abîme (Isis)." ? Une tête coupée d'homme ou d'un animal ou d'un objet symbolisant Jésus symbolise Jésus subissant le culte sacrilège. Il y a un jeu de mots avec "Richard" et "un richard" car Dieu est dit "riche", en langue des oiseaux. Richard vient aussi de Rish'ah signifiant "méchanceté", "culpabilité" en hébreu.

Le baptême kabbaliste est au moins douteux

Je possède la photographie d'une marraine kabbaliste officiellement "catholique" faisant sur le bébé un double signe de bénédiction kabbaliste compliqué, demandant une bonne gymnastique des doigts et impossible à faire par hasard, pendant la cérémonie d'un Baptême soi-disant chrétien. Je publierai cette photo dans mon étude. Cette marraine pense évidemment que par cette cérémonie, elle offre le bébé à Isis-Satan. Un enfant qui se fait baptiser par un prêtre kabbaliste reçoit donc un Baptême satanique, invalide au plan chrétien, me semble-t-il. Je ne crois pas cependant que sur des âmes de bonne volonté, Dieu permette que le baptême isiaque fasse du mal. Par contre, il me semble qu'il est probable que ce baptême soit invalide au plan chrétien. Je ne sais pas avec certitude si le Baptême kabbaliste est certainement invalide car je ne l'ai pas encore assez étudié, mais je suis certaine que l'on peut dire qu'il est au moins gravement douteux. Une chose est sûre, quand il y a un doute sur la validité d'un sacrement, même léger, il faut redonner le sacrement sous condition. Il faudra donc à mon avis rebaptiser sous condition tous ceux que j'indiquerai dans mon étude comme étant en danger d'avoir reçu un sacrement kabbaliste, car il y a certainement un doute pour le Baptême. 

Comment rebaptiser sous condition ?

Pour rebaptiser sous condition, il faut verser de l'eau (de source ou du robinet) sur la  tête de la personne en disant : " X (prénom), si tu n'es pas baptisé(e), je te baptise au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit." et il faut que celui qui rebaptise sous condition ne soit certainement pas gnostique et ait l'intention de rebaptiser au nom de la vraie Sainte Trinité non isiaque. 

Si nous souhaitons être rebaptisés sous condition et que nous n'avons personne de fiable pour nous rebaptiser validement, nous ne pouvons pas nous rebaptiser nous-mêmes, mais Jésus voit notre bonne volonté et il considère que nous sommes baptisés. Nous pouvons très bien aller au ciel sans baptême chrétien, du moment que nous le désirons. Cependant, je proposerai une autre solution concrète à ce problème dans mon étude.

Les limbes pour les jeunes enfants, un problème kabbaliste

Une branche de la kabbale isiaque ancienne enseigne en langue des oiseaux qu'on ne peut aller voir Isis au ciel si l'on n'a pas le baptême isiaque. On ne peut pas comprendre le débat sur actuel les limbes si l'on n'est pas initié à la gnose et à la langue des oiseaux. Le débat sur les limbes est une dispute théologique entre kabbalistes... La kabbale traditionnelle dit que les enfants morts par avortement ne peuvent aller au ciel isiaque du fait qu'il n'ont pas reçu le baptême isiaque. Elle désapprouve l'avortement car elle croit (à juste titre) qu'il arrache les bébés à Isis pour les donner à Jésus. Je suis persuadée pour ma part que de toute façon le ciel isiaque n'existe pas et que ces enfants non baptisés mort en-dessous de l'âge de raison vont en effet voir Jésus, Jahvé, non pas parce qu'il n'ont pas reçu le baptême isiaque, mais parce qu'ils n'ont pas fait de péché. Je suis persuadée que les enfants ayant reçu le baptême isiaque vont également voir Jésus, s'ils n'ont pas de péché mortel sur la conscience. A mon avis, le baptême isiaque n'a aucun effet sur l'âme des enfants.

