vendredi 20 janvier 2017

ÉLÉPHANT SYMBOLE DE JÉSUS - LANGUE DES OISEAUX - LANGUE SYMBOLIQUE - KABBALE - chanson "un éléphant ça trompe,ça trompe"



Image ironiquement baptisée "religious right". (droit religieux)

Cet éléphant symbolise Jésus.

Nous avons déjà vu dans l'article yin-yang que l'éléphant symbolisait Jahvé ou Jésus.

Voici les deux images que j'avais données et leur commentaire :





"Dans cette représentation du Yin et du Yang, on a pris un éléphant noir pour symboliser Lucifer mais je ne crois pas avoir déjà vu ce symbole utilisé pour représenter le démon (ce qui ne veut pas forcément dire que c'est impossible). Par contre j'ai vu de multiples fois l'éléphant symboliser Jésus.

"café" et "caca" sont des allusions au culte gnostique en jouant phonétiquement sur certaines lettres de l'alphabet hébraïque symbolisant Jésus, en kabbale." (voir l'article yin-yang pour comprendre davantage ces symboles en contexte. Cet article est le premier à lire pour les débutants en langue symbolique).


Voici quelques images complémentaires :


Cette peluche blasphématoire représente Jésus.






Même chose pour ce coloriage.


Le verbe tromper symbolise Jésus. (cf. chanson blasphématoire chantée aux scouts : un éléphant, ça trompe, ça trompe énormément.)

La femme symbolise Isis-Cybèle et l'homme symbolise Jésus.








Dans ces images, l'éléphant est le vrai Jésus et "Jésus" est Satan-Lucifer. La dernière image en bas à droite est caractéristique : Lucifer ressuscite sous les traits du Christ pendant que l'éléphant (Jésus) meurt. 

Les gnostiques sont champions pour travestir la réalité. Lucifer ne ressuscite pas. Jésus ne peut plus souffrir et mourir et est ressuscité. La défaite du démon isiaque est certaine à 100% car Jésus, le seul vrai Dieu, l'a promise dans l'Apocalypse et qu'il est omniscient et ne ment jamais. 



mercredi 18 janvier 2017

CHAOS EN LANGUE DES OISEAUX - RENNE - RUDOLPH - FONDATION - CERCLE AVEC POINT CENTRAL - INQUISITION - JEANNE D'ARC - L'ENFER






Chaos est un terme très important à connaître, en langue des oiseaux. Ce terme est systématiquement employé pour parler de Dieu le Père ou Jésus. 


RUDOLPH, le renne de Noël


Rudolph, le renne au nez rouge est un symbole de Jésus (article à venir). Cette femme symbolise Isis qui lui a pris ses deux cornes (une pour Jésus et une pour Dieu le Père). Les cornes, surtout rouges, sont des symboles phalliques du vrai dieu symboliquement "castré" par le culte gnostique d'isis-Cybèle. La majorité des personnages au nez rouge symbolisent Jésus ou Jahvé. Nous le verrons plus tard en détail.


Ordo ab chaos

La devise maçonnique Ordo ab Chaos signifie qu'à partir de l'hostie (chaos) subissant les sacrilèges, le démon va augmenter ses pouvoirs et créer son nouvel ordre mondial (ordo), basé sur Jésus, appelé en langue des oiseaux fondement, fondation, base. (C'est une utopie mensongère. L'hostie ne donne pas de pouvoir au démon.) 



Beaucoup de noms de magasin ou de livres s'appellent de deux noms raccordés par la syllabe et. L'un de ces noms symbolise le plus souvent Isis et l'autre Jésus ou Jahvé, mais parfois les deux noms symbolisent Dieu le Père et Dieu le Fils. Ici, il s'agit de Jésus appelé Chaos et d'Isis appelée mer (sea en anglais). (voir article yin-yang prouvant que la mer symbolise Isis)


Le A majuscule symbolise Jahvé, principe premier, et le rond est un symbole sexuel symbolisant Isis qui enferme Jahvé. Le rond est expliqué par Oswald Wirth et d'autres gnostiques, en langue des oiseaux. Voir le tarot des imagiers du Moyen âge.



Le mot Chaos est en orange, couleur du vrai Dieu. Le orange est particulièrement la couleur de Jésus, Dieu le Père ayant plus volontiers la couleur rouge, bien que ces couleurs soient interchangeables entre les deux.