Le baptême n'existait pas jusqu'à Jésus et beaucoup ont été sauvés sans baptême. Les victimes innocentes de l'avortement sont arrachées aux griffes d'Isis, dans lesquelles elles seraient probablement tombées par le péché, si elles avaient vécu. L'avortement se transforme en grâce pour ces bébés, même si c'est un crime qui doit être énergiquement combattu, de même qu'il faut désapprouver le martyre des chrétiens et le combattre, même s'il se transforme en grâce pour eux. Cependant, la branche kabbaliste affirmant que le ciel est fermé aux enfants morts sans baptême isiaque est en voie de disparition car on entend en son sein à présent le discours contraire, tenu par des personnalités reconnues. Ces personnalités affirment qu'Isis reçoit les bébés morts sans baptême en son sein, ce qui est  faux. Isis est en enfer, même si elle apparaît comme heureuse. Il n'y a pas de ciel isiaque, en dépit de ce que font croire apparitions et EMI (Expériences de Mort Imminentes).


L'eau bénite : l'eau bénite ou l'eau baptismale faite par un prêtre kabbaliste est à proscrire entièrement car elle a reçu une bénédiction satanique. Elle ne doit donc pas être utilisée pour baptiser ou pour chasser les démons. Les apparitions isiaques sataniques, loin d'être mises en fuite par l'eau bénite, l'apprécient beaucoup, nous l'étudierons plus tard. Il faut donc ne jamais utiliser d'eau bénite, même si le démon, afin de tromper les justes, permet que celle-ci fasse du bien et fasse cesser parfois des manifestations diaboliques. En fait, c'est une tromperie du démon qui joue avec lui-même et quand on l'a comprise, il suffit de demander à Dieu la grâce qu'on aurait eu avec de l'eau bénite non isiaque et on l'obtient. Pour les justes qui utilisent de bonne foi de l'eau bénite isiaque, je pense qu'elle ne peut pas leur faire de mal, si ce n'est de les induire en erreur.


"Avoir l'intention de faire ce que fait l'Église ?"


"Ecclesia" ou "Église" désigne "Isis", l'Église kabbaliste faussement "chrétienne" et la Synagoga ou synagogue signifie la véritable Église fondée par Jésus, en symbolique de la langue des oiseaux.

Sculpture kabbaliste : Isis, soi-disant la véritable Église, est représentée avec un calice, symbole de la consécration sacrilège et du sang isiaque satanique. La véritable église chrétienne est symbolisée par la synagogue, ayant un bâton cassé, symbole phallique attribué à Jésus. Le bâton cassé symbolise la soi-disant castration opérée sur Jésus par le culte kabbaliste. "Bâton" se dit Matteh en hébreu, ce qui a donné "mât" ou "Matthieu" et ces deux mots désignent Jésus en langue des oiseaux, ainsi que le mot "bâton". 

L'académie de magie dirigée par la géante nommée Olympe Maxime et symbolisant Isis, s'appelle l'académie de Beauxbâtons, dans Harry Potter. C'est une allusion à la "castration" symbolique de Cybèle-Isis-Satan sur Jésus, comparé de façon blasphématoire à Attis, par le culte gnostique sacrilège kabbaliste hypocrite.


L'expression théologique "pour qu'un sacrement soit valide, il faut avoir l'intention de faire ce que fait l'Eglise" est une expression de langue des oiseaux signifiant : " pour qu'un sacrement soit valide, il faut avoir l'intention de faire de que fait Isis" car "Église = Isis", en langue des oiseaux. Donc, les sacrements administrés par des prêtres ayant l'intention de faire ce que fait "Isis" sont, suivant le sacrement, soit certainement invalides, comme la confession ou l'Extrême Onction, soit gravement suspects d'invalidité, comme le Baptême. 

L'Ordre

Le sacrement de l'Ordre administré par un évêque kabbaliste est valide, bien qu'administré d'une façon sacrilège, car le prêtre kabbaliste reçoit le double pouvoir de consacrer le pain et le vin en Jésus ou en Isis. Il est absolument capital pour le prêtre kabbaliste de pouvoir consacrer validement en Jésus et je suis certaine que la kabbale prend toutes les précautions pour s'assurer de la validité de ce sacrement, afin de pouvoir faire perdurer les sacrilèges. 

Or, pour consacrer validement en Jésus, il faut théoriquement être baptisé validement. Donc soit le Baptême administré par le kabbaliste à tous les bébés est valide (le prêtre kabbaliste dit "ego te baptizo", ce qui signifie en langue des oiseaux, "Jésus te baptise", soit les kabbalistes rebaptisent secrètement avant leur ordination, de façon chrétienne, les futurs ordinands, soit une autre solution que je dois étudier. 

Je ne comprends pas encore pourquoi le prêtre kabbaliste dit "ego te baptizo" et dit ensuite en langue des oiseaux que le Baptême donne la vie de la grâce isiaque. Il est évident qu'il sait que Jésus ne veut pas donner la vie isiaque satanique dans les âmes. Je dois donc encore faire des recherches sur ce qui est fait lors du Baptême et voir si le mot "ego" peut avoir un sens isiaque de temps en temps. Jusqu'à présent, je ne l'ai vu employé que pour signifier Jahvé, Jésus.

Mariage

Pour qu'un mariage chrétien soit valide, il faut qu'il ait été contracté par les deux époux devant la Trinité chrétienne non gnostique, avec la volonté de s'obliger devant l'unique Trinité véritable, celle de Jahvé, Jésus, à la fidélité jusqu'à la mort. Il ne faut pas qu'il y ait eu une tromperie sur l'identité d'un époux, telle que le mariage n'aurait pas eu lieu si l'un des époux avait été averti de la vérité sur son conjoint. Il faut dans la mesure du possible que le mariage soit public. Pour que le mariage soit valide, le prêtre n'est pas nécessaire et l'assistance à la messe non plus.

Mariage entre un kabbaliste soi-disant "chrétien" et un chrétien non gnostique 

Ce mariage est invalide et impossible à conclure car tout bon kabbaliste a la volonté d'utiliser l'acte conjugal comme arme de magie sexuelle pour donner des forces au démon et à lui-même. Or la magie sexuelle est un péché mortel. Un chrétien ne peut donc obtenir validement de dérogation pour se marier avec un kabbaliste dit "chrétien". 

Un kabbaliste peut très bien faire de la magie sexuelle à l'insu de son conjoint, par son intention et certaines positions qu'il prend ou fait prendre à son conjoint (positions reproduisant des mythes égyptiens, par exemple) et/ou par certaines installations de symboles qu'il fait dans la pièce à l'insu de son conjoint. J'ai lu un livre de magie sexuelle kabbaliste expliquant comment faire de la magie sexuelle à l'insu de l'autre. Je donnerai les références dans mon étude. Sachant cela, on ne peut accepter de se marier avec un kabbaliste, étant donné qu'il y a un risque pour que le conjoint kabbaliste utilise notre corps pour des pratiques magiques. Certaines de ces pratiques magiques sont parfois directement orientées contre le conjoint non gnostique, car certains kabbalistes essayent d'obtenir par ce moyen domination et emprise démoniaque sur leur conjoint non kabbaliste. La magie sexuelle est importante et fréquente, en kabbale. Elle en est l'un des fondements. 

Un chrétien marié à son insu avec un kabbaliste est dit en mariage putatif, c'est-à-dire qu'il croit sincèrement être marié mais n'est pas marié en réalité. Il peut donc divorcer au plan administratif, s'il s'aperçoit un jour de la vérité avec certitude et s'il y a intérêt pour lui ou ses enfants. Il peut se remarier, puisqu'aux yeux de Dieu, il n'a jamais été marié, le premier mariage étant invalide. Si le conjoint chrétien ne veut pas divorcer du conjoint kabbaliste, il doit vivre comme frère et sœur avec lui et ne plus avoir jamais de rapport conjugal, sauf si le kabbaliste se convertit, le prouve par une dénonciation complète de la kabbale et des kabbalistes et une conduite cohérente, et se remarie ensuite après s'être converti.


Sacrement de confirmation

Je n'ai pas eu le temps de l'étudier sérieusement mais il me paraît au moins douteux, si ce n'est invalide car les quelques discours de langue des oiseaux que j'ai lus disent qu'il s'agit de donner au kabbaliste chrétien la force de témoigner de sa foi en Isis.

Nous étudierons plus tard davantage les sacrements kabbalistes "chrétiens" . Pour l'instant, je n'ai pas fini.