PREMIÈRE APPROCHE DU CERCLE AVEC LE POINT CENTRAL

Un point ou un petit dessin au centre d'un rond ou d'un O symbolise le vrai Dieu (le point ou le dessin est le symbole de Jésus) sur lequel est effectué un sacrilège (enfermement en Isis), le rond. Je ferai un article spécial sur le cercle entouré d'un point, symbole de Jahvé. C'est le signe le plus célèbre de la gnose et le plus utilisé. Il vient du hiéroglyphe du Dieu Rê, symbole de Jahvé. En langue des oiseaux on énonce pudiquement la signification actuelle de ce signe sacrilège en disant : le point est le microcosme (Jésus) dans le macrocosme (Isis). D'autres précisions suivront.

Dans l'image ci-dessus, c'est le mot half qui est au centre du O de chaos car demi (half) est un mot se rapportant à Jésus censé être coupé en deux. Je dirai pourquoi plus tard. C'est une allusion à un sacrilège.



Hiéroglyphe du dieu Rê, symbolisant Jahvé.




Hors contexte, il est difficile de comprendre avec certitude ce titre qui peut signifier : Lucifer (Jesus) et Jésus (nommé chaos. Histoire est également un terme se rapportant à Jésus en langue symbolique. Très important à connaître. Un article sur le mot histoire sera fait.) Le titre peut également signifer Jésus (Jesus) et son Père (chaos of history).




Le O ouvragé de chaos est une allusion à Jahvé. Dans le O de chaos, il y a une tête de mort qui est le symbole du vrai Dieu en gnose kabbaliste (voir article yin-yang).

La grosse main noire est celle de Jahvé, représenté par un noir, souvent. Jahvé est en effet assimilé au roi éthiopien Céphée, mari de Cassiopée, roi noir et symbole du fou du tarot, enseigne Oswald Wirth. La main avec la manche blanche est celle d'Isis. On voit que c'est une main de femme, dans cette image. 



Tenir un doigt (symbole phallique) est un symbole de la castration qu'Isis fait. Elle va couper ce doigt. On avait déjà vu Isis tenant un doigt de Jahvé dessiné sous l'aspect d'un diable, dans l'article Yin-Yang.


Symbole officiel du chaos. 
La tête de mort symbolise Jahvé.



Jahvé est la vie

La gnose ment car c'est Jahvé qui est à l'origine de tout ce qui vit. C'est lui qui est la vie, en tant qu'être premier qui est son propre principe et c'est lui qui a créé tout ce qui vit. Isis et la gnose volent à Dieu le titre qui lui revient. Les gnostiques sont des menteurs, comme Isis, qui est la mort, car elle mène les âmes en enfer. C'est Isis-Satan qui met le chaos dans le monde depuis le péché originel. C'est la gnose qui fait les guerres, les tortures, les injustices, les mensonges.


Première approche de l'inquisition

Dès qu'on parle "torture", c'est comme si on appuyait sur un bouton : instantanément, des gnostiques hypocrites, champions pour imputer aux chrétiens leurs propres fautes, parlent de l'inquisition en disant que nous aussi, chrétiens, nous sommes coupables de tortures. Je prouverai aux 5 % qui ne le savent pas encore que l'inquisition était entièrement tenue par des ecclésiastiques kabbalistes, parfois sadiques et pervers. 

La torture n'a jamais été enseignée par les apôtres et Jésus. Les bûchers et les tortures sont entièrement une invention de la gnose kabbaliste de l'Eglise de Thyatire

D'après Anton Lavey, fondateur de l'Eglise de Satan, les vraies sorcières qui ont été brûlées sont des maladroites mais les sorcières plus douées couchaient avec les inquisiteurs qui les approuvaient. Lavey affirme également que de nombreux bons chrétiens ont été tués par la gnose de cette façon, sous couvert de sorcellerie et d'hérésie. Jeanne d'Arc en est un des exemples mais il y en a d'autres. 


Première approche de Jeanne d'Arc

Je ferai un article spécial sur Jeanne d'Arc car son histoire n'est pas celle qu'on dit et il faut nuancer beaucoup de choses. Jeanne est une victime qui a été abominablement trompée et utilisée par les gnostiques qui font semblant de l'aimer mais la méprisent en réalité. Ils la considèrent comme une idiote utile. On apprend sa véritable histoire en connaissant la langue des oiseaux. 