Voici ce que Jésus dit aux faux pasteurs actuels de l'Église de Sardes, distribuant les sacrement isiaques :

Je connais tes œuvres. Je sais que tu passes pour être vivant, mais tu es mort. Sois vigilant et affermis le reste, qui est sur le point de mourir, car je n'ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu. (Apoc. III)

Une chose est certaine : les sacrements ne sont pas indispensables pour aller au ciel, et si l'on ne peut en recevoir sans participer à un culte peccamineux gnostique, il faut s'abstenir. Jésus ne nous donnera pas moins de grâces si nous en sommes privés sans que ce soit notre faute.

Nous devons cependant veiller à ce que notre charité ne se refroidisse pas. Jésus a mis en garde à ce sujet. Mais comme nous savons qu'il n'y a pas d'épreuves au-dessus de nos forces, enseigne Saint Paul, cela signifie qu'il est possible de devenir saints sans sacrements, si nous ne pouvons faire autrement.

Donc pour l'instant, il n'est pas très difficile d'éviter l'enfer en suivant ces trois premiers commandements. Il est facile d'aller au ciel avec Dieu.


Quatrième commandement : honorer ses parents

Commentaire :

Il faut respecter nos parents et prier pour qu'ils soient sauvés. S'ils sont gnostiques, ne pas céder, s'ils nous demandent de faire des compromissions ou des choses qui vont contre la loi de Dieu. Il est possible que certains de nos parents nous fassent du mal. Dans ce cas, il faut leur pardonner, prier pour eux et ne pas céder aux tentations de ressentiment. 

Dieu a répété à plusieurs reprises que si nos parents nous abandonnaient, il ne nous abandonnerait pas. La vraie Sainte Vierge Marie, mère historique de Jésus, et notre Père, Jahvé, peuvent remplacer nos parents. 

Si nos parents sont dans le besoin, il faut les aider. C'est un devoir grave de ne pas les abandonner. La kabbale de ce côté est parfois fautive et n'hésite pas à persécuter, calomnier, voler, voire emprisonner ou tuer sa propre famille si la secte le demande. 

Ce commandement peut coûter en certaines circonstances, mais il reste normal et légitime et est le garant d'une société heureuse. Des enfants qui abandonnent leurs parents ont de fortes chances d'être abandonnés eux-mêmes plus tard par leurs enfants. Le mal que l'on fait à son prochain se retourne parfois contre soi-même dès ce monde. C'est Dieu qui décide quand on paye la facture. On finit toujours par la payer, si l'on n'a pas de regret de ses fautes.


Cinquième commandement : Ne pas tuer

Commentaire :

L'avortement est un péché grave et on n'a jamais le droit de faire un meurtre même si la femme a été violée ou est dans une situation économique grave. Il existe des aides pour ces femmes. En cas de bêtise due à une imprudence de notre part ou d'un viol,  tant pis pour le déshonneur d'être une fille-mère. D'abord l'enfant. Un enfant, même âgé d'un jour, est un trésor inestimable, une âme à donner à Dieu. Dieu donnera de l'aide pour nourrir nos enfants, si nous la lui demandons. L'État français et de nombreuses associations aident aussi. 

Par contre, on a le droit de tuer un méchant, si on est en danger de mort prochaine et en légitime défense ou si l'on fait une guerre raisonnable et juste. 

La peine de mort est bonne dans une société car elle dissuade les méchants. Depuis que la peine de mort a été supprimée en France, les assassinats des bons se sont multipliés et le vice et la violence triomphent : il y a au total beaucoup plus de morts que du temps de la peine de mort, et ce sont les bons qui meurent, victimes de leurs assassins ! C'est injuste et scandaleux. Sans compter toutes les agressions diverses qui se sont multipliées depuis la suppression de la peine de mort. 

D'une façon générale, il n'est pas difficile de s'abstenir de tuer. Il ne faut jamais tuer un innocent ou tuer par colère.  Il ne faut pas non plus tuer un méchant si nous ne sommes pas en danger de mort immédiate, à moins que ce soit dans des circonstances exceptionnelles, du style de celles où se trouvait Judith, qui a assassiné justement Holopherne, se préparant au massacre du peuple hébreu. David, pourchassé à mort par Saül, a eu plusieurs fois l'occasion de tuer Saül et il ne l'a pas fait, laissant à Dieu le soin de faire lui-même justice, ce qui s'est passé. 

Donc nous en sommes arrivés à moitié des commandements et nous nous apercevons que la loi de Dieu est toujours très facile à suivre.


Sixième commandement : ne pas faire d'impureté

Commentaire :
Les rapports sexuels sont interdits hors mariage. L'adultère, l'homosexualité, l'inceste, la pédophilie, le viol, la prostitution, le plaisir sexuel solitaire également. Ne sont autorisés que les rapports sexuels entre un homme et une femme mariés, l'un et l'autre consentants et avec modération et dignité. La magie sexuelle est proscrite, même le tantrisme blanc. On en parle peu, mais elle est bien plus fréquente qu'on ne le pense.

Le péché d'impureté est, avec le mensonge, un des péchés les plus fréquents de la kabbale qui base ses pouvoirs magiques sur le sexe et le sacrilège. La langue des oiseaux ne parle presque uniquement que de sexe. Le kabbaliste vit dans l'impureté en pensées, en paroles et en actes. Mais il est facile de s'affranchir de ce vice, si l'on y est décidé et que l'on se discipline. Les premiers pas sont les plus difficiles mais après, les tentations se calment. Il faut mener une vie saine et ne pas se mettre en occasion de péché. Les kabbalistes chrétiens ont parfois des pulsions impures violentes mais étant donné qu'ils se consacrent à Isis, la reine des prostituées, appelée également 'le serpent Kundalini', ce n'est pas étonnant. Ils n'ont qu'à renier Isis, sortir et se changer les idées, faire du sport, et cela ira mieux. (NB : en langue des oiseaux, "faire du sport" signifie avoir un rapport sexuel. Ce n'est pas ce que je veux dire ici).


Septième commandement : ne pas voler.
Commentaire :
Le vol est permis et même conseillé en kabbale, si c'est pour voler un non gnostique qui s'attaque à la kabbale. Dieu punira sévèrement tous les voleurs non repentants. Ils manqueront éternellement du nécessaire, en enfer. Tout ce qu'ils ont fait de mal à leur prochain, ils en souffriront éternellement en enfer, de façon décuplée. 

Nous avons le droit de voler exceptionnellement si nous sommes en danger de mourir de faim ou de froid ou d'une autre nécessité vitale ou pour empêcher un malfaiteur de commettre une injustice grave (ex: on peut voler son arme à un assassin). On peut également reprendre à un voleur de l'argent qu'il nous a volé. Dans ce cas, ce n'est pas du vol mais seulement récupérer son bien. Mais mis à part ces cas exceptionnels et rares, il ne faut pas voler. Si nous prenons l'habitude de ne pas voler, les gens nous feront confiance et les relations en société en seront bien améliorées. 


Huitième commandement : tu ne mentiras pas ou tu ne rendras pas de faux témoignage.

L'hypocrisie et le mensonge, le faux témoignage lors d'un procès, sont une seconde nature chez le kabbaliste, principalement le kabbaliste chrétien qui fait semblant d'aimer Jésus et les chrétiens non gnostiques. Le vrai chrétien ne doit pas mentir, de façon générale. 



Cependant, nous voyons que Judith a menti à Holopherne et est louée par la Bible. Thomas d'Aquin dit que Dieu ne loue pas le mensonge de Judith mais uniquement son courage et qu'elle n'aurait pas dû mentir, que c'était mal. Je pense qu'il a tort. Le mensonge était la seule façon de sauver son peuple de ce monstre. Les théologiens kabbalistes "catholiques", mentant tous quotidiennement, sont officiellement divisés sur le chapitre du mensonge et certains disent que la vérité n'est pas due à un méchant, en justice et que l'on peut mentir dans des circonstances très graves pour sauver des vies ou de la ruine. D'autres disent qu'il faut toujours dire la vérité sans exception. 