C'est donc la gnose qui est une semeuse de chaos, qu'elle soit de la kabbale chrétienne ou maçonnique ou juive. Les mensonges qu'elle fait sont énormes et grotesques. On ne bâtit pas indéfiniment une civilisation sur le mensonge. Celui-ci finit toujours par être révélé. Les gnostiques n'ont aucune justice et aucun honneur. La gnose est le mensonge, l'injustice et la cruauté. Elle est profondément répugnante.



Traduction : Cela m'attriste de voir comme il est tard. Le monde est en chaos total et il n'y a pas moyen de revenir en arrière. Jésus, nous avons besoin d'aide.

Cette image est un parfait exemple de l'hypocrisie gnostique qui appelle Jésus à l'aide mais en réalité, signifie aux initiés qu'il s'agit d'Isis qui est appelée. On le voit grâce à l’œil de femme, en photo d'arrière plan. La gnose attribue mensongèrement à Jésus ses propres injustices et le chaos dans lequel elle plonge le monde. Elle dit que c'est Jésus qui est responsable du chaos qu'elle forge. 


Chaos est en rouge car c'est un nom qui se rapporte à Jahvé. Nous avons vu dans l'article yin-yang que le rouge est sa couleur. Stop est en bleu car c'est Isis la bleue qui stoppe Jahvé, officiellement, en gnose. En fait, elle ne stoppe rien. C'est juste que Jésus ne veut pas intervenir pour l'instant. (voir article sur la procrastination).
Je n'ai pas encore étudié le mot plan et le verbe make mais vu leur couleur et le contexte de l'image, je pense que plan va peut-être se rapporter à Jésus et make à Isis. (à confirmer plus tard.)


La boule de Noël cassée symbolise le sacrilège réalisé sur Jésus, lors du culte gnostique, à Noël. Honte aux gnostiques qui répondent à l'amour par de la haine.


Considérations sur l'enfer

L'enfer est le gros argument des gnostiques pour excuser toutes leurs iniquités. 

Ma réponse principale à l'argument de l'enfer, c'est que la kabbale veut mettre les chrétiens et Jésus en enfer, donc veut punir la vertu et la bonté. Je préfère un monde ou les criminels sont punis plutôt qu'un monde où les bons sont punis.

Pourquoi Jahvé inflige une punition éternelle ? 

Parce que les démons, très intelligents, ne peuvent changer d'avis et devenir bons. Ils connaissent par cœur toutes les implications de leur décision et l'injustice de leur refus d'adorer leur créateur. S'ils pouvaient changer d'avis, Jahvé se laisserait toucher. Mais l'apparition de Nuit à Crowley montre bien la haine du diable pour Dieu et les hommes.

Parce que les humains qui vont en enfer meurent la volonté fixée définitivement dans le mal et que la seule chose qui les ferait changer d'avis, c'est de voir qu'Isis les trompe. Mais ils changeraient d'avis par opportunisme et arrivisme et non par amour du bien. Or ne vont au ciel que ceux qui aiment le bien, pas les opportunistes. On ne peut jouir du Bien suprême qui est Dieu si l'on est pas de sa famille et si l'on aime pas le vrai bien, la justice, la vérité, la vertu. (Je ne parle pas en langue des oiseaux qui attribue tous ces mots à Isis.)

Mon deuxième argument visant à expliquer l'enfer, est que si le crime ne devait pas être puni, le monde serait un enfer, encore pire que ce qu'il est. De plus, ce serait injuste pour les bons qui souffrent. La vertu serait mise au même rang que le crime, ce qui serait injuste. 

Mon troisième argument, est que la vertu est facile. Est-il si difficile de dire la vérité, d'être honnête, de ne pas voler, d'aimer celui qui nous a donné la vie, est mort pour nous et nous propose d'être rois et reines avec lui au ciel ? 



Cette phrase signifie : J'accepte le chaos (Dieu, le créateur.) Je ne suis pas sûr qu'il m'accepte. 

Bob Dylan pose mal le problème. 

Une créature n'a pas à accepter Dieu mais à le remercier puisque c'est grâce à lui qu'elle existe et qu'il veut la mener au ciel. 

Dieu, de son côté, accepte tous les hommes. Il est mort pour tous les hommes. 