Cela signifierait qu'en cas de persécution, si nous cachons chez nous des gens en danger de mort, il faudrait l'avouer à l'ennemi s'il nous le demande. C'est ridicule. A mon avis, il est évident que dans ce cas, il faut mentir. J'ai remarqué que les kabbalistes ont très peur que les chrétiens non gnostiques ne leur mentent. Je connais un prêtre kabbaliste, qui ment tous les jours mais inculque aux chrétiens non gnostiques qu'il ne faut jamais mentir, même dans le cas de persécution, si l'on nous demande si nous cachons des gens. Dans quel but enseigne-t-il cela, à votre avis ?



Par contre, nous ne devons jamais mentir, même pour sauver notre vie, si l'on nous demande si nous sommes chrétiens. Ce serait un reniement de notre foi et un péché mortel. Il faut préférer mourir. Jésus a bien insisté sur ce point et les premiers chrétiens sont morts martyrs parce qu'il n'ont pas dissimulé qu'ils étaient chrétiens si on le leur demandait.



Neuvième commandement : tu n'auras pas de désir impur volontaire

Les pensées d'impureté, même très fortes et obsessionnelles, ne sont pas peccamineuses si nous les chassons. Dieu permet parfois que nous soyons tentés ainsi. Ce n'est pas grave. Il faut se changer les idées et cela passera, si nous ne nous mettons pas en occasion de pécher. 



Par contre, le kabbaliste suffisamment initié entretient des pensées sexuelles continuelles et base sa spiritualité isiaque sur ces pensées, tout en prêchant aux autres que c'est très mal. Sur ce point, les prêtres kabbalistes font souvent le contraire de ce qu'ils disent. Je le prouverai par des photos officielles de prêtres, de moines et d'évêques, contenant des symboles impurs évidents et scandaleux.



Dixième commandement : tu ne désireras pas injustement le bien des autres.

Il faut faire attention à ne pas être envieux. Quand nous sommes dans l'abondance, c'est facile, mais quand nous souffrons de la pauvreté injustement, dépouillé par nos ennemis, c'est beaucoup plus difficile. 

Nous ne devons pas nous inquiéter du lendemain de façon exagérée, même si nous devons prévoir l'avenir. 

Ce commandement peut être difficile à suivre en cas de pauvreté mais la méditation sur la vie qui nous attend après notre mort aide puissamment à relativiser les soucis financiers. Confions à Dieu nos biens et laissons lui décider de ce qui est le mieux pour nous, du moment que nous faisons raisonnablement ce qui est en notre pouvoir pour assurer notre subsistance. Il peut nous rendre riches s'il le veut. S'il ne le fait pas, c'est que c'est mieux pour nous. 

Jésus a dit qu'il était très difficile à un riche de rentrer dans le royaume des cieux et nous a donné l'exemple de la pauvreté.

L'appât du gain fait faire de nombreux péchés contre la justice et notre prochain. Mon observation de la kabbale me montre le goût des richesses, chez de nombreux kabbalistes dits "chrétiens". Le kabbaliste est souvent attaché à l'argent et n'hésite pas à commettre des injustices pour dépouiller les non gnostiques. 

Il existe cependant une portion de la kabbale qui est détachée des biens financiers par amour pour Isis-Satan. Cette portion de la kabbale, souvent "mystique" (terme signifiant "isiaque", en langue des oiseaux -- article à venir) compense parfois son absence de biens terrestres par la possession de pouvoirs magiques (sorcellerie) et par des consolations démoniaques. 


Les dix commandements sont faciles à suivre

Nous avons fini l'étude des dix commandements et nous voyons qu'ils ne sont pas difficiles à suivre, sauf circonstances relativement rares, le plus souvent dues à la méchanceté de ceux qui haïssent Jésus. Imaginez ce que ce serait la société si les gens respectaient cette loi. Ce serait presque un paradis terrestre. Il n'y aurait plus d'injustice dans le monde. 

Il n'y aurait plus non plus de catastrophes naturelles car Dieu n'aurait plus à se fâcher. Le monde approcherait donc vraiment du paradis sur terre. 

De nombreuses maladies seraient également évitées car bon nombre d'entre elles viennent directement ou indirectement du péché. Mis à part le sida, venant directement du péché, il existe de nombreuses maladies liées au stress ou à une mauvaise nourriture fournie par des gens sans scrupules. Si le monde était juste et respectait la loi donnée par Dieu, il y aurait donc beaucoup moins de maladies graves. 


Le prochain article étudiera la loi d'amour du prochain donnée par Jésus, afin d'éviter l'enfer.



Notes :

(1) "Ego", signifiant "moi" en latin, est à rapprocher du strong hébreu ana, signifiant "moi", "je" avec emphase et désignant Jésus, en langue des oiseaux. Jésus est appelé "âne", en référence au strong "ana". Je ferai un article sur le mot "ego". En attendant, on peut consulter l'article sur le prénom Robert, taper ctrl+F et ego). Ego signifie le vrai Dieu non isiaque en latin. Je n'ai pour l'instant trouvé aucune occurrence de ce mot signifiant Isis."Ego" ne me semble pas ambivalent, dans l'état actuel de mes connaissances, qui est encore limité.


A ce sujet, il existe un célèbre canon blasphématoire en langue des oiseaux, chanté aux scouts et au MJCF : "Ego sum pauper, nihil habeo, cor meum dabo". Cela signifie en langue des oiseaux : Moi-Jésus, je suis pauvre, je n'ai rien (Jésus est appelé "rien" en langue des oiseaux), je donnerai mon cœur. "Cor", "cœur" signifie "pénis", en langue des oiseaux.) 


Je ferai un article sur le mot "rien". Jésus est appelé "rien" en raison du strong hébreu Al qui signifie plusieurs choses : il y a un" Al" signifiant Dieu, mais aussi un "Al" signifiant "rien", en un certain contexte. Voici quelques images montrant Jésus associé au fromage et que ce fromage est appelé "rien". :












Le fromage symbolise Jésus je pense en raison de l'hébreu mais je n'ai pas encore trouvé toute l'explication. "Fromage" se dit en hébreu : Gebinah et Gebinah vient de "Gibben" signifiant "homme bossu". Or un bossu symbolise toujours Jésus en littérature (Ex. "le conte des deux bossus" du Père Castor, "François le bossu" de la comtesse de Ségur se mariant avec Christine (Christine symbolise Isis. Sur ce lien, vous avez de nombreux profils facebook Christine-Isis ou Christina-Isis. En langue des oiseaux de la kabbale dite "chrétienne", le Christ peut être Isis. Ce terme est ambivalent, comme le nom de Jésus), le chevalier de Lagardère, se faisant bossu, amoureux d'Aurore-Isis dans Le Bossu de Paul Féval, Quasimodo, le bossu de Notre-Dame.)



Sacré-cœur avec la tête du bossu Quasimodo du film de Walt Disney le Bossu de Notre-Dame, (Notre-Dame étant Isis).

(2) Le slogan "Oz ta droite" employé par Robert Ménard est une allusion kabbaliste. Elle signifie me semble-t-il : Osez appartenir à la branche droite de la kabbale, symbolisée par Oz-Jahvé, même si vous êtes contre lui en réalité. Cela signifie également : je suis de droite mais kabbaliste, donc je suis quelqu'un de politiquement correct. 




Robert Ménard a fondé également le site Boulevard Voltaire sous-titré "La liberté guide nos pas". Or le mot "Liberté" signifie Isis-Satan, en langue des oiseaux. La liberté, c'est Isis, symbolisée par Marianne et par la statue isiaque de la liberté. La gnose elle-même affirme à présent que la statue de la liberté est Isis. On peut consulter par exemple ce site :




Remarquez les points dans les O de ce site officiellement gnostique. Cette image est une preuve que le O avec un point central est un signe gnostique : nous avons déjà étudié dans des articles précédents que le point est Jésus emprisonné en Isis Ô qui est symbolisée par le strong Anna en hébreu. 


Marianne = Marie-Anne = Isis


La liberté guidant le peuple. 
Marianne-Isis-liberté-Satan a un sein découvert, symbole isiaque déjà étudié dans ces articles :1, 2.