Jésus accepte beaucoup plus les hommes que la gnose ne les accepte car il n'a pas caché ses connaissances et sa doctrine sous le secret et l'ésotérisme. Jésus a demandé au contraire aux apôtres de prêcher sur les toits. Le bonheur infini du ciel est proposé à tous. 

Par contre, Dieu n'accepte pas ceux qui lui désobéissent et préfèrent l"iniquité et Satan-Isis le meurtrier. Si les gnostiques préfèrent aimer Moloch qui grille les enfants innocents, pourquoi se plaignent-ils d'être punis ? Faudrait-il les féliciter et les récompenser d'aimer un démon qui réclame des atrocités ? 



Cette position de se tenir la tête est un signe signifiant qu'on appartient à la gnose. Les gnostiques ont très souvent un problème de soutien de tête. Je ne connais pas le symbole de ce geste ridicule. 

La phrase est intéressante : Si tu ne te rend pas au Christ, tu te rendras au chaos. Stanley Jones est dualiste, ce en quoi il a raison car Jésus a dit : qui n'est pas avec moi est contre moi. Le problème est que le "Christ", dans cette phrase, est Isis-Lucifer. On le sait grâce à la photo avec ce geste de la main, signifiant le gnostique et également grâce à l'introduction du mot chaos personnifié et opposé au mot Christ.


Choisirons-nous Jésus ou le diable menteur ?

Comme le dit justement Stanley Jones, nous n'avons le choix qu'entre deux camps : celui qui punit les bons et celui qui punit les méchants. Ne croyez-vous pas qu'il est mieux de choisir le camp qui punit les méchants ? 

Choisissons notre créateur. C'est lui qui a fait l'homme. Il aime son oeuvre et il sait où est le bonheur de sa création. Faisons-lui confiance. 

Il a prouvé sa fiabilité par la réalisation des prophéties, par la sagesse des dix commandements, par sa lutte incessante contre les sacrifices humains réclamés par Moloch-Astarté-Satan dans l'ancien testament. 

Il a prouvé son amour pour nous par la Passion. La réalisation actuelle des prophéties de Sardes montre qu'il contrôle le bateau et sait où il va. Croyons en sa victoire finale, prédite par l'Apocalypse.

Je sauvegarde ci-dessous l'article de Wikipedia sur le Chaos. Dieu est appelé chaos en référence au premier principe grec dont parle cet article.

Seth, dieu roux égyptien auquel Jahvé et Jésus sont sans cesse assimilés, est souvent surnommé le dieu du chaos. Nous reviendrons sur le dieu Seth, indispensable pour comprendre des symboles et pour démasquer la gnose.


Chaos (mythologie)

Pour les articles homonymes, voir Chaos.


Le chaos initial par Wenceslas Hollar.

Dans la mythologie grecque, Chaos (en grec ancien Χάος / Khaos, littéralement « Faille, Béance », du verbe χαίνω / kainô, « béer, être grand ouvert ») est l'élément primordial de la théogonie hésiodique. Il désigne une profondeur béante.

Sommaire


Théogonie


Selon la Théogonie d’Hésiode1, il précède non seulement l’origine du monde, mais celle des dieux. Chaos précède ainsi Gaïa (la Terre), l’Érèbe (les Ténèbres souterraines) et Nyx (la Nuit). Dans la phase suivante de la Création, Gaïa devait donner naissance à Ouranos (le Ciel et la Vie) et à Pontos (les Flots).


L'antique tradition rapportée par Hésiode dans sa Théogonie énonce une autre généalogie : Chaos engendre tout d'abord Gaïa, Tartare (Abîme insondable) et Éros (Désir). C'est ensuite qu'Érèbe et Nyx émergent de Chaos, et plus tard encore que naîtront l'Éther et la Lumière du Jour, fruits des amours de la Nuit et des Ténèbres.

« Donc, au commencement, fut Chaos, et puis la Terre au vaste sein, siège inébranlable de tous les immortels qui habitent les sommets du neigeux Olympe, et le Tartare sombre dans les profondeurs de la vaste terre, et puis Amour, le plus beau des immortels, qui baigne de sa langueur et les dieux et les hommes, dompte les cœurs et triomphe des plus sages vouloirs. De Chaos naquirent l'Érèbe et la sombre Nuit. De la Nuit, l’Éther et le Jour naquirent, fruits des amours avec l’Érèbe. À son tour, Gaïa engendra d’abord son égal en grandeur, le Ciel étoilé qui devait la couvrir de sa voûte étoilée et servir de demeure éternelle aux Dieux bienheureux. Puis elle engendra les hautes Montagnes, retraites des divines nymphes cachées dans leurs vallées heureuses. Sans l’aide d'Amour, elle produisit la Mer au sein stérile, aux flots furieux qui s’agitent. »

Dès le début de son récit, Hésiode énumère des divinités correspondant à chaque élément que l’homme rencontre. Il commence par les éléments primordiaux : la Terre, le Ciel étoilé, les hautes Montagnes, la Mer.

Caractéristiques

Si Hésiode ne s'entend pas sur la nature de Chaos, Ovide en fait dans ses Métamorphoses une « masse informe et confuse qui n'était encore rien que poids inerte, amas en un même tout de germes disparates des éléments des choses, sans lien entre eux. »

Le Chaos se caractérise dès lors par deux éléments principaux : 
le gouffre sans fond où l'on fait une chute sans fin : la Terre apparaît ensuite, offrant une assise stable, qui s'oppose radicalement au Chaos ; 
le milieu sans orientation possible où l'on chute dans tous les sens. 

Selon Ovide, Janus disait de lui-même : « Les Anciens m'ont appelé Chaos2 ».

Autres conceptions


Article détaillé : Cause première.

Références

116-120 
Ovide, les Fastes (I, 89). 
Voir aussi :

Bibliographie
Reynal Sorel, Chaos et éternité. Mythologie et philosophie grecques de l'Origine, Les Belles Lettres, collection « Vérité des mythes », Paris, 2006 (ISBN 2-251-32439-9). 






dimanche 15 janvier 2017

HITLER EST JÉSUS EN LANGUE DES OISEAUX -SANCTUAIRE DE CRACOVIE AVEC ARBRE DE VIE KABBALISTE




D'innombrables vidéos blasphématoires plus ou moins bien faites pullulent sur le web, assimilant de façon humoristique et symbolique Hitler à Jésus. Elles n'ont qu'un but, se moquer de Jésus tout en faisant de l'argent. Le blasphème est la première source de profit, sur youtube. (youtube est un nom symbolisant Jésus, d'ailleurs. Nous le verrons plus tard.)


Il y a un site qui s'appelle Jésus is Hitler.




Le N

Le triple N hitlérien symbolise actuellement la véritable sainte Trinité, en kabbale alphabétique. Le N doit souvent s'entendre haine, en langue des oiseaux, d'après l'enseignement officiel de plusieurs kabbalistes. En langue des oiseaux, le mot haine est Jésus et surtout Dieu le Père. 

Le N symbolise également de façon plus rare Isis-Nun, déesse de l'océan primordial, la "Mère universelle".


Histoire blasphématoire disant que le second avènement de Jésus est sa réincarnation sous la forme d'Hitler. 







Le swastika ou croix gammée hitlérienne est un signe kabbaliste gnostique expliqué par René Guénon.


Endoctrinement gnostique

Je suis épatée de façon dont les gnostiques arrivent à gober ces mensonges qui assimilent Jésus à Hitler. Hitler est l'enfant de la gnose, de la kabbale. Il était financé par les Juifs kabbalistes qui prient Isis-Satan, comme les faux chrétiens hypocrites. Hitler haïssait Jésus et pratiquait des cultes sataniques, aux dires d'Anton Lavey qui révèle certains de ces rites. 


Pourquoi Hitler a-t-il tué les kabbalistes chrétiens et les Juifs  de bas niveau d'initiation kabbalistique ?

Hitler a tué tel et tel prêtre qui étaient gnostiques et fervents dévôts d'Isis et il le savait. Il l'a fait parce que la branche de gauche gnostique ainsi que la gnose musulmane ont pour mission de limiter le nombre de gnostiques de droite à l'esprit christique sans pour autant les éradiquer complètement. 

De même, les Juifs hauts kabbalistes n'aiment personne, pas même leur peuple qu'ils n'hésitent pas à faire torturer pour servir leurs plans. Staline et Hitler étaient encouragés et/ou financés par eux.


Rôle de la kabbale chrétienne et de la kabbale de gauche ouvertement satanique.