Voici l'arbre de vie kabbaliste :




Isis s'appelle Marianne car ce nom est composé de Marie et de Anne et que ces prénoms représentent les deux aspects de la lune, symbole d'Isis, tandis que le soleil est le symbole de Jahvé, Jésus. La fausse "Marie" symbolise la lune claire, c'est-à-dire se présente sous un aspect bon et la fausse "Anne", symbolise la lune sombre. On dit que c'est l'aspect sombre de la déesse lunaire, autrement dit, pour parler clairement, la sorcière haineuse. Il ne s'agit nullement de la grand-mère de Jésus, qui est une sainte que la kabbale déteste, mais de Satan se déguisant en femme d'âge mûr.

Peut-on concilier dans la même entité un aspect vertueux et charitable et un aspect féroce, cruel, injuste?

La kabbale fonctionne sans cesse par symboles et toute à son monde fictif, oublie très souvent de réfléchir, de raisonner. Je pose la question:

Est-il possible logiquement d'avoir une Sainte Vierge isiaque qui vous dit d'être pur, d'être doux et bon (Binah) et d'avoir en même temps la même personne, transformée en un démon impur déchaîné, violent, voulant tuer des innocents, torturer (Gevourah) ? Non, ce n'est pas possible. La conclusion est que les apparitions de Vierge gentille et pure mentent non seulement sur leur identité, en se faisant faussement passer pour Marie, la mère historique de Jésus, mais mentent aussi sur la morale qu'elles prêchent. Gnostiques, vous devez comprendre qu'Isis, ce n'est pas l'amour et la bonté, mais la haine, la cruauté qui se déguise. Regardez les pasteurs pédophiles qui jouent aux petits saints et concluez qu'Isis, leur modèle, est exactement pareille. Elle joue à la sainte mais est un démon tortionnaire et injuste.

"Marie"-Isis-Satan-lune claire est la séphira (sphére en hébreu) n°3, nommée Binah, de l'arbre de vie kabbaliste. Oswald Wirth, dans "le tarot des imagiers du Moyen Âge", dit que l'arcane 3 du tarot, l'Impératrice, est Binah, et que c'est "la vierge immaculée des chrétiens en qui les Grecs auraient reconnu leur Vénus-Uranie". Les kabbalistes mettent parfois une "vierge" de Lourdes ou de Guadalupe pour symboliser Binah. Nous étudierons ces apparitions plus tard. Je conseille de ne plus y aller en pèlerinage. La kabbale affirme qu'il s'agit d'Isis et ne cesse d'organiser des pèlerinages fervents. Des millions de kabbalistes adorent la Vierge de Lourdes ou de Guadalupe en tant qu'Isis. 

Binah, c'est Jéhovah, enseigne l'image ci-dessus. Jéhovah semble donc un nom de langue des oiseaux se rapportant à Isis. Une chose est certaine : les revues des témoins de Jéhovah sont remplis de symboles kabbalistes. Les témoins de Jéhovah sont les témoins d'Isis et ils le savent, pour la plupart. 


Gevourah-lune sombre : Oswald Wirth nous enseigne que la sephira sous Binah, nommée Gevourah, est la sephira de "Sainte Anne", c'est à dire de Junon. C'est la sephira de la rigueur, de la sévérité.


La Trinité isiaque satanique est donc représentée par les trois sphères suivantes :

Binah = Isis, la fausse vierge noire prostituée. La couleur de Binah est souvent le noir, pour symboliser la vierge noire (cf. 12), le yin noir. "C'est la Vierge Immaculée des chrétiens". (NB : vous comprenez pourquoi je regrette à présent d'avoir nommé mon premier blog "Avec l'Immaculée". J'étais complètement ignorante de ce que ce nom signifiait. Je pensais à Marie, la mère historique de Jésus.)

Binah est aussi parfois en bleu marine, couleur isiaque symbolisant la grande prêtresse, dit Oswald Wirth. Oswald Wirth préfère pour sa part attribuer le bleu marine à Junon-Gevourah-"Anne" et le bleu ciel à la fausse Marie-Binah-Isis.

Gevourah = Hécate ou Junon ou "Anne". Elle est représentée par l'arcane du tarot nommé la papesse. Gevourah est sans pitié et violente.


Netzah = Vénus, la fausse Vierge, représentée par la couleur verte symbolisant le cuivre alchimique ou sang isiaque satanique consacré lors du culte kabbaliste cybélien sacrilège et trompeur.