La gnose de gauche à une mission régulatrice, dans l'esprit du plan gnostique de conquête du monde : elle a pour mission de tuer la gnose de droite tout en en maintenant une minorité, nommée "les idiots utiles". "Idiots utiles" est normalement un terme de langue symbolique signifiant Jésus et les gens comme l'auteur de cet article, c'est-à-dire les chrétiens non gnostiques, mais c'est également un terme désignant les gnostiques de droite qui croient encore à la sainteté. Il faut lire Anton Lavey et voir avec quel mépris il parle des chrétiens gnostiques "à l'esprit christique", suivant ses propres mots. 

Les chrétiens kabbalistes de droite servent à attirer le peuple à la gnose, en la lui présentant sous un aspect de vertu et d'amour. Pour les conforter et pour rassurer le peuple, Isis leur apparaît, déguisée en fausse sainte Vierge qui pleure hypocritement sur les péchés du monde (alors qu'en fait, elle en est ravie). La kabbale de droite bénéficie de prodiges isiaques qui ont vraiment l'apparence de vrais miracles durables. Il est impossible de les distinguer des vrais miracles.


La gnose de gauche bénéficie d'encore plus de prodiges que la gnose de droite.


La gnose de gauche a elle aussi des apparitions occultes de la même Isis, en loge maçonnique et lors des cultes ignobles et là, le langage est beaucoup moins hypocrite. Pourtant, il provient du même esprit démoniaque qui montre davantage son vrai visage. Les apparitions comme celles qu'à eues Aleister Crowley, disent de faire les guerres, les actes terroristes.



La gnose de gauche elle aussi a ses miracles. Par exemple, à un certain degré, les rosicruciens arrivent tous à se parler mentalement et instantanément, d'un bout à l'autre du monde, via les démons qui véhiculent leurs messages. Je l'ai lu dans un document officiel de la Rose-Croix.  La gnose de gauche nage dans la magie qui est une pratique courante chez les rosicruciens et les membres de la Golden Dawn par exemple. La magie est très répandue et de plus en plus vulgarisé dans le monde. Des milliers de personnes la pratiquent en France, d'après plusieurs signes dont je parlerai dans mon étude. 

Les "miracles" ne favorisent donc pas que les faux saints kabbalistes mais aussi les satanistes criminels (tantrisme rouge et magie noire) ou bien des kabbalistes officiels, ayant pignon sur rue, souvent guérisseurs ou adeptes du yoga et pratiquant le tantrisme blanc et la magie dite "blanche". 

Il faudrait donc que les kabbalistes chrétiens ouvrent les yeux et se renseignent sur la gnose de gauche au lieu de faire leurs dévotions qui leur donnent bonne conscience et ne servent qu'à paver leur chemin vers l'enfer. Les prodiges accompagnant les apparitions isiaques ne sont pas synonymes de vertu et de bon droit. L'antéchrist fera beaucoup de prodiges. Ce n'est pas parce que le démon fait actuellement plus de prodiges qu'on doit se décider à le suivre. Ce qui doit nous décider, c'est la doctrine prêchée, les règles de justice.


Les mages en contact avec Isis commandent. Le livre d'Epiphanius sur la franc-maçonnerie.

Les massacres régulièrement organisés depuis plusieurs siècles par la gnose sont faits sur les ordres d'Isis. Ils ne sont pas un caprice de francs-maçons. La gnose de gauche obéit aux mages qui prennent leurs ordres du diable qui a un plan bien déterminé pour conquérir le monde. Ce n'est pas de son propre chef que la franc-maçonnerie décide de faire les guerres. On peut lire maçonnerie et sectes secrète, le côté caché de l'histoire, pour s'en assurer. Je ne soutiens pas l'auteur de ce livre,  je dirai pourquoi dans mon étude, mais les faits qu'il révèle sont intéressants et à connaître pour comprendre la gnose. 
Et si l'on croit, après avoir refermé ce livre, que les atrocités maçonniques viennent en fait de Jésus et de Jahvé et non d'Isis, c'est qu'on est naïf et qu'il est urgent de se renseigner sur la kabbale, afin de s'apercevoir que l'esprit qui dirige les francs-maçons est le même que celui qui dirige la kabbale chrétienne soi-disant vertueuse. 


Hitler n'est pas celui qu'on pense.

Hitler n'est pas Jésus mais par contre, il me semble que les faux catholiques gnostiques qui souhaitent le massacre des chrétiens non gnostiques peuvent à juste titre être surnommés ainsi. Je nommerai certains de ces kabbalistes chrétiens sanguinaires, dans mon étude. Ce sont des faux pasteurs, soi-disant catholiques.


Pour les gnostiques qui condamnent sincèrement Hitler

Si un gnostique priant Isis désapprouve sincèrement Hitler, il se trompe complètement de camp. Les gnostiques de bonne volonté croient qu'il existe une gnose gentille et une gnose méchante. Il y a un nombre non négligeable de ces gnostiques "à l'esprit christique", environ un quart de l'humanité. Il y en a surtout dans les rangs de la kabbale chrétienne et chez les croyants non pratiquants. J'ai lu les mensonges qu'on leur raconte, en langue des oiseaux. Je prie pour que les personnes de bonne volonté ouvrent les yeux. J'aimerais bien qu'au moins l'une d'entre elles rejoigne le camp de Jésus sans tarder et vienne m'aider en me contactant anonymement par email pour répondre à mes questions sur la langue des oiseaux. Je perds souvent des heures et même des jours sur un seul mot... et pendant ce temps, il y a des vies en danger, tant que je n'ai pas publié mon étude. Je n'aimerais pas être à la place de certains, au jour du jugement. Cela va chauffer. 


Les gnostiques qui veulent être gentils doivent savoir que la gnose gentille n'existe pas chez les hauts initiés et qu'il y a des hauts initiés même parmi leurs amis laïcs. Les chefs, qu'ils soient de la kabbale chrétienne ou de la kabbale maçonnique sont tous les mêmes : pédophiles sataniques. Il n'y pas deux gnoses, mais une seule. Si vous voulez être réellement bons, si vous croyez réellement en un monde meilleur pour tous, tout en faisant quelques péchés personnels et sacrilèges, c'est que vous êtes peu initiés et trompés par vos chefs. 


Les hauts initiés kabbalistes de droite ne sont pas naïfs

Dans la gnose de droite, il y a ceux que je nommerai volontiers les fanatiques d'Isis. Ces gens sont des satanistes criminels dans l'âme, approuvant la pédophilie et les injustices. Ils savent qu'ils ont pour rôle de jouer aux saints et de se faire tuer par la gnose de gauche, tout en l'approuvant secrètement. Ils prennent le risque du martyre car on a besoin d'eux pour mener les brebis gnostiques à l'esprit christique au casse-pipe. Ces personnes sont beaucoup plus nombreuses qu'on ne le pense. J'en nommerai certaines dans mon étude. Ils vont en enfer en croyant aller au ciel et sont abominablement trompés tout en trompant abominablement les autres. 


L'argument des deux cités

Les gnostiques chrétiens raffolent de la comparaison des deux cités augustiniennes et de la parabole ignatienne des deux étendards, sur laquelle on médite dans les retraites ignatiennes. Pour les gnostiques connaisseurs des retraites, je vais reprendre vos propres arguments :

1)  puisqu'il n'y a que deux camps et non trois camps, comme vous le dites si bien, et puisque vous savez que ce n'est pas Jésus qui apparaît aux francs-maçons, étant donné qu'ils font des messes noires, vous devez conclure que c'est Isis-Satan-Lucifer qui leur apparaît, sous une forme masculine ou féminine, peu importe.

2) Or vous savez que c'est également Isis qui apparaît sous l'appellation mensongère de Marie, dans les lieux de kabbale chrétienne. C'est le même démon.

Jésus réprouve ces apparitions trompeuses, vous le savez. Vous êtes obligés de le mettre dans un camp à part, que vous nommez le camp de Satan mais que je nomme le camp de Dieu. 

3) Vous devez donc conclure que vos apparitions de fausse sainte Vierge isiaque sont à mettre dans le même camp que celui de la gnose maçonnique, puisqu'on ne peut faire trois camps, c'est Ignace et Augustin qui le disent. Vous êtes donc du côté des francs-maçons pédophiles préparant les guerres mondiales et décidant de la création des camps de concentration. Vous avez la même doctrine kabbaliste, si vous étudiez bien. Vous avez les mêmes symboles. Vous centrez toute votre spiritualité et tous vos symboles autour de l'arbre de vie kabbaliste, comme les francs-macs. En voici un exemple :


Sanctuaire de Cracovie-Łagiewniki avec décoration kabbaliste.

- Tabernacle assimilé à Malkout, séphira de base de l'arbre de vie. 

- Icône du faux "Christ-miséricordieux" au sommet de l'arbre. Nous verrons plus tard de façon plus détaillée que ce Christ est un faux christ luciférien, en réalité ; les apparitions de Sr Faustine sont du démon. La CRC et les sédévacantistes ont fait des articles intéressants à ce sujet, même si l'on ne peut pas réutiliser tous leurs arguments. Il y a des éléments clairement hérétiques dans le petit journal de Sr Faustine. Je ferai un jour un article sur Sr Faustine, montrant l'origine démoniaque de ces apparitions.


Soeur Faustine a été canonisée par le franc-maçon sataniste Jean-Paull II, fervent dévôt du Christ miséricordieux. Cela devrait nous poser quelques problèmes.

Dans la décoration kabbaliste de cette église, l'icône du faux "Christ-miséricordieux" est assimilée à la séphira Kether. Ce "Christ" luciférien représente Satan-Kundalini, prenant la place du vrai Jésus et de Jahvé.


Serpent Kundalini-Isis. Kether est la sephira (sphère en hébreu) tout en haut de l'arbre. Kether représente la divinité et est occupée tantôt par Jahvé tantôt par Isis, dans les représentations kabbalistes. 


- L'arbre de vie est représenté par les branches autour du tabernacle-Malkout. Les branches de cet arbre sont toutes tournées vers la droite, du côté yin féminin luciférien symbolisé par le tableau de Sr Faustine à droite. 

Le côté féminin de l'arbre de vie est représenté le plus souvent à gauche mais parfois à droite. Cela dépend si l'on considère le corps humain, symbolisé par l'arbre, de face ou de dos. S'il est de face, Binah-Isis est à droite et s'il est de dos, on voit Binah-Isis à gauche. 

Dans tous les cas, Binah-Isis correspond à la gauche de l'homme, nommé Adam Kadmon. 



- A Cracovie, le côté masculin de l'arbre de vie est symbolisé par l'image de Jean-Paul II, pape. La séphira Hochmah correspond au pape, dans le tarot, donc un pape symbolise bien le côté masculin de l'arbre de vie. En kabbale, ce côté est le yang et Jésus. Jean-Paul II est loin de pouvoir être comparé à Jésus. Mais il symbolise l'aspect pape du tarot et l'aspect masculin.


Matthieu XV, 13-14 :

Toute plante que n'a pas plantée mon Père céleste sera déracinée. Laissez-les : ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles; si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse.

samedi 14 janvier 2017

JÉSUS SYMBOLISÉ PAR UN ZOMBIE



Voici quelques images blasphématoires représentant Jésus comme un zombie, en référence à Osiris, dieu mort momifié qui le symbolise souvent et en référence à sa présence réelle apparemment inerte, dans le tabernacle. 

Comme tous les symboles dépréciant Jésus, ce symbole de Jésus-zombie est idiot et mensonger. Jésus est  ressuscité avec son corps glorieux d'une beauté indicible. Sa vue remplit de bonheur les saints du ciel qui ne peuvent se lasser de le contempler. 

Mais comme il est nécessaire que les chrétiens non gnostiques connaissent tous les symboles, afin d'apprendre la langue des oiseaux pour démasquer les criminels et les traîtres, voici quelques-unes de ces images. 

Dans les contes, les livres ou les films, un zombie est Jésus ou Jahvé, le plus souvent.








O

dimanche 8 janvier 2017

SIGNIFICATION DES PRÉNOMS EN LANGUE DES OISEAUX OU LANGUE IMAGÉE

Représentation kabbaliste du prénom Victor
attribué à Jésus en langue des oiseaux.


Un autre nom code pour nommer la langue des oiseaux ou langue de la kabbale est "la langue imagée". On peut trouver cette expression en quatrième de couverture du livre sur la langue des oiseaux de Burger ainsi que dans le titre de ce document:

 Les prénoms dans la langue imagée d'Henri Van Hoof

Lien de téléchargement gratuit de l'article intégral sur les prénoms, d'Henri Van Hoof :


Cet article est très complet. Il est écrit par un universitaire qui maîtrise parfaitement la langue des oiseaux. Henri Van Hoof étudie des centaines de prénoms